Joséphine Vallé Franceschi sacrée lauréate du Prix Jeunes Talents des Agents Associés

27 juin 2022   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Joséphine Vallé Franceschi sacrée lauréate du Prix Jeunes Talents des Agents Associés

Le 15 juin dernier, le Prix Jeunes Talents des Agents Associés a désigné sa lauréate 2022 : Joséphine Vallé Franceschi, dont l’œuvre composée de surimpressions argentiques fait l’éloge d’heureux souvenirs d’été.

C’est lors d’une soirée à l’Agence Vu, que le Prix Jeunes Talents organisé par les Agents Associés a divulgué le nom des cinq finalistes et de la lauréate de son édition 2022. Pour ce 6e volet, le syndicat professionnel regroupant 41 agents de photographes, d’illustrateurs et de graphistes entendait réaffirmer sa volonté d’épauler de jeunes artistes et d’enrichir leur créativité. L’objectif ? Les préparer à la filière très spécifique de la commande en communication et publicité. Et parmi les cent candidatures reçues, c’est Joséphine Vallé Franceschi qui a remporté le Prix. Comme les cinq autres auteur·ices retenu·es, elle a pu présenter son travail aux professionnel·les présent·es à la soirée. Elle exposera également son œuvre à la Galerie Madé du 8 au 28 septembre.

« À travers mes photographies, je désire convoquer la nostalgie laissée par les souvenirs de voyage. Grâce à des surimpressions argentiques, je fabrique des songes, des propositions pour l’imagination, des histoires qui ne sont pas figées », annonce Joséphine Vallé Franceschi. Originaire du Cap Corse, la photographe vit et travaille aujourd’hui à Paris. Après des études littéraires, elle se forme au cinéma à la Sorbonne et devient, en 2015, assistante d’Elie Wejeman, pour la réalisation de son film Les Anarchistes. Imprégnée par la narration chère au 7e art, l’autrice laisse « naître des images oniriques sélectionnées par notre mémoire dans le flux des souvenirs ». Pour elle, le temps qui passe évoque un « musée intérieur » que l’on visite à notre gré, au fil de nos émotions. Aux frontières de l’irréel, ses compositions doubles figent, dans un non lieu poétique, des corps se prélassant comme des paysages estivaux.

© Joséphine Vallé Franceschi

© Joséphine Vallé Franceschi

© Joséphine Vallé Franceschi© Joséphine Vallé Franceschi

© Joséphine Vallé Franceschi© Joséphine Vallé Franceschi

© Joséphine Vallé Franceschi

Explorez
Nicolas Jenot : le corps des machines et ses imperfections
© Nicolas Jenot
Nicolas Jenot : le corps des machines et ses imperfections
Expérimentant avec la photo, la 3D ou même le glitch art, l’artiste Nicolas Jenot imagine la machine – et donc l’appareil photo – comme...
Il y a 6 heures   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Nicolas Lebeau, reprendre le contrôle des images
© Nicolas Lebeau
Nicolas Lebeau, reprendre le contrôle des images
Avec Voltar A Viver (« Retourner à la vie », en français), Nicolas Lebeau questionne notre rapport aux images en puisant aussi bien dans...
17 avril 2024   •  
Écrit par Ana Corderot
Les coups de cœur #488 : Nika Sandler et Julien Athonady
© Julien Athonady
Les coups de cœur #488 : Nika Sandler et Julien Athonady
Nos coups de cœur de la semaine, Julien Athonady et Nika Sandler, emploient le médium photographique comme une manière d'entrer au plus...
15 avril 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Bodyland : déluge de chairs
© Kristina Rozhkova
Bodyland : déluge de chairs
C’est la Russie contemporaine que Kristina Rozhkova photographie dans sa série Bodyland. Une Russie de la peau orange, cousine...
12 avril 2024   •  
Écrit par Hugo Mangin
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Nicolas Jenot : le corps des machines et ses imperfections
© Nicolas Jenot
Nicolas Jenot : le corps des machines et ses imperfections
Expérimentant avec la photo, la 3D ou même le glitch art, l’artiste Nicolas Jenot imagine la machine – et donc l’appareil photo – comme...
Il y a 6 heures   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Voyage aux quatre coins du monde : la séance de rattrapage Focus !
©Théo Saffroy / Courtesy of Point Éphémère
Voyage aux quatre coins du monde : la séance de rattrapage Focus !
De la Corée du Nord au fin fond des États-Unis en passant par des espaces imaginaires, des glitchs qui révèlent les tensions au sein d’un...
Il y a 10 heures   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Les éternels éphémères : des abeilles et des hommes
© Maewenn Bourcelot
Les éternels éphémères : des abeilles et des hommes
C’est un monde sublime et violent, enchanté et tragique, énigmatique et d’une évidence terrible. Avec Les Éternels Éphémères, la...
18 avril 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Nicolas Lebeau, reprendre le contrôle des images
© Nicolas Lebeau
Nicolas Lebeau, reprendre le contrôle des images
Avec Voltar A Viver (« Retourner à la vie », en français), Nicolas Lebeau questionne notre rapport aux images en puisant aussi bien dans...
17 avril 2024   •  
Écrit par Ana Corderot