Dans l’œil de Mous Lamrabat : baiser anonyme et amours plurielles

19 juin 2023   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Dans l’œil de Mous Lamrabat : baiser anonyme et amours plurielles
© Mous Lamrabat

Cette semaine, plongée dans l’œil de Mous Lamrabat. Actuellement exposé à la Galerie du Château d’Eau, à Toulouse, le photographe maroco-belge aime mettre en scène ses modèles avec humour et délicatesse. C’est lors d’une journée particulièrement étouffante qu’il compose Love at first sight, un élan créatif improvisé qui devient emblématique de son travail. Pour Fisheye, il revient sur les différents éléments qui l’ont conduit à réaliser cette tendre image.

« Le jour où j’ai pris cette photo, on se trouvait au Maroc et il faisait si chaud qu’on ne pouvait rien faire. Lorsque je passe une journée sans bouger, je ne me sens pas bien. Je suis quelqu’un de très créatif, j’ai toujours besoin de travailler. Dans l’après-midi, j’ai craqué. Nous avons récupéré des choses dans la valise de ma petite amie et nous sommes sorti·es, elle, une autre amie et moi. Le shooting était très intuitif, je ne m’attendais pas à ce que la photo devienne aussi populaire !

Les gens l’ont vite comparée à l’œuvre de Magritte, que je ne connaissais même pas à l’époque [rires]. Mais j’ai immédiatement aimé ses tableaux, et j’ai ensuite intégré de plus en plus de références dans mon travail. C’est donc en quelques sortes l’image qui a déclenché tout cela. Son titre, c’est Love at first sight (coup de foudre, en français, ndlr). J’étais inspiré par cette idée d’un sentiment très fort, très romantique, qu’on a l’habitude de retrouver dans les réalisations américaines. Mais je gardais aussi en mémoire mes parents, qui se sont vu·es pour la première fois le jour de leur mariage, et qui sont toujours très heureux·ses ensembles. J’ai voulu m’amuser un peu avec la signification de l’expression. D’autres, aussi, y voient deux femmes qui s’embrassent … Finalement, le voile couvrant les visages est si mystérieux que chaque personne tire sa propre conclusion. Et c’est très bien ainsi ! L’important, c’est l’amour. Cette émotion si simple, cette solution à tout. C’est quelque chose qui parle à tout le monde… Et dire que tout cela est né d’une simple après-midi à m’ennuyer. »

© Mous Lamrabat

© Mous Lamrabat / Courtesy of Loft Art Gallery 

Explorez
Fernanda Tafner : les sacrifices qui nous définissent
© Fernanda Tafner
Fernanda Tafner : les sacrifices qui nous définissent
Inspirée par l’histoire de sa tante et ses nombreux sacrifices, l’artiste Fernanda Tafner compose Elide, raconte-moi tes rêves. Une...
26 septembre 2023   •  
Écrit par Lou Tsatsas
L'introspection familiale de Brandon Tauszik
© Brandon Tauszik, Fifteen Vaults
L’introspection familiale de Brandon Tauszik
Le photographe et cinéaste, Brandon Tauszik raconte une pérégrination familiale à la suite d’un deuil dans son livre Fifteens Vaults.
22 septembre 2023   •  
Écrit par Lucie Guillet
Anatomy of an Oyster : de la violence naît le trésor
© Rita Puig-Serra Costa
Anatomy of an Oyster : de la violence naît le trésor
Après Where Mimosa Bloom, un livre extrêmement touchant sur le deuil de sa mère, et Good Luck with the Future publié en collaboration...
19 septembre 2023   •  
Écrit par Ana Corderot
La sélection Instagram #420 : fais-moi un câlin
© @__scerbo__ / instagram
La sélection Instagram #420 : fais-moi un câlin
Notre sélection Instagram de la semaine s'octroie une touche de tendresse à travers une série de câlins.
19 septembre 2023   •  
Écrit par Milena Ill et Lucie Guillet
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Verzasca Foto Festival : la jeunesse comme terrain de liberté
© Mariam Mtsariashvili
Verzasca Foto Festival : la jeunesse comme terrain de liberté
Jusqu’au 7 octobre, le festival Verzasca Foto Festival accueille des jeunes photographes internationaux·les dans un cadre bucolique, où...
Il y a 3 heures   •  
Écrit par Costanza Spina
Les mises en scène engagées de Fatimazohra Serri
Red flags © Fatimazohra Serri
Les mises en scène engagées de Fatimazohra Serri
Âgée de 28 ans, la photographe marocaine Fatimazohra Serri utilise le médium comme un exutoire. De nature controversée, ses clichés...
Il y a 7 heures   •  
Écrit par Cassandre Thomas
Pour sa troisième vente aux enchères, l’AFP propose 200 tirages contemporains
Le détenteur du record du monde, Cochiti, le Whippet, saute dans l'eau pour enregistrer la distance de son saut lors du Dock Dogs West Coast Challenge à Bakersfield, en Californie, le 26 février 2016. - Le record du monde actuel est de 9,4 mètres. Le Dock Diving est un sport dans lequel des chiens s'affrontent pour gagner des prix en sautant d'un quai à l'autre dans une piscine. © Mark Ralston / AFP
Pour sa troisième vente aux enchères, l’AFP propose 200 tirages contemporains
À compter du 29 septembre 2023, l’Agence France-Presse présentera 200 tirages de collection au Quai de la Photo. Répondant à la...
Il y a 8 heures   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Fernanda Tafner : les sacrifices qui nous définissent
© Fernanda Tafner
Fernanda Tafner : les sacrifices qui nous définissent
Inspirée par l’histoire de sa tante et ses nombreux sacrifices, l’artiste Fernanda Tafner compose Elide, raconte-moi tes rêves. Une...
26 septembre 2023   •  
Écrit par Lou Tsatsas