Dans le subconscient d’Ustinia Smolievskaya

29 janvier 2021   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Dans le subconscient d’Ustinia Smolievskaya

« La photographie est le langage parfait pour exprimer ma créativité. Je ne lui pose aucune limite », déclare Ustinia Smolievskaya, 22 ans. Étudiante en école d’art contemporain, l’artiste russe ne cesse d’expérimenter, pour mieux repousser les frontières du médium : « j’utilise l’argentique, je scanne, j’imprime, je dessine sur mes images, mais je les édite aussi sur Photoshop », énumère-t-elle. Inspirée par les chimères de son subconscient, l’auteure imagine un monde surréaliste, où l’absurdité des rêves influe sur le réel. Sombre, sensuel, son univers donne à voir des corps dénudés, contorsionnés, figés dans une transe hypnotique. En jouant avec nos perceptions, avec les formes mêmes des morphologies humaines, Ustinia Smolievskaya esquisse des récits insensés, aussi graphiques que jubilatoires. « Mon seul critère lorsque je crée ? La sincérité. Rien d’autre ne fonctionne », conclut-elle.

© Ustinia Smolievskaya

© Ustinia Smolievskaya© Ustinia Smolievskaya

 

© Ustinia Smolievskaya© Ustinia Smolievskaya

 

© Ustinia Smolievskaya© Ustinia Smolievskaya

 

© Ustinia Smolievskaya

 

© Ustinia Smolievskaya

 

© Ustinia Smolievskaya© Ustinia Smolievskaya

© Ustinia Smolievskaya

© Ustinia Smolievskaya© Ustinia Smolievskaya

 

© Ustinia Smolievskaya

© Ustinia Smolievskaya

Explorez
Last Paradise : l’odyssée cinématographique de Kourtney Roy et Mathias Delplanque
© Kourtney Roy
Last Paradise : l’odyssée cinématographique de Kourtney Roy et Mathias Delplanque
Lauréat·e·s de la 6e édition du Prix Swiss Life à 4 mains, la photographe Kourtney Roy et le compositeur Mathias Delplanque lèvent le...
Il y a 5 heures   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Calques, la poésie plastique de Margaux Roy
© Margaux Roy
Calques, la poésie plastique de Margaux Roy
Avec Calques, Margaux Roy explore le quotidien intimiste des maîtres de la retouche. En dispersant ou en superposant les couches, elle...
18 juin 2024   •  
Écrit par Marie Baranger
Dans l’œil de Laura Lafon Cadilhac : queerness, oracle et véganisme
© Laura Lafon Cadilhac
Dans l’œil de Laura Lafon Cadilhac : queerness, oracle et véganisme
Cette semaine, plongée dans l'œil de Laura Lafon Cadilhac. La cofondatrice du collectif Lusted Men nous parle d’une orgie végane et de sa...
17 juin 2024   •  
Écrit par Agathe Kalfas
Thomas Mailaender à la MEP : « Des images à la fois stupides et intelligentes »
De la série Illustrated People, 2013 © Thomas Mailaender
Thomas Mailaender à la MEP : « Des images à la fois stupides et intelligentes »
Jusqu’au 29 septembre, la Maison européenne de la Photographie laisse carte blanche à Thomas Mailaender. Un pari réussi pour l’artiste...
17 juin 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Last Paradise : l’odyssée cinématographique de Kourtney Roy et Mathias Delplanque
© Kourtney Roy
Last Paradise : l’odyssée cinématographique de Kourtney Roy et Mathias Delplanque
Lauréat·e·s de la 6e édition du Prix Swiss Life à 4 mains, la photographe Kourtney Roy et le compositeur Mathias Delplanque lèvent le...
Il y a 5 heures   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Ces séries de photographies qui prennent vie en musique
Ces séries de photographies qui prennent vie en musique
En ce premier jour de l’été, partout en France, la musique est à l’honneur. À cet effet, nous vous avons sélectionné une série de...
21 juin 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Found footage et IA : Jamie Harley met en musique les images schizophrènes
© Jamie Harley, « Kamanja Ice » de Hanaa Ouassim (2023)
Found footage et IA : Jamie Harley met en musique les images schizophrènes
Réalisateur de clips depuis une quinzaine d’années, Jamie Harley propose des formes alternatives d’association entre image et musique...
21 juin 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Léna Maria : les femmes, au cœur du vivant
© Lena Maria
Léna Maria : les femmes, au cœur du vivant
De la pointe des cimes à l’œil d’un cheval ou d’un loup, Léna Maria, photographe du tellurique et du sensible, poursuis son exploration...
21 juin 2024   •  
Écrit par Hugo Mangin