Dans la semaine de Fisheye : du 25 au 31 janvier

31 janvier 2016   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Dans la semaine de Fisheye : du 25 au 31 janvier
Coups de cœurs, actus, portfolios, concours… Voici un récapitulatif de ce que vous avez (peut-être) loupé cette semaine sur le site.

Les coups de cœur #69

MarieMeister_fisheyelemagtumblr_o10qzaqRb61spzbc8o1_1280tumblr_nvvelgsQr11uixvhqo2_1280tumblr_nvvfp3d3901uixvhqo1_1280

C’est dans le mag’ !

Le projet 27 Poses. PAÏEN, collectif d’autoédition collaborative, a imaginé il y a quelques mois le projet 27 Poses. Son principe : confier un appareil photo jetable à un tiers et créer un ouvrage original à partir des 27 images tirées de la pellicule.

© Cynthia Hamiche, Collectif PAÏEN, 2015
© Cynthia Hamiche, Collectif PAÏEN, 2015

Ta mère sur la boîte aux lettres. Si vous distinguez souvent une forme humaine dans un objet, rassurez-vous, vous n’êtes pas fou. Ce phénomène s’appelle la paréidolie.

"Issoudun, 2014" @ Frédéric Tacer
“Issoudun, 2014” @ Frédéric Tacer

La sélection Instagram

#21

. Vous êtes en manque d’inspiration ? Découvrez notre sélection hebdomadaire des comptes Instagram qui nous ont tapé dans l’œil !

© Isabella Ståhl / Instagram
© Isabella Ståhl / Instagram

Images

Vues du siège passer. Pour combler l’ennui des longs trajets en voiture, Chris Evans s’est mis à photographier les conducteurs voisins.

© Chris Evans
Image extraite de la série “Thank the Romans” / © Chris Evans

Portfolio

Auf der Suche nach dem Glück. “La recherche du bonheur” : c’est la traduction française du nom de cette belle série du photographe autrichien Erwin Polanc. Ses images documentent avec sensibilité la façon dont les individus essayent de construire, de s’approprier leur environnement, dans des zones où se heurtent influences rurales et urbaines.

Extrait de "Auf der Suche nach dem Glück" / © Erwin Polanc
Extrait de “Auf der Suche nach dem Glück” / © Erwin Polanc
Explorez
Bec Wood : le féminisme comme combat, la maternité comme armure
© Bec Wood
Bec Wood : le féminisme comme combat, la maternité comme armure
Depuis l'Australie, l’artiste émergeante et engagée, Bec Wood, capture la féminité en s’extrayant de toute injonction sociale.
Il y a 9 heures   •  
Dans l’œil d’Annabelle Foucher : le pouvoir destructeur des mots
© Annabelle Foucher
Dans l’œil d’Annabelle Foucher : le pouvoir destructeur des mots
Cette semaine, plongée dans l’œil d’Annabelle Foucher. La photographe de mode, dont nous vous avions déjà présenté le travail, maîtrise...
26 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Le Bruit que font les animaux pour mourir : Samuel Lebon s’isole du désir pour mieux créer
© Samuel Lebon
Le Bruit que font les animaux pour mourir : Samuel Lebon s’isole du désir pour mieux créer
Croisant photographie et littérature, Samuel Lebon compose Le Bruit que font les animaux pour mourir. Un ouvrage hybride convoquant le...
21 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Deborah Turbeville : réinventer le féminin en photographie
© Deborah Turbeville
Deborah Turbeville : réinventer le féminin en photographie
Photocollages est la première grande rétrospective consacrée à l’icone Deborah Turbeville. Artiste révolutionnaire, Turbeville a...
21 février 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Bec Wood : le féminisme comme combat, la maternité comme armure
© Bec Wood
Bec Wood : le féminisme comme combat, la maternité comme armure
Depuis l'Australie, l’artiste émergeante et engagée, Bec Wood, capture la féminité en s’extrayant de toute injonction sociale.
Il y a 9 heures   •  
Rendre visible le racisme : les photographes de Fisheye militent
© Lee Shulman / Omar Victor Diop
Rendre visible le racisme : les photographes de Fisheye militent
Les photographes publié·es sur Fisheye ne cessent de raconter, par le biais des images, les préoccupations de notre époque. À...
27 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
La sélection Instagram #443 : visions futuristes
© Sofia Sanchez et Mauro Mongiello / Instagram
La sélection Instagram #443 : visions futuristes
Cette semaine, les photographes de notre sélection Instagram esquissent des narrations aux accents futuristes. Pour ce faire, toutes et...
27 février 2024   •  
Dans l’œil d’Annabelle Foucher : le pouvoir destructeur des mots
© Annabelle Foucher
Dans l’œil d’Annabelle Foucher : le pouvoir destructeur des mots
Cette semaine, plongée dans l’œil d’Annabelle Foucher. La photographe de mode, dont nous vous avions déjà présenté le travail, maîtrise...
26 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet