Coups de cœur #476 : Maximilien Schaeffer et Nolwen Michel

15 janvier 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Coups de cœur #476 : Maximilien Schaeffer et Nolwen Michel
© Nolwen Michel
© Maximilien Schaeffer

Nos coups de cœur de la semaine, Maximilien Schaeffer et Nolwen Michel, sont à l’origine d’œuvres visuelles puissantes. Si le premier invite à une échappée picturale avec pour cadre le littoral de la Manche, la seconde donne à contempler un décor stylisé et fantaisiste typique des années 1980.

Maximilien Schaeffer

Il paraît parfois difficile de croire que les compositions de Maximilien Schaeffer n’ont pas été réalisées au crayon et à l’aquarelle, mais qu’elles naissent bel et bien de l’objectif de son appareil argentique. « Ma pratique est d’une part le moyen de capturer des instants avant qu’ils ne s’effacent, une façon de les rendre immortels, une résistance active au passage du temps et d’autre part une catharsis adoucissant les maux », révèle ce photographe-auteur et ingénieur. La nature prend dans sa photographie une part de taille, en particulier la richesse des paysages et des lumières selon les saisons. « Dans une démarche d’économie de moyens, pour moi et pour la planète », déclare Maximilien Schaeffer, il met en scène l’essentiel de ses images dans des milieux et des territoires qui l’environnent. Lui qui nourrit son inspiration de peintures de Van Gogh, de Staël ou de Joan Mitchell donne à voir avec une approche pictorialiste des images qu’il souhaite proche du mirage. Sa série Cherbourg. Seul. traduit un moment d’instabilité géographique, sentimentale et professionnelle que l’artiste a connue dans sa vie. Simple et puissante, elle suit littéralement un « fil rouge » puisque le rouge est la note de couleur qui attire le regard du ou de la spectateurice.

© Maximilien Schaeffer
© Maximilien Schaeffer
© Maximilien Schaeffer
© Maximilien Schaeffer
© Maximilien Schaeffer

© Nolwen Michel

Nolwen Michel

« L’idée du souvenir éternel est devenu inconsciemment omniprésente dans ma vie », confie Nolwen Michel, une jeune photographe qui a fait de sa manie à garder les traces matérielles de ses souvenirs le déclencheur de sa pratique artistique. Cette Rennaise de 25 ans photographie depuis plusieurs années une part de sa réalité quotidienne et œuvre sous le pseudonyme Instagram @_anglemort. Quels aspects en particulier ? La sororité, en grande partie, mais aussi les injonctions et les diktats du corps, la dépendance, ou le fossé entre les générations. Sous l’œil de Nolwen Michel se déploient les modèles essentiellement féminins que sont ses amies, dont la manière d’être, l’histoire et la force inspirent son œuvre. « Les femmes que je capture se retrouvent figées dans des atmosphères douces, colorées, nostalgiques, à une époque révolue. J’aime compléter les portraits par des photographies de décors laissés à l’abandon, presque sauvage, toujours teintés de surréalisme », déclare-t-elle. Male Tears met par exemple en scène des femmes fières, ancrées dans un décor années 1980, adoptant des poses scénarisées – en résulte une œuvre cinématographique, qui dégage une esthétique sensible et colorée.

© Nolwen Michel
© Nolwen Michel
© Nolwen Michel
© Nolwen Michel
© Nolwen Michel
À lire aussi
Les coups de cœur #475 : Paula Fernandez et Ariane Longevial
© Paula Fernandez
Les coups de cœur #475 : Paula Fernandez et Ariane Longevial
Un vent de douceur et d’intimité plane dans les univers de nos coups de cœur de la semaine, Paula Fernandez et Ariane Longevial. Tandis…
08 janvier 2024   •  
Écrit par Cassandre Thomas
Les coups de cœur #474 : Chloé Kerleroux et Guillaume Masselin
© Guillaume Masselin
Les coups de cœur #474 : Chloé Kerleroux et Guillaume Masselin
Chloé Kerleroux et Guillaume Masselin, nos coups de cœur #474, explorent une vie de disparitions et d’apparitions, et donnent à voir…
01 janvier 2024   •  
Explorez
Dans l'œil d'Anne-Laure Étienne : portrait flambant sous le soleil d'Ardèche
© Anne-Laure Étienne, Cindy
Dans l’œil d’Anne-Laure Étienne : portrait flambant sous le soleil d’Ardèche
Cette semaine, plongée dans l’œil d'Anne-Laure Étienne, qui met son regard aiguisé et ses mises en scène colorées au service des arts...
10 juin 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Kimbra Audrey met à nu le cancer du sein
© Kimbra Audrey
Kimbra Audrey met à nu le cancer du sein
Kimbra Audrey est une artiste américaine qui vit à Paris. Dans son regard, faire le portrait d'elle-même devient une manière de redéfinir...
07 juin 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Lusted Men : un livre de photos érotiques d’hommes à paraître prochainement !
© Laura Lafon & Kacim Sonofawitch
Lusted Men : un livre de photos érotiques d’hommes à paraître prochainement !
Lancé en 2019, le collectif Lusted Men a récolté, en cinq ans, les images de plus de 800 photographes différent·es. Une collection...
06 juin 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Coming out, nu masculin et désert de Namibie : dans la photothèque de Michael Oliver Love
La première photographie qui t’a marquée et pourquoi ? © Michael Oliver Love
Coming out, nu masculin et désert de Namibie : dans la photothèque de Michael Oliver Love
Des premiers émois photographiques aux coups de cœur les plus récents, les auteurices publié·es sur les pages de Fisheye reviennent sur...
04 juin 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Nos derniers articles
Voir tous les articles
How I Met Jiro : les marges d'Osaka révélées par Chloé Jafé
© Chloé Jafé
How I Met Jiro : les marges d’Osaka révélées par Chloé Jafé
Avec How I Met Jiro, livre édité conjointement par The(M) Editions et IBASHO, Chloé Jafé clôt une trilogie en trois chapitres qui conte...
Il y a 3 heures   •  
Écrit par Milena Ill
Au début de la photographie : des femmes pionnières au Pavillon Populaire
© Eudora Welty
Au début de la photographie : des femmes pionnières au Pavillon Populaire
Du 26 juin au 29 septembre le Pavillon Populaire de Montpellier exposera Eudora Welty et Gabriele Münter, deux femmes artistes majeures...
Il y a 7 heures   •  
Écrit par Costanza Spina
Campbell Addy : quand la nuance reprend ses droits
© Campbell Addy
Campbell Addy : quand la nuance reprend ses droits
Jeune photographe à l'ascension fulgurante, Campbell Addy s'engage corps et âme pour offrir une visibilité aux personnes noires et queer...
Il y a 11 heures   •  
Écrit par Milena Ill
Focus : la communauté LGBTQIA+ donne de la voix
© Michael Young
Focus : la communauté LGBTQIA+ donne de la voix
Depuis deux ans, Focus s’attache à raconter des histoires : celles qui enrichissent les séries des photographes publié·es dans nos pages....
12 juin 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas