David Lynch, soleil, et tour de magie : le portrait chinois de Delfina Carmona

27 avril 2021   •  
Écrit par Lou Tsatsas
David Lynch, soleil, et tour de magie : le portrait chinois de Delfina Carmona

Révélée sur Instagram, la photographe argentine Delfina Carmona publie quasi quotidiennement sur sa galerie numérique des images tirées de son quotidien. Autoportraits, mises en scène, natures mortes, jeux d’ombres et de lumière… Fascinée par la lueur du soleil et ses reflets sur son environnement, l’artiste érige un univers délicat et pétillant, où les objets étincellent et les corps se contorsionnent, se cachent, pour mieux se révéler. En jouant avec les couleurs et les formes géométriques, elle invite le regardeur à transformer sa vie en œuvre d’art – et à créer à partir de rien. « L’équipement ne fait pas tout, de véritables merveilles peuvent être créées avec le strict minimum », nous confiait-elle d’ailleurs il y a quelques années. Aujourd’hui, Delfina Carmona s’est prêtée à l’exercice du portrait chinois. L’occasion de découvrir ce qui a forgé son esthétique, et ce qui continue de l’inspirer !

© Delfina Carmona

Si tu étais…

L’une de tes propres images ?

Aujourd’hui, je serais celle-ci (voir ci-dessus) – un être à la fois émerveillé et dans l’attente, fasciné par une nouvelle découverte, une nouvelle lumière, une nouvelle ombre.

Un shooting rêvé ?

Un shooting qui se déroulerait dans un endroit spectaculaire : un vieux manoir, ou un château rempli d’antiquités, avec de nombreuses pièces dans lesquelles se cacher, se perdre. Un endroit avec une belle luminosité, baigné par les rayons du soleil.

Un objet à photographier ?

Un gobelet en verre, transparent, élégant, avec une forme étrange.

Une lumière ?

Un rayon de soleil chaleureux et orangé, qui, en bougeant au cœur d’un espace vide, peindrait les murs blancs de sa couleur.

Un compte Instagram ?

Je choisirais probablement un compte de memes inspirés par les peintures de la Renaissance, ou par les grands classiques du cinéma.

Une période historique ?

Le présent.

Un·e artiste ?

J’aimerais pouvoir me réincarner en David Lynch dans une autre vie.

Un animal ?

J’ai toujours voulu être Cley, notre chat. J’espère un jour pouvoir me transformer en elle à l’aide d’un quelconque tour de magie !

Un sujet à explorer ?

La capacité à se réinventer encore et encore.

Une émotion ?

La passion et la joie… Avec un peu de mélancolie, bien sûr.

 

© Delfina Carmona

Autoportrait © Delfina Carmona

Explorez
Les images de la semaine du 13.05.24 au 19.05.24 : la fragilité de l’existence
© Jana Sojka
Les images de la semaine du 13.05.24 au 19.05.24 : la fragilité de l’existence
C’est l’heure du récap ! Cette semaine, les photographes donnent à voir les déclinaisons de la fragilité de l’existence.
19 mai 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Quand l’étranger devient intime : les dialogues ininterrompus de Jana Sojka
© Jana Sojka
Quand l’étranger devient intime : les dialogues ininterrompus de Jana Sojka
Jana Sojka imagine des diptyques afin de donner cours à un dialogue ininterrompu. Dans un nuancier crépusculaire lui inspirant sérénité...
17 mai 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Charlie Tallott est le lauréat 2024 du prix Photo London x Nikon
© Charlie Tallott
Charlie Tallott est le lauréat 2024 du prix Photo London x Nikon
Le 15 mai 2024, à la Somerset House, le Photo London x Nikon Emerging Photography Award a annoncé son nouveau lauréat : Charlie Tallott....
16 mai 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Notre sélection de livres photo consacrés à la communauté LGBTQIA+
© Momo Okabe
Notre sélection de livres photo consacrés à la communauté LGBTQIA+
Dans le prolongement de Fisheye #65, tout juste sorti en kiosque, nous avons sélectionné une série d’ouvrages photographiques consacrés à...
14 mai 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Dans l’œil de Pelle Cass : déchiffrer le chaos d’un terrain de sport
© Pelle Cass
Dans l’œil de Pelle Cass : déchiffrer le chaos d’un terrain de sport
Cette semaine, plongée dans l’œil de Pelle Cass. Dans Crowded Fields, le photographe américain immortalise des terrains de sport sur...
Il y a 2 heures   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Les images de la semaine du 13.05.24 au 19.05.24 : la fragilité de l’existence
© Jana Sojka
Les images de la semaine du 13.05.24 au 19.05.24 : la fragilité de l’existence
C’est l’heure du récap ! Cette semaine, les photographes donnent à voir les déclinaisons de la fragilité de l’existence.
19 mai 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Behind the Facade : l’étrange huis clos de Jennifer McLain
© Jennifer McLain
Behind the Facade : l’étrange huis clos de Jennifer McLain
Dans Behind the Facade, Jennifer McLain compose un monde dans lequel elle tente de se soustraire à des évènements du quotidien qui...
18 mai 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Lee Miller à Saint-Malo : une exposition présente de rares images de la Seconde Guerre mondiale
© Lee Miller Archives, Angleterre 2024
Lee Miller à Saint-Malo : une exposition présente de rares images de la Seconde Guerre mondiale
À l’occasion du 80e anniversaire de la libération de Saint-Malo, la chapelle de l’École nationale supérieure de la marine...
17 mai 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet