John Trotter : lauréat du Grand Prix ImageSingulières/ETPA/Mediapart

John Trotter : lauréat du Grand Prix ImageSingulières/ETPA/Mediapart

Cette année, ImageSingulières, l’ETPA et Mediapart lançaient la première édition de leurs deux prix photographiques. Une initiative visant à soutenir les jeunes photographes. Ce sont les travaux de John Trotter et Valentin Russo qui ont su séduire le jury.

Alors que le Festival de photographie documentaire ImageSingulières fête ses dix ans, l’événement s’associe à l’École de Photographie et de Game Design (ETPA), Mediapart, et lance deux prix, visant à soutenir les projets de photographes émergents. Le 12 mai dernier, le jury de cette première édition – composé notamment de Pierre Barbot (président de l’association CéTàVOIR), Gilles Favier (directeur artistique du festival) et Sophie Dufau (rédactrice en chef de Mediapart) – a choisi de récompenser les travaux de Valentin Russo et de John Trotter. Le premier, actuellement étudiant en Beaux-Arts, à Londres, part à la découverte d’un village islandais, Stöðvarfjörður, éloigné de toute civilisation et plongé dans l’obscurité la plupart de l’année. Le second met en lumière l’impact de l’homme sur le fleuve Colorado.

John Trotter : une vie en sursis

Photojournaliste de formation, le photographe américain John Trotter découvre rapidement les dangers auxquels l’expose son métier. En 1997, en plein reportage, John se retrouve confronté à la violence du terrain. Lorsqu’un groupe de jeunes gens l’attaque sauvagement, le blessant au cerveau, il est laissé pour mort. Plusieurs années passent et son rétablissement a su nourrir son inspiration. À travers la photographie, il documente son retour miraculeux à la vie. En 2001, il voyage au sud-ouest des États-Unis, et commence son travail sur le Colorado, un fleuve de 2300 kilomètres. Son voyage l’emmène au Mexique, en Californie, jusque dans les Montagnes Rocheuses. Sorti grandi de son passé douloureux, il documente avec sagesse cette source d’eau dont dépendent 40 millions de personnes. Il raconte l’histoire d’un fleuve mis à mal, divisé par des barrages, dans le but de servir sept États américains, ainsi que le Mexique. « Nous avons désespérément besoin, en tant que société, de comprendre les coûts et les conséquences de nos désirs », déclare-t-il. « Mon projet explore l’ignorance des Américains vis-à-vis de leur principale ressource vitale. Inévitablement, notre nation paiera pour son orgueil et son égoïsme ». Un projet d’une grande noblesse écologique.

© John Trotter

© John Trotter

© John Trotter

© John Trotter© John Trotter

© John Trotter© John Trotter

© John Trotter© John Trotter

© John Trotter

© John Trotter

Explorez
La sélection Instagram #458 : terres mouvantes
© Zachary James / Instagram
La sélection Instagram #458 : terres mouvantes
Laissez-vous mettre à terre par notre sélection Instagram #458 ! Cette semaine, nous mettons à l'honneur les sols, terrestres ou...
11 juin 2024   •  
Écrit par Marie Baranger et Milena Ill
Dans l’œil de Wayan Barre : chez les habitant·es de la vallée du cancer
© Wayan Barre
Dans l’œil de Wayan Barre : chez les habitant·es de la vallée du cancer
Cette semaine, plongée dans l’œil de Wayan Barre. Installé depuis plusieurs années en Louisiane, le photographe français s’est intéressé...
03 juin 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Paysages monstrueux : l'impact de la main humaine
© Grégoire Eloy / Grande commande photojournalisme
Paysages monstrueux : l’impact de la main humaine
Le Centre Claude Cahun s’aventure à la frontière entre les notions de paysage et de territoire dans une double exposition collective de...
27 mai 2024   •  
Écrit par Marie Baranger
Prix Carmignac : le Ghana face aux ravages des déchetteries électroniques
© Bénédicte Kurzen
Prix Carmignac : le Ghana face aux ravages des déchetteries électroniques
Le journaliste Anas Aremeyaw Anas et les photojournalistes Muntaka Chasant et Bénédicte Kurzen remportent le Prix Carmignac 2024 avec...
15 mai 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Archevêché by Fisheye : une programmation à ne manquer sous aucun prétexte !
© Gioia Cheung
Archevêché by Fisheye : une programmation à ne manquer sous aucun prétexte !
Du 1er au 6 juillet, Fisheye investit la cour de l’Archevêché, ce lieu emblématique des Rencontres, en plein centre d’Arles. Au programme...
Il y a 3 heures   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Calques, la poésie plastique de Margaux Roy
© Margaux Roy
Calques, la poésie plastique de Margaux Roy
Avec Calques, Margaux Roy explore le quotidien intimiste des maîtres de la retouche. En dispersant ou en superposant les couches, elle...
Il y a 7 heures   •  
Écrit par Marie Baranger
La sélection Instagram #459 : berceuses imagées
© doongood_666 / Instagram
La sélection Instagram #459 : berceuses imagées
Un petit somme à l’ombre d’un pommier ou un rêve érotique dans un love hotel, les artistes de notre sélection Instagram de la semaine...
Il y a 11 heures   •  
Écrit par Marie Baranger
Dans l’œil de Laura Lafon Cadilhac : queerness, oracle et véganisme
© Laura Lafon Cadilhac
Dans l’œil de Laura Lafon Cadilhac : queerness, oracle et véganisme
Cette semaine, plongée dans l'œil de Laura Lafon Cadilhac. La cofondatrice du collectif Lusted Men nous parle d’une orgie végane et de sa...
17 juin 2024   •  
Écrit par Agathe Kalfas