Dans l’œil de Sabatina Leccia : le charme onirique de la nature

18 mars 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Dans l'œil de Sabatina Leccia : le charme onirique de la nature
© Sabatina Leccia, Traverser la nuit, 2023 / Courtesy of Galerie XII
SabatinaLeccia
« Je passe beaucoup de temps à retravailler ces images à la main et, à travers ce processus, j’aime dire que je médite le paysage. »

Cette semaine, plongée dans l’œil de Sabatina Leccia, artiste française qui se plaît à expérimenter avec la matière. Pour Fisheye, elle revient sur l’une de ses compositions oniriques, actuellement exposée à la Galerie XII, qui invite à prendre le temps de considérer la beauté du monde alentour. 

« J’ai pris ce paysage dans le maquis du cap Corse. Cet endroit est bordé par la mer et, à cause de l’humidité, il y a beaucoup de nuages qui s’accrochent à cette montagne composée d’arbustes. Quand on parcourt ce territoire comme cette photo, l’atmosphère semble irréelle. Des poteaux électriques, qui ont l’air de dater d’une autre ère, surgissent çà et là. Ils se mêlent au ciel et offrent cette belle image qui me plaît.

J’ai retravaillé les couleurs en plongeant cet espace dans un univers aux teintes bleutées. Je l’ai ensuite fait tirer sur un papier mat qui me rappelle celui que j’utilisais pour mes dessins. Enfin, dans un dernier mouvement, je suis venue, avec mon aiguille de brodeuse, faire apparaître des points de couleur avec du fil ou accentuer le détail de ce nuage, en perforant la matière pour lui apporter un aspect tangible. Je passe beaucoup de temps à retravailler ces images à la main et, à travers ce processus, j’aime dire que je médite le paysage. J’ai l’impression de ressentir des vibrations que l’on ne perçoit pas, et je voulais rendre compte de l’énergie que dégagent ces éléments. »

À lire aussi
Dans l’œil d’Aleksandr Babarikin : photographie effet peinture
© Aleksandr Babarikin
Dans l’œil d’Aleksandr Babarikin : photographie effet peinture
Cette semaine, plongée dans l’œil d’Aleksandr Babarikin. Le photographe biélorusse, dont nous vous avions déjà parlé il y a maintenant…
11 mars 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Dans l’œil de Katya Kalyska : l'importance des relations humaines
© Katya Kalyska
Dans l’œil de Katya Kalyska : l’importance des relations humaines
Cette semaine, plongée dans l’œil de Katya Kalyska, photographe biélorusse dont nous vous avions déjà présenté le travail. Pour Fisheye…
04 mars 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Explorez
Ces corps qui nous traversent : réparer notre relation au vivant
© Chloé Milos Azzopardi
Ces corps qui nous traversent : réparer notre relation au vivant
Du 6 au 28 avril, Maison Sœur accueille Ces corps qui nous traversent, une exposition qui nous inivite à repenser notre rapport au vivant.
19 avril 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Les éternels éphémères : des abeilles et des hommes
© Maewenn Bourcelot
Les éternels éphémères : des abeilles et des hommes
C’est un monde sublime et violent, enchanté et tragique, énigmatique et d’une évidence terrible. Avec Les Éternels Éphémères, la...
18 avril 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Ces séries photographiques qui apprivoisent la ville
© Craig-Whitehead
Ces séries photographiques qui apprivoisent la ville
Dans la rue, au cœur du fourmillement de la foule ou au fil des bâtiments qui façonnent la réalité urbaine, les photographes n’ont de...
16 avril 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Fotohaus Bordeaux 2024 : appréhender le littoral et ses territoires autrement
© Nancy Jesse
Fotohaus Bordeaux 2024 : appréhender le littoral et ses territoires autrement
En ce mois d’avril, la ville de Bordeaux célèbre le 8e art. Parmi les nombreuses expositions à découvrir figure Fotohaus Bordeaux, qui...
11 avril 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Ces corps qui nous traversent : réparer notre relation au vivant
© Chloé Milos Azzopardi
Ces corps qui nous traversent : réparer notre relation au vivant
Du 6 au 28 avril, Maison Sœur accueille Ces corps qui nous traversent, une exposition qui nous inivite à repenser notre rapport au vivant.
19 avril 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Photon Tide, le glitch à l'âme
© Photon Tide
Photon Tide, le glitch à l’âme
« Je voudrais que vous n'ayez pas peur de ce qui se trouve dans votre esprit, mais que vous l'embrassiez », déclare Photon Tide, ou « Pho...
19 avril 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Nicolas Jenot : le corps des machines et ses imperfections
© Nicolas Jenot
Nicolas Jenot : le corps des machines et ses imperfections
Expérimentant avec la photo, la 3D ou même le glitch art, l’artiste Nicolas Jenot imagine la machine – et donc l’appareil photo – comme...
18 avril 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Voyage aux quatre coins du monde : la séance de rattrapage Focus !
©Théo Saffroy / Courtesy of Point Éphémère
Voyage aux quatre coins du monde : la séance de rattrapage Focus !
De la Corée du Nord au fin fond des États-Unis en passant par des espaces imaginaires, des glitchs qui révèlent les tensions au sein d’un...
18 avril 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine