Focus #56 : la nature fragmentée d’Anastasia Samoylova

13 septembre 2023   •  
Écrit par Lou Tsatsas
06:04

C’est l’heure du rendez-vous Focus ! Cette semaine, Anastasia Samoylova nous plonge, avec Landscape Sublime, dans des paysages emblématiques déconstruits.

Vous le savez, au sein de la rédaction Fisheye, on aime autant les photos que leurs récits ! Alors nous avons lancé, en mars 2022, un objet multimédia dont le 56e épisode sort aujourd’hui. Au cœur des Focus, les artistes se dévoilent et partagent avec nous quelques anecdotes. Succédant à 55 auteurs et autrices, Anastasia Samoylova réalise des sculptures éphémères à partir d’images libres de droits représentant des paysages bien connus. Des installations qu’elle photographie ensuite pour recomposer des panoramas abstraits.

« Il y a des endroits que je n’ai jamais visités, pourtant, je peux me les représenter grâce aux images que j’ai vues en ligne. C’est une sorte de va-et-vient entre le réel et la fantaisie qui se manifeste à travers ces constructions aussi vraies que théâtrales », explique l’artiste russe installée en Floride. Fascinée par le caractère intimidant des grands espaces et inspirée par divers courants artistiques – comme le cubisme ou le constructivisme – ou encore l’esthétique du sublime et l’architecture soviétique, elle compose des puzzles visuels à partir d’images du domaine public. « Je les imprime et les sculpte ensuite pour en faire des tableaux. Tout mon travail est en fait en trois dimensions », précise-t-elle. De ses œuvres émanent une ode à la nature, au voyage, mais aussi un clin d’œil à la technologie, qui nous permet de nous connecter au lointain, d’imaginer des lieux que l’on ne connait pas. Partant de faits d’hiver, ou des mots de recherches courants, Anastasia Samoylova interroge le réel et ses perceptions en fragmentant les plus beaux endroits de notre monde.

Un périple insolite à (re)découvrir dans Focus #56.

À lire aussi
Anastasia Samoylova : « Il ne faut jamais prendre une image réaliste au premier degré »
Anastasia Samoylova : « Il ne faut jamais prendre une image réaliste au premier degré »
L’artiste russe Anastasia Samoylova construit, avec Landscape Sublime, un paysage cubiste et abstrait, composé d’images venues de banques…
19 mai 2021   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Focus #55 : Les travestis de Catane dans l’objectif de Lorenzo Castore
06:16
© Fisheye Magazine
Focus #55 : Les travestis de Catane dans l’objectif de Lorenzo Castore
C’est l’heure du rendez-vous Focus ! Cette semaine, Lorenzo Castore nous fait voyager, à travers Glitter Blues, dans le quartier rouge de…
06 septembre 2023   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Explorez
La sélection Instagram #443 : visions futuristes
© Sofia Sanchez et Mauro Mongiello / Instagram
La sélection Instagram #443 : visions futuristes
Cette semaine, les photographes de notre sélection Instagram esquissent des narrations aux accents futuristes. Pour ce faire, toutes et...
27 février 2024   •  
Les coups de cœur #482 : Tetiana Tytova et Lauren Gueydon
© Lauren Gueydon
Les coups de cœur #482 : Tetiana Tytova et Lauren Gueydon
Tetiana Tytova et Lauren Gueydon, nos coups de cœur de la semaine, s’intéressent toutes deux à la photographie de mode. La première s’en...
26 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Du passé au présent : comment les photographes de Fisheye se réapproprient les images d’archives
Homme et chien avec un masque à gaz, source : Ullstein bild / Getty Images
Du passé au présent : comment les photographes de Fisheye se réapproprient les images d’archives
Enquête familiale, exploration d’un événement historique, temporalités confondues… Les artistes ne cessent de se plonger dans les images...
23 février 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Feng Li : les incroyables aventures de Pig 
© Feng Li
Feng Li : les incroyables aventures de Pig 
Connu pour sa photographie de rue insolite, l’artiste chinois Feng Li présente à travers Pig un aspect plus intimiste de son existence....
19 février 2024   •  
Écrit par Cassandre Thomas
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Bec Wood : le féminisme comme combat, la maternité comme armure
© Bec Wood
Bec Wood : le féminisme comme combat, la maternité comme armure
Depuis l'Australie, l’artiste émergeante et engagée, Bec Wood, capture la féminité en s’extrayant de toute injonction sociale.
Il y a 7 heures   •  
Rendre visible le racisme : les photographes de Fisheye militent
© Lee Shulman / Omar Victor Diop
Rendre visible le racisme : les photographes de Fisheye militent
Les photographes publié·es sur Fisheye ne cessent de raconter, par le biais des images, les préoccupations de notre époque. À...
Il y a 11 heures   •  
Écrit par Lou Tsatsas
La sélection Instagram #443 : visions futuristes
© Sofia Sanchez et Mauro Mongiello / Instagram
La sélection Instagram #443 : visions futuristes
Cette semaine, les photographes de notre sélection Instagram esquissent des narrations aux accents futuristes. Pour ce faire, toutes et...
27 février 2024   •  
Dans l’œil d’Annabelle Foucher : le pouvoir destructeur des mots
© Annabelle Foucher
Dans l’œil d’Annabelle Foucher : le pouvoir destructeur des mots
Cette semaine, plongée dans l’œil d’Annabelle Foucher. La photographe de mode, dont nous vous avions déjà présenté le travail, maîtrise...
26 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet