Charlotte Lapalus : splendeur et contemplation

30 août 2019   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Charlotte Lapalus : splendeur et contemplation

« Après avoir travaillé en tant que notaire assistante durant quatre ans, j’ai décidé de me lancer dans la photographie. Ce fut comme une obligation, une voix. Pourquoi ce média ? Le rapport à l’image et à sa dimension contemplative me fascine. J’aime observer, m’attarder sur des détails et témoigner de l’éphémère », raconte Charlotte Lapalus. Cette artiste de 32 ans partage sa vie entre Paris et Marseille, et compose des créations intimes et mélancoliques. Si elle réalise des commandes pour la mode, elle n’aime pas s’enfermer dans une case. « J’aime photographier tout ce qui me touche : la réflexion d’une lumière sur un flacon de parfum, le corps d’une femme, la spontanéité d’un enfant, l’immensité d’un paysage… » explique-t-elle. Influencée par ses souvenirs et ses sens, Charlotte Lapalus construit ses images avec délicatesse et bienveillance. « Lorsque tu expliques à ton modèle quelle émotion tu souhaites capturer, quelle histoire tu veux raconter, il se livre davantage », précise-t-elle. Entre splendeur et contemplation, l’artiste capte les corps comme la nature. Une œuvre poétique à fleur de peau.

© Charlotte Lapalus© Charlotte Lapalus
© Charlotte Lapalus© Charlotte Lapalus
© Charlotte Lapalus© Charlotte Lapalus
© Charlotte Lapalus© Charlotte Lapalus

© Charlotte Lapalus

© Charlotte Lapalus© Charlotte Lapalus
© Charlotte Lapalus© Charlotte Lapalus
© Charlotte Lapalus© Charlotte Lapalus
© Charlotte Lapalus© Charlotte Lapalus

© Charlotte Lapalus

Explorez
Les images de la semaine du 15.07.24 au 21.07.24 : le feu des souvenirs
© Pascal Sgro
Les images de la semaine du 15.07.24 au 21.07.24 : le feu des souvenirs
Cette semaine, les photographes de Fisheye s’intéressent aux différents aspects du feu, et ce, de manière littérale comme figurée.
21 juillet 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Looking at my brother : mes frères, l’appareil et moi
© Julian Slagman
Looking at my brother : mes frères, l’appareil et moi
Projet au long cours, Looking at My Brother déroule un récit intime faisant éclater la chronologie. Une lettre d’amour visuelle de Julian...
09 juillet 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Rafael Medina : corps libres et désirés 
© Rafael Medina
Rafael Medina : corps libres et désirés 
En double exposition, sous les néons des soirées underground, Rafael Medina développe un corpus d'images grisantes, inspirées par les...
27 juin 2024   •  
Écrit par Anaïs Viand
Pierre et Gilles, in-quiétude et Cyclope : dans la photothèque de Nanténé Traoré
© Nanténé Traoré, Late Night Tales, 2024 / Un ou une artiste que tu admires par-dessus tout ?
Pierre et Gilles, in-quiétude et Cyclope : dans la photothèque de Nanténé Traoré
Des premiers émois photographiques aux coups de cœur les plus récents, les auteurices publié·es sur les pages de Fisheye reviennent sur...
26 juin 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Les coups de cœur #502 : Dominik Scharf et Rafael Fabrés
© Rafael Fabrés
Les coups de cœur #502 : Dominik Scharf et Rafael Fabrés
Dominik Scharf et Rafael Fabrés, nos coups de cœur de la semaine, enregistrent le monde grâce à leur boîtier. Le premier se considère...
Il y a 3 heures   •  
Les images de la semaine du 15.07.24 au 21.07.24 : le feu des souvenirs
© Pascal Sgro
Les images de la semaine du 15.07.24 au 21.07.24 : le feu des souvenirs
Cette semaine, les photographes de Fisheye s’intéressent aux différents aspects du feu, et ce, de manière littérale comme figurée.
21 juillet 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Voir le temps en couleurs : le laboratoire de l'histoire photographique imaginé par Sam Stourdzé
Yevonde Middleton Vivex, *John Gielgud as Richard II in 'Richard of Bordeaux'*, 1933 by colour print NPG x11658. © National Portrait Gallery, London
Voir le temps en couleurs : le laboratoire de l’histoire photographique imaginé par Sam Stourdzé
Jusqu’au 18 novembre, les 1 200 mètres carrés du deuxième étage du Centre Pompidou-Metz se transforment en une promenade temporelle pour...
20 juillet 2024   •  
Écrit par Marie Baranger
Onironautica : les rêves lucides, l’IA des êtres humains
© Ludivoca De Santis
Onironautica : les rêves lucides, l’IA des êtres humains
Collections d’images venues de rêves lucides, Onironautica de Ludovica De Santis interroge, au travers de mises en scène intrigantes...
19 juillet 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas