France PhotoBook : Le livre est un espace d’expression et d’écriture unique

14 juin 2023   •  
Écrit par Fisheye Magazine
France PhotoBook : Le livre est un espace d’expression et d’écriture unique
Cet été, et ce, pour la seconde année consécutive, se tiendra la foire d’ouvrages photographiques Arles Books Fair. À cette occasion, Anna-Karine Robin, coordinatrice de France PhotoBook depuis bientôt trois ans, revient sur le rôle de l’association qui a fait de la défense de l’édition de ces ouvrages son cheval de bataille.

Fisheye : Comment l’idée de créer France PhotoBook est-elle venue ?

Anna-Karine Robin : L’idée est née de la volonté de défendre l’édition de création photographique indépendante. France PhotoBook – qui est soutenue par le ministère de la Culture – vise à faire reconnaître ce genre d’ouvrages comme un champ éditorial à part entière et à le promouvoir en France et à l’étranger. L’association fédère les principaux éditeurs français et indépendants. Elle regroupe aujourd’hui 29 maisons d’édition [la liste est à retrouver sur le site de l’association, NDLR], réparties sur tout le territoire, contre dix-huit à mon arrivée, en octobre 2020.

Comment l’association valorise-t-elle les activités de ces maisons d’édition ?

France PhotoBook mène de nombreuses actions pour valoriser les activités des éditeurs et des éditrices. Parmi elles, nous développons notamment la présence de l’association sur des événements, en France et à l’étranger, et nous collaborons avec les acteurs clés de la sphère photographique, dont Les Rencontres d’Arles avec l’organisation d’Arles Books Fair, Paris Photo ou encore ImageSingulières à Sète pour ne citer qu’eux.

© Denis Dailleux / VU’© Denis Dailleux / VU’

© Denis Dailleux / VU’

Quelles actions mène-t-elle auprès des libraires ?

Nous menons des actions envers les libraires afin que le livre de photographies soit davantage représenté dans leurs boutiques. Pour cela, nous avons imaginé différentes opérations pour leur faire découvrir – ou redécouvrir – les catalogues de nos membres. Nous publierons d’ailleurs dans quelques semaines le deuxième numéro de La Revue France PhotoBook, pensée pour leur présenter la richesse et la diversité des écritures photographiques. Nous nous apprêtons aussi à lancer un prix inédit dont le jury sera constitué uniquement de libraires. Le ou la lauréat·e sera annoncé·e en octobre. Plus de précisions seront apportées prochainement.

Enfin, nous travaillons également à la formation des futur·es libraires et bibliothécaires par le biais d’un module spécifique et d’interventions régulières de nos membres. À cela s’ajoute une « valise pédagogique » que nous sommes en train d’élaborer. Elle permettra de développer une formation sur le livre de photographies à plus grande échelle.

© Raymond Depardon / Magnum Photos

© Raymond Depardon / Magnum Photos

En quelle mesure l’association se présente-t-elle comme un atout pour les maisons d’édition spécialisées dans les livres de photographies ?

L’association permet de consolider la place essentielle qu’occupent les maisons d’édition dans la création et la diffusion de la photographie. La publication d’un ouvrage est un moyen incontournable pour les artistes de donner une forme pérenne à leur travail et de s’accomplir professionnellement. C’est un espace d’expression et d’écriture unique. Par ailleurs, dans une société vivant dans un flux continu d’images, France PhotoBook valorise la matérialité du livre, qui se révèle un support nécessaire à l’éducation à l’image. Elle permet finalement aux éditeurs et aux éditrices membres d’offrir de la visibilité à leurs activités à une plus grande échelle, tout en favorisant un lieu d’échanges et d’entraides. Elle s’impose également comme un soutien important pour l’économie fragile dans laquelle s’inscrivent les maisons d’édition spécialisées en photographie.

© Raymond Depardon / Magnum Photos

© Raymond Depardon / Magnum Photos

© Céline Croze

© Céline Croze

© Céline Croze

Image d’ouverture © Céline Croze

Explorez
Le Parti pris des choses sublime les objets du quotidien
Le Parti pris des choses sublime les objets du quotidien
L'exposition collective Le Parti pris des choses au Centre de la Photographie Hauts-de-France, se nourrit de l'oeuvre du poète Francis...
28 février 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Rendre visible le racisme : les photographes de Fisheye militent
© Lee Shulman / Omar Victor Diop
Rendre visible le racisme : les photographes de Fisheye militent
Les photographes publié·es sur Fisheye ne cessent de raconter, par le biais des images, les préoccupations de notre époque. À...
27 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Les images de la semaine du 19.02.24 au 25.02.24 : déclinaison d’archives
© Feng Li
Les images de la semaine du 19.02.24 au 25.02.24 : déclinaison d’archives
C’est l’heure du récap ! Cette semaine, les photographes nous plongent dans des archives en tous genres.
25 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Au Jeu de Paume, l'activisme florissant de Tina Modotti
© Tina Modotti / Courtesy of Jeu de Paume
Au Jeu de Paume, l’activisme florissant de Tina Modotti
Jusqu’au 12 mai prochain, le Jeu de Paume accueille deux expositions qui, bien que distincts par les époques et les médiums employés...
23 février 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Annabelle Foucher dévoile l’étoffe de l’être à la Fisheye Gallery
© Annabelle Foucher
Annabelle Foucher dévoile l’étoffe de l’être à la Fisheye Gallery
Le temps de L’Étoffe de l’être, les œuvres d’Annabelle Foucher, lauréate du Grand Prix Picto de la Photographie de mode en 2023, se...
Il y a 2 heures   •  
Écrit par Apolline Coëffet
L’écocide en ligne de mire
© Oleksandra Zborovska, When The River Left The Shores, 2023
L’écocide en ligne de mire
Ce terme est brutalement réapparu dans l’actualité avec la guerre en Ukraine et la destruction du barrage de Kakhovka, dans le sud du...
Il y a 6 heures   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Focus #70 : Henri Kisielewski et les fictions qui naissent du réel
05:04
© Fisheye Magazine
Focus #70 : Henri Kisielewski et les fictions qui naissent du réel
C’est l’heure du rendez-vous Focus ! Ce mois-ci, Henri Kisielewski analyse, au cœur de Non Fiction, la puissance narrative de la...
28 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Tamasha : le spectacle d’images d’Abhishek Khedekar 
© Abhishek Khedekar 2023 courtesy Loose Joints
Tamasha : le spectacle d’images d’Abhishek Khedekar 
Pendant plusieurs années, Abhishek Khedekar s’est immiscé dans le quotidien d’une communauté nomade indienne composée d’une centaine de...
28 février 2024   •  
Écrit par Cassandre Thomas