Doan Ly : pensées florales

20 novembre 2020   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Doan Ly : pensées florales

« Je suis designer florale et photographe. Je crée des bouquets pour des mariages et événements, mais aussi pour le cinéma et la télévision. Je reçois également des commandes pour photographier des campagnes éditoriales – j’aime être à cheval entre ces deux mondes », confie Doan Ly. Autodidacte, l’artiste a commencé à capturer des natures mortes pour présenter ses œuvres à de futurs clients. « Jamais je n’aurais cru que je découvrirais une forme d’expression aussi significative », ajoute-t-elle. La designer façonne aujourd’hui des tableaux photographiques oniriques, où les fleurs, les feuilles et les fruits se mêlent aux corps humains. « J’attends des images qu’elles me transportent, qu’elles subliment ce moment de calme, ce passage du fragile et tendre à la puissance. C’est un état d’esprit un peu surréaliste, aussi familier que lointain, une sorte de désir », précise-t-elle. Inspirées par les mouvements de Pina Bausch, la sensualité de Marilyn Minter ou encore les couleurs de William Eggleston, les images de Doan Ly convoquent délicatesse et raffinement.

© Doan Ly

 

© Doan Ly

 

© Doan Ly© Doan Ly

 

© Doan Ly

 

© Doan Ly

 

© Doan Ly

 

© Doan Ly© Doan Ly

 

© Doan Ly

 

© Doan Ly© Doan Ly

 

© Doan Ly

© Doan Ly

Explorez
La sélection Instagram #458 : terres mouvantes
© Zachary James / Instagram
La sélection Instagram #458 : terres mouvantes
Laissez-vous mettre à terre par notre sélection Instagram #458 ! Cette semaine, nous mettons à l'honneur les sols, terrestres ou...
11 juin 2024   •  
Écrit par Marie Baranger et Milena Ill
Dans l’œil de Wayan Barre : chez les habitant·es de la vallée du cancer
© Wayan Barre
Dans l’œil de Wayan Barre : chez les habitant·es de la vallée du cancer
Cette semaine, plongée dans l’œil de Wayan Barre. Installé depuis plusieurs années en Louisiane, le photographe français s’est intéressé...
03 juin 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Paysages monstrueux : l'impact de la main humaine
© Grégoire Eloy / Grande commande photojournalisme
Paysages monstrueux : l’impact de la main humaine
Le Centre Claude Cahun s’aventure à la frontière entre les notions de paysage et de territoire dans une double exposition collective de...
27 mai 2024   •  
Écrit par Marie Baranger
Prix Carmignac : le Ghana face aux ravages des déchetteries électroniques
© Bénédicte Kurzen
Prix Carmignac : le Ghana face aux ravages des déchetteries électroniques
Le journaliste Anas Aremeyaw Anas et les photojournalistes Muntaka Chasant et Bénédicte Kurzen remportent le Prix Carmignac 2024 avec...
15 mai 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Dans l’œil de Laura Lafon Cadilhac : queerness, oracle et véganisme
© Laura Lafon Cadilhac
Dans l’œil de Laura Lafon Cadilhac : queerness, oracle et véganisme
Cette semaine, plongée dans l'œil de Laura Lafon Cadilhac. La cofondatrice du collectif Lusted Men nous parle d’une orgie végane et de sa...
Il y a 10 heures   •  
Écrit par Agathe Kalfas
Thomas Mailaender à la MEP : « Des images à la fois stupides et intelligentes »
De la série Illustrated People, 2013 © Thomas Mailaender
Thomas Mailaender à la MEP : « Des images à la fois stupides et intelligentes »
Jusqu’au 29 septembre, la Maison européenne de la Photographie laisse carte blanche à Thomas Mailaender. Un pari réussi pour l’artiste...
17 juin 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Les coups de cœur #497 : Leila Calvaruso et Danae Panagiotidi
© Leila Calvaruso
Les coups de cœur #497 : Leila Calvaruso et Danae Panagiotidi
Leila Calvaruso et Danae Panagiotidi, nos coups de cœur de la semaine, documentent la vie quotidienne à l’aide de leur boîtier. La...
17 juin 2024   •  
Les images de la semaine du 10.06.24 au 16.06.24 : la photo contre la violence de l'oppression
© Campbell Addy
Les images de la semaine du 10.06.24 au 16.06.24 : la photo contre la violence de l’oppression
C’est l’heure du récap‘ ! Les photographes de la semaine tentent de faire entendre les voix des marges et des personnes opprimé·es de la...
16 juin 2024   •  
Écrit par Milena Ill