Elles x Paris Photo : l’art identitaire de Maryam Firuzi

10 septembre 2021   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Elles x Paris Photo :  l’art identitaire de Maryam Firuzi

Chaque mois, découvrez, sur l’édition 2.0 du site Elles x Paris Photo deux nouvelles interviews – l’une écrite, l’autre vidéo. Focus, aujourd’hui, sur Maryam Firuzi, artiste iranienne inspirée par la poésie persane et la peinture.

En novembre 2020, Paris Photo et le ministère de la Culture, en association avec Fisheye Magazine, lançaient un site web dédié à Elles x Paris Photo – un parcours physique et numérique mettant en avant les artistes féminines présentes au cœur de la foire. Une manière de leur donner la parole, à travers des interviews écrites et vidéo. Depuis le lancement de l’édition 2.0, en mars dernier, Valérie Belin, Laia Abril, Jun Ahn, Alison Rossiter, Judith Joy Ross, Cig Harvey, Barbara Probst et Malala Andrialavidrazana se sont succédé. Découvrez aujourd’hui Maryam Firuzi, dont l’œuvre, influencée par la poésie persane, emprunte à la peinture et la calligraphie pour explorer des notions clés de son quotidien : la culture et les traditions.

Née en 1986, Maryam Firuzi vit et travaille à Téhéran. C’est après avoir étudié le cinéma à l’université qu’elle se tourne vers le 8e art. Un médium qui lui permet d’imaginer des compositions plus conceptuelles. « Je suis convaincue que les médiums sont liés les uns aux autres. La calligraphie m’a appris la discipline et le dévouement. La peinture, la liberté d’expression, et la littérature, la bonne manière de développer et d’articuler mes idées », confie-t-elle. Nourrie par ces différentes techniques, elle développe une œuvre riche, ancrée dans l’histoire de son pays natal.

« Lorsque je fais référence à des enjeux contemporains iraniens, j’essaie toujours de l’étudier sous un aspect différent. Je pense que je ne peux être une grande admiratrice de mon héritage iranien que si je parviens à être très critique envers lui », précise la photographe. Consciente de la dichotomie existant au sein de la société iranienne – qui développe deux types d’éducation en parallèle : l’officielle, dans les écoles, et l’officieuse, apprise au sein des familles – Maryam Firuzi ne cesse de produire des images aussi belles qu’engagées. Une manière pour elle de « fissurer les murs qui se tiennent entre ces deux mondes ».

 

Un entretien à découvrir sur le site Elles X Paris Photo.

© Maryam Firuzi© Maryam Firuzi

© Maryam Firuzi

© Maryam Firuzi

Explorez
Quand la photographie s’inspire de la mode pour expérimenter
© Hugo Mapelli
Quand la photographie s’inspire de la mode pour expérimenter
Parmi les thématiques abordées sur les pages de notre site comme dans celles de notre magazine se trouve la mode. Par l’intermédiaire de...
17 avril 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Dans l’œil de J.A. Young : l’hydre monstrueuse qui domine les États-Unis
© J.A. Young
Dans l’œil de J.A. Young : l’hydre monstrueuse qui domine les États-Unis
Cette semaine, plongée dans l’œil de J.A. Young. Aussi fasciné·e que terrifié·e par les horreurs que le gouvernement américain dissimule...
15 avril 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Les images de la semaine du 08.04.24 au 14.04.24 : du bodybuilding au réalisme magique
© Kin Coedel
Les images de la semaine du 08.04.24 au 14.04.24 : du bodybuilding au réalisme magique
C’est l’heure du récap‘ ! Les photographes de la semaine s'immergent en profondeur dans diverses communautés, avec lesquelles iels...
14 avril 2024   •  
Écrit par Milena Ill
PERFORMANCE : des esthétiques du mouvement
© Nestor Benedini
PERFORMANCE : des esthétiques du mouvement
Du 6 avril au 22 septembre, l’exposition PERFORMANCE au MRAC Occitanie fait dialoguer art et sport. L’événement fait partie de...
13 avril 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Les images de la semaine du 15.04.24 au 21.04.24 : pleins feux sur le potentiel du médium
© Maewenn Bourcelot
Les images de la semaine du 15.04.24 au 21.04.24 : pleins feux sur le potentiel du médium
C’est l’heure du récap‘ ! Les photographes de la semaine creusent l'énigme derrière les images, puisent dans les possibilités du 8e art...
21 avril 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Ces corps qui nous traversent : réparer notre relation au vivant
© Chloé Milos Azzopardi
Ces corps qui nous traversent : réparer notre relation au vivant
Du 6 au 28 avril, Maison Sœur accueille Ces corps qui nous traversent, une exposition qui nous inivite à repenser notre rapport au vivant.
19 avril 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Photon Tide, le glitch à l'âme
© Photon Tide
Photon Tide, le glitch à l’âme
« Je voudrais que vous n'ayez pas peur de ce qui se trouve dans votre esprit, mais que vous l'embrassiez », déclare Photon Tide, ou « Pho...
19 avril 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Nicolas Jenot : le corps des machines et ses imperfections
© Nicolas Jenot
Nicolas Jenot : le corps des machines et ses imperfections
Expérimentant avec la photo, la 3D ou même le glitch art, l’artiste Nicolas Jenot imagine la machine – et donc l’appareil photo – comme...
18 avril 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas