David Nissen invoque les ombres 

25 août 2023   •  
Écrit par Anaïs Viand
David Nissen invoque les ombres 
© David Nissen
© David Nissen

Dans le brouillard, sous la pluie, ou sous une lumière déclinante, David Nissen arpente les rues et capture une atmosphère particulière, voire cinématographique. Ses clichés énigmatiques plongent les spectateurices dans une fiction où tout est possible. « Si le cinéma et la photographie ont tendance à se croiser, c’est qu’il existe entre eux des similitudes et des contrastes. L’image photographique étant consubstantielle à l’image cinématographique, il existe différents modes d’existence. D’une part, les images animées, en séquence, projetées, temporalisées et d’autre part, l’image fixe, unique, imprimée, non temporalisée. Dès lors, chacun peut tenter d’approcher l’autre. Le cinéma fait l’expérience de la fixité photographique avec l’arrêt sur image, tandis que la photographie fait l’expérience de la séquentialité cinématographique avec la représentation du mouvement par les effets de bougé ou de filé », rappelle celui qui, après avoir étudié la photographie, la musique et le dessin, a changé d’orientation et s’est engagé dans le cinéma, en tant que directeur photo. Dans l’ouvrage Shadow’s Praise, réalisé avec le musicien Akhira Sano et édité par IIKKI Books, les lignes et les ombres prennent le dessus sur les passant·e·s et invitent à la contemplation

Iikki Books
120 pages
55 €
© David Nissen
© David Nissen
© David Nissen
© David Nissen
© David Nissen
© David Nissen
© David Nissen
© David Nissen
© David Nissen
© David Nissen
© David Nissen
© David Nissen
© David Nissen

Explorez
Focus fête ses deux ans à la Gaîté Lyrique !
L'anniversaire de Focus par Fisheye Magazine à la Gaîté Lyrique
Focus fête ses deux ans à la Gaîté Lyrique !
Depuis deux ans, Focus s’attache à raconter des histoires : celles qui enrichissent les séries des photographes publié·e·s dans nos...
24 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
La sélection Instagram #442 : parades fantasmées
© Pauline Suzor / Instagram
La sélection Instagram #442 : parades fantasmées
Cette semaine, notre sélection Instagram vous plonge au cœur d'un évènement folklorique, festif et coloré : le carnaval. Retrouvez, en ce...
20 février 2024   •  
PhotoBrussels : la capitale belge fait son festival
© Jacques Sonck / Courtesy Gallery FIFTY ONE
PhotoBrussels : la capitale belge fait son festival
La 8e édition du Photo Brussels Festival vient d’ouvrir dans la capitale européenne. Avec au menu 56 expositions réunissant 300 artistes...
07 février 2024   •  
Écrit par Eric Karsenty
Kidnapping, animaux-espions et bad trip au LSD : la séance de rattrapage Focus !
© Karolina Wojtas
Kidnapping, animaux-espions et bad trip au LSD : la séance de rattrapage Focus !
Paysages japonais, matchs de catch mexicains, guerre centenaire, religions futuristes, soirées érotiques, amitiés artificielles… Comme...
07 février 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Rendre visible le racisme : les photographes de Fisheye militent
© Lee Shulman / Omar Victor Diop
Rendre visible le racisme : les photographes de Fisheye militent
Les photographes publié·es sur Fisheye ne cessent de raconter, par le biais des images, les préoccupations de notre époque. À...
Il y a 3 heures   •  
Écrit par Lou Tsatsas
La sélection Instagram #443 : visions futuristes
© Sofia Sanchez et Mauro Mongiello / Instagram
La sélection Instagram #443 : visions futuristes
Cette semaine, les photographes de notre sélection Instagram esquissent des narrations aux accents futuristes. Pour ce faire, toutes et...
Il y a 7 heures   •  
Dans l’œil d’Annabelle Foucher : le pouvoir destructeur des mots
© Annabelle Foucher
Dans l’œil d’Annabelle Foucher : le pouvoir destructeur des mots
Cette semaine, plongée dans l’œil d’Annabelle Foucher. La photographe de mode, dont nous vous avions déjà présenté le travail, maîtrise...
26 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Les Photographiques : illustrer le mystère du vivant
© Edwige Lamy
Les Photographiques : illustrer le mystère du vivant
Comment capter le mystère au sein du vivant ? Comment retranscrire la mutabilité infinie de nos identités ? Cette année, du 16 mars au 14...
26 février 2024   •  
Écrit par Costanza Spina