Jefferson Hayman : la photographie dans un écrin

22 octobre 2019   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Jefferson Hayman : la photographie dans un écrin

Jusqu’au 11 décembre, la Galerie de l’Instant présente La poésie de l’image : les créations atypiques de Jefferson Hayman. Une œuvre raffinée, mêlant photographie et inspirations picturales.

« J’ai étudié la peinture et le dessin dans une école d’art, et je me servais de la photographie comme d’une référence. Et puis un jour elle m’a conquise : je ne ressentais plus le besoin de la transformer en quelque chose d’autre pour créer une œuvre »,

raconte Jefferson Hayman. Cet artiste américain présente à la Galerie de l’Instant ses créations uniques. Pour lui, toute démarche doit être guidée par la notion de beauté. « J’essaie de la trouver dans chaque objet, chaque instant, que ce soit dans une paire de chaussures, un portrait de mes enfants ou au détour d’une rue », ajoute-t-il. Influencé par ses études, le photographe s’inspire des tableaux des grands peintres pour réaliser ses images. Des créations suggérant un récit, tout en laissant au regardeur la liberté de le compléter. « J’ai souvent été obsédé par certains artistes : De Vinci, Raphaël, Ingres, Delacroix, Whistler, Marcel Duchamp et sa théorie de ce qui peut être considéré “art” et bien d’autres », précise Jefferson Hayman. Des modèles lui apprenant l’art des natures mortes et de la composition, l’imperceptible mélancolie d’un paysage maritime, ou la poésie d’un portrait pris à la dérobée… Et bien sûr, le choix de l’encadrement.

Réaliser des objets uniques

Véritable artisan, Jefferson Hayman contrôle chaque étape de la création d’une image. « J’aime réaliser des objets uniques, or la photographie est un médium qui peut être dédoublé. J’utilise donc tous les outils à ma disposition pour développer des œuvres individuelles », explique-t-il. Ses clichés – presque jamais retouchés en postproduction – sont envoyés à un imprimeur avec qui l’artiste discute des différents supports. De la précision d’un papier mat à la finesse d’une feuille japonaise, les photographies se transforment selon chaque choix, convoquant les émotions que l’auteur souhaite partager. Enfin, le tirage est placé dans un cadre, souvent construit par le photographe lui-même. « J’en possède environ 400 dans mon studio, et je me rends tous les jours dans des magasins d’antiquités, à la recherche de nouveaux modèles », précise-t-il.

Un travail long et méticuleux : si l’auteur travaille sans arrêt, il ne termine généralement qu’une réalisation par jour. Et le résultat séduit. Au cœur de la Galerie, les œuvres accrochées évoquent des tableaux. Les bordures ornées épousent les formes parfois étranges des clichés – tantôt étroits, tantôt sphériques – et révèlent leur beauté. Un mariage de textures et de couleurs fascinant. Enfermées dans leurs écrins, les images deviennent précieuses. Une collection atypique rappelant la noblesse des peintures flamandes.

 

La poésie de l’image

Jusqu’au 11 décembre 2019

Galerie de l’Instant, 46 rue de Poitou, 75003 Paris

© Jefferson Hayman / Courtesy Galerie de l'Instant© Jefferson Hayman / Courtesy Galerie de l'Instant
© Jefferson Hayman / Courtesy Galerie de l'Instant© Jefferson Hayman / Courtesy Galerie de l'Instant
© Jefferson Hayman / Courtesy Galerie de l'Instant© Jefferson Hayman / Courtesy Galerie de l'Instant
© Jefferson Hayman / Courtesy Galerie de l'Instant© Jefferson Hayman / Courtesy Galerie de l'Instant

© Jefferson Hayman / Courtesy Galerie de l’Instant

Explorez
Behind the Facade : l’étrange huis clos de Jennifer McLain
© Jennifer McLain
Behind the Facade : l’étrange huis clos de Jennifer McLain
Dans Behind the Facade, Jennifer McLain compose un monde dans lequel elle tente de se soustraire à des évènements du quotidien qui...
18 mai 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Lancement de Fisheye Immersive La Revue : un observatoire annuel des arts numériques et immersifs
© Salome Chatriot
Lancement de Fisheye Immersive La Revue : un observatoire annuel des arts numériques et immersifs
Un an après le lancement du magazine en ligne, Fisheye Immersive sort sa revue papier. 192 pages, bilingues français-anglais, consacrées...
15 mai 2024   •  
Écrit par Marie Baranger
Silent Radar : VRChat, des mondes en simulation
Connecticut. April 12, 2023. Portrait of Silent behind her green screen. As a Virtual Reality drone racing champion, she uses a green screen while competing online. Because she reveals herself on camera, those moments involve more beauty preparation, so she can feel comfortable while competing in the Women's Cup. Outside of simulator competitions, she also flies her real drone, and is portrayed holding her remote controller. Though she is among the top-200 fastest pilots worldwide, real-life drone racing has a steep cost barrier. In addition, the American drone-racing scene takes place mostly in the Midwest, where she feels a lot of fear related to being a trans woman taking part in these events. © Paola Chapdelaine
Silent Radar : VRChat, des mondes en simulation
Bienvenue sur VRChat, une plateforme en ligne qui permet à une communauté d’environ 70 000 personnes de créer leurs propres avatars et...
14 mai 2024   •  
Écrit par Agathe Kalfas
Le Motorola edge50 pro à toute épreuve
© Borey Sok / Studio Beige
Le Motorola edge50 pro à toute épreuve
Sous le soleil écrasant de Marrakech ou dans le singulier quartier de Beaugrenelle à Paris, le nouveau-né de Motorola – le edge50 pro –...
10 mai 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Behind the Facade : l’étrange huis clos de Jennifer McLain
© Jennifer McLain
Behind the Facade : l’étrange huis clos de Jennifer McLain
Dans Behind the Facade, Jennifer McLain compose un monde dans lequel elle tente de se soustraire à des évènements du quotidien qui...
18 mai 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Lee Miller à Saint-Malo : une exposition présente de rares images de la Seconde Guerre mondiale
© Lee Miller Archives, Angleterre 2024
Lee Miller à Saint-Malo : une exposition présente de rares images de la Seconde Guerre mondiale
À l’occasion du 80e anniversaire de la libération de Saint-Malo, la chapelle de l’École nationale supérieure de la marine...
17 mai 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Quand l’étranger devient intime : les dialogues ininterrompus de Jana Sojka
© Jana Sojka
Quand l’étranger devient intime : les dialogues ininterrompus de Jana Sojka
Jana Sojka imagine des diptyques afin de donner cours à un dialogue ininterrompu. Dans un nuancier crépusculaire lui inspirant sérénité...
17 mai 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Charlie Tallott est le lauréat 2024 du prix Photo London x Nikon
© Charlie Tallott
Charlie Tallott est le lauréat 2024 du prix Photo London x Nikon
Le 15 mai 2024, à la Somerset House, le Photo London x Nikon Emerging Photography Award a annoncé son nouveau lauréat : Charlie Tallott....
16 mai 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas