Dans la peau d’un parieur

13 avril 2018   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Dans la peau d’un parieur

En 2005, Martin Amis, le gérant du site photobookstore, décide de passer derrière l’objectif. Il se lance alors dans un projet de longue haleine : documenter le quotidien des courses hippiques. Son livre, The Gamblers, dresse un portrait exaltant des habitués des hippodromes.

Pour Martin Amis, les courses hippiques sont une affaire de famille. Enfant, son père l’emmenait avec lui à l’hippodrome. Alors qu’il commence la photographie, ce lieu s’impose à lui comme un gigantesque terrain d’expérimentation. « Les courses sont un endroit idéal pour observer les gens tout autant que les chevaux. On y voit de curieux personnages, qui rendent immédiatement les photographies intéressantes », explique le photographe. Au contact de ces hommes, The Gamblers voit le jour. Une virée au cœur de l’excitation que procurent les courses. C’est cette émotion brute que recherche Amis, un souvenir de cette exaltation, du risque à la joie, ou à l’effroi. « Au bout d’un moment, j’ai compris qu’il me fallait suivre un groupe de spectateurs, et mettre en lumière cette agitation, cet incroyable dynamisme ».

Se mêler à la foule en délire

The Gamblers

s’inscrit dans un récit authentique. Un aperçu à la fois comique et exaltant du monde des turfistes. Si l’agitation est palpable, c’est grâce au photographe, et à sa participation aux paris hippiques. Pendant douze ans, Amis retourne dans ces lieux, s’imprègne de son énergie, et de son identité. Il y retrouve, étrangement, le petit garçon de son passé, qui observait déjà, avec fascination, les joueurs s’agiter autour des résultats. « Je pense que mes souvenirs ont joué un grand rôle dans la création du livre », explique-t-il. « J’ai même remarqué que j’avais involontairement pris la plupart des images du point de vue d’un enfant ». Un lien affectueux, qui le conduit à abandonner sa place d’ « observateur impartial », pour se mêler à la foule en délire. Là, au milieu des exclamations, il s’imprègne de l’atmosphère des courses, et dirige son appareil vers une communauté dont il fait partie. « Je me suis surpris à parier sur certains chevaux », confie Amis. « Me joindre aux turfistes m’a aidé à rester discret, à dissimuler mon appareil photo pour mieux illustrer ce monde étrange ».

© Martin Amis

© Martin Amis

© Martin Amis

© Martin Amis

© Martin Amis

© Martin Amis

© Martin Amis© Martin Amis

© Martin Amis© Martin Amis

© Martin Amis

The Gamblers, Éditions RRB Publishing, 40 £, 104 p.

Explorez
Ces séries de photographies qui prennent vie en musique
Ces séries de photographies qui prennent vie en musique
En ce premier jour de l’été, partout en France, la musique est à l’honneur. À cet effet, nous vous avons sélectionné une série de...
Il y a 5 heures   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Léna Maria : les femmes, au cœur du vivant
© Lena Maria
Léna Maria : les femmes, au cœur du vivant
De la pointe des cimes à l’œil d’un cheval ou d’un loup, Léna Maria, photographe du tellurique et du sensible, poursuis son exploration...
21 juin 2024   •  
Écrit par Hugo Mangin
Les Résonances de Paul Cupido et Chloé Azzopardi à la Fisheye Gallery
© Chloé Azzopardi
Les Résonances de Paul Cupido et Chloé Azzopardi à la Fisheye Gallery
Comme chaque année, la Fisheye Gallery prend ses quartiers d’été à Arles. Du 1er juillet au 30 août 2024, le public pourra y...
20 juin 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Archevêché by Fisheye : une programmation à ne manquer sous aucun prétexte !
© Gioia Cheung
Archevêché by Fisheye : une programmation à ne manquer sous aucun prétexte !
Du 1er au 6 juillet, Fisheye investit la cour de l’Archevêché, ce lieu emblématique des Rencontres, en plein centre d’Arles. Au programme...
18 juin 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Ces séries de photographies qui prennent vie en musique
Ces séries de photographies qui prennent vie en musique
En ce premier jour de l’été, partout en France, la musique est à l’honneur. À cet effet, nous vous avons sélectionné une série de...
Il y a 5 heures   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Found footage et IA : Jamie Harley met en musique les images schizophrènes
© Jamie Harley, « Kamanja Ice » de Hanaa Ouassim (2023)
Found footage et IA : Jamie Harley met en musique les images schizophrènes
Réalisateur de clips depuis une quinzaine d’années, Jamie Harley propose des formes alternatives d’association entre image et musique...
Il y a 9 heures   •  
Écrit par Milena Ill
Léna Maria : les femmes, au cœur du vivant
© Lena Maria
Léna Maria : les femmes, au cœur du vivant
De la pointe des cimes à l’œil d’un cheval ou d’un loup, Léna Maria, photographe du tellurique et du sensible, poursuis son exploration...
21 juin 2024   •  
Écrit par Hugo Mangin
Åsa Johannesson : « Je cherche à diversifier la méthodologie queer dans la photographie »
© Mark McKnight, Him, Shadow (2020)
Åsa Johannesson : « Je cherche à diversifier la méthodologie queer dans la photographie »
Maîtresse de conférences à l’université de Brighton, en Angleterre, l’artiste suédoise multidisciplinaire Åsa Johannesson vient de...
20 juin 2024   •  
Écrit par Gwénaëlle Fliti