Chiara Dondi : Photo-peinture et injonctions patriarcales

26 octobre 2022   •  
Écrit par Pablo Patarin
Chiara Dondi : Photo-peinture et injonctions patriarcales

Sujets insolites ou tendances, faites un break avec notre curiosité. Lumière aujourd’hui sur la photographe à la croisée des arts Chiara Dondi. En peignant sur les clichés monochromes qu’elle réalise au préalable, l’artiste évoque les pressions subies par les femmes tout au long de leur vie.

C’est après des études en design à l’Université de Florence que la photographe italienne Chiara Dondi a retrouvé dans de vieux cartons un appareil photo 35 mm appartenant à son père. Elle expérimente petit à petit, sans se montrer entièrement satisfaite du résultat. Le noir et blanc lui paraît fade, trop peu profond. Passionnée de peinture depuis toujours, elle décide alors d’allier les arts et commence à peindre à même la photographie. À ce jour, chacun de ses clichés est délicatement coloré à l’aquarelle : « je veux que mes oeuvres reflètent exactement ce que j’ai ressenti en les peignant. Cela m’arrive de prendre un paysage en hiver et de le transformer en panorama printanier », explique-t-elle. La peintre/photographe – qui refuse d’être identifiée uniquement à l’aune d’un de ses deux arts de prédilection – revendique des influences variées dans le cinéma, la peinture, la photo ou la musique. Ses sources d’inspiration ?  Les réalisateurs de la Nouvelle Vague, Depeche Mode, les peintres du mouvement préraphaélite (peintres antérieurs à Raphaël, qui affirment leur volonté de revenir aux styles antérieurs à la renaissance classique , ndlr.), mais aussi les photographes Sarah Moon, Julia Margaret et Felice Beato.

La femme dans tous ses états

Au-delà de la forme surprenante de ses œuvres, Chiara Dondi centre son travail sur « la femme et tout ce qui gravite autour », de la maternité à la santé mentale en passant par le complexe rapport à leur propre corps. Au travers d’images presque fantomatiques, à mi-chemin entre surréalisme, gothique et classicisme, l’artiste partage avec le·a spectateur·ice son regard à la fois puissant et gracieux sur les femmes, leurs silhouettes, leurs émotions et les épreuves traversées. Ces thématiques relèvent aussi d’un besoin personnel : « Je pense que j’ai choisi ces questionnements pour m’aider moi-même. Au cours de ma croissance, j’ai entretenu une relation conflictuelle avec mon corps, la façon dont il était perçu, l’attention que je recevais et, plus tard, la manière dont la société voulait que je l’utilise », décrit la photographe. Cette injonction– ressentie par elle comme par beaucoup de femmes – de rester jeunes, minces, joyeuses, attentionnées, de faire carrière tout en étant une bonne mère, confère à ses œuvres un message universel sublimé par une technique singulière.

© Chiara Dondi
© Chiara Dondi
© Chiara Dondi
© Chiara Dondi© Chiara Dondi

© Chiara Dondi

© Chiara Dondi© Chiara Dondi
© Chiara Dondi© Chiara Dondi

© Chiara Dondi

Explorez
Thomas Mailaender à la MEP : « Des images à la fois stupides et intelligentes »
De la série Illustrated People, 2013 © Thomas Mailaender
Thomas Mailaender à la MEP : « Des images à la fois stupides et intelligentes »
Jusqu’au 29 septembre, la Maison européenne de la Photographie laisse carte blanche à Thomas Mailaender. Un pari réussi pour l’artiste...
Il y a 1 heure   •  
Écrit par Lou Tsatsas
The Unmovable Mover : l'usine imaginaire d'Alessandra Leta
© Alessandra Leta
The Unmovable Mover : l’usine imaginaire d’Alessandra Leta
L’artiste italienne Alessandra Leta construit une fiction en fragments, qui prend pour contexte une usine imaginaire de pièces détachées...
12 juin 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Tatiana Lopez : s'approprier son histoire à coups d'aiguille
© Tatiana Lopez
Tatiana Lopez : s’approprier son histoire à coups d’aiguille
La délicate broderie qui s’esquisse sur les polaroids de Tatiana Lopez narre l’histoire de minorités. Les récits de femmes et de...
05 juin 2024   •  
Écrit par Marie Baranger
Participez à nos lectures de portfolio sur le thème des fiertés !
© Michael Oliver Love
Participez à nos lectures de portfolio sur le thème des fiertés !
Dans le prolongement de notre dernier numéro – dédié aux fiertés – Fisheye organise des lectures de portfolio le 13 juin 2024....
04 juin 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Thomas Mailaender à la MEP : « Des images à la fois stupides et intelligentes »
De la série Illustrated People, 2013 © Thomas Mailaender
Thomas Mailaender à la MEP : « Des images à la fois stupides et intelligentes »
Jusqu’au 29 septembre, la Maison européenne de la Photographie laisse carte blanche à Thomas Mailaender. Un pari réussi pour l’artiste...
Il y a 1 heure   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Les coups de cœur #497 : Leila Calvaruso et Danae Panagiotidi
© Leila Calvaruso
Les coups de cœur #497 : Leila Calvaruso et Danae Panagiotidi
Leila Calvaruso et Danae Panagiotidi, nos coups de cœur de la semaine, documentent la vie quotidienne à l’aide de leur boîtier. La...
Il y a 5 heures   •  
Les images de la semaine du 10.06.24 au 16.06.24 : la photo contre la violence de l'oppression
© Campbell Addy
Les images de la semaine du 10.06.24 au 16.06.24 : la photo contre la violence de l’oppression
C’est l’heure du récap‘ ! Les photographes de la semaine tentent de faire entendre les voix des marges et des personnes opprimé·es de la...
16 juin 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Markowicz & Ackerman : à Arles, deux dialogues avec le temps
© Michael Ackerman
Markowicz & Ackerman : à Arles, deux dialogues avec le temps
Du 27 juin au 29 septembre 2024, la galerie Anne Clergue Galerie à Arles présente Le monde flottant, de Michael Ackerman et Maciej...
15 juin 2024   •  
Écrit par Costanza Spina