La génération des « milléniales » devant l’objectif de Peyton Fulford

06 juin 2017   •  
Écrit par Emma Bubola
La génération des "milléniales" devant l'objectif de Peyton Fulford

Peyton Fulford nous présente son dernier travail, qui parle de la libération intime d’une génération. Ceux que l’on appelle les “milléniales”. L’artiste américaine a photographié des jeunes du sud des États-Unis, qui s’émancipent des contraintes sociales. Infinite Tenderness est un travail sur la découverte, réciproque et exubérante, de corps affranchis.

“J’ essaie de photographier les personnes que j’aime le plus sincèrement possible.”

 L’approche de Peyton Fulford (ndlr, dont nous avions déjà présenté la série Abandoned Love) est naturelle, mais sa spontanéité est militante, son insouciance anticonformiste. Les jeunes corps des sujets sont capturés tels qu’ils sont. Devant son objectif, ses modèles désinhibée affichent leur nudité et se moquent des normes esthétiques suffocantes. Leur attitude révèle une ouverture d’esprit, une révolte contre les limites qu’impose la société à la sexualité et aux relations amoureuses.

Décomplexés

Peyton a grandi dans le sud des États-Unis, très conservateur. Avec la photographie, elle observe une génération qui s’épanouit en dehors des normes sociales. Le corps est le protagoniste de son travail.  “La nature expressive du corps est une partie essentielle de mon travail, » nous dit-elle, « je suis intéressée par le mouvement organique qui existe dans la nudité. » Elle photographie avec beaucoup de bienveillance des hommes et des femmes décomplexés par leur corps et leur sexualité. C’est aussi pour elle un moyen d’introspection. Comme pour la plupart du travail de Peyton, cette série constitue une composition indissociable. Chaque image est dépendante des autres. Ses photos représentent la jeunesse américaine telle qu’elle est : « Cette nouvelle génération, les milléniales, fonctionne de manière collective. Ces jeunes grandissent et évoluent ensemble  ». Ce très beau travail est à retrouver sur son site et sur son compte Instagram.

Frances © Peyton Fulford

 

Grapefruit © Peyton Fulford


Hannah in her bedroom © Peyton FulfordGabby and Rachel © Peyton Fulford
Gabby and Rachel © Peyton Fulford

© Peyton Fulford


Grace and Emmett © Peyton Fulford
Grace and Emmett © Peyton Fulford
© Peyton Fulford
© Peyton Fulford
Maggy © Peyton Fulford
Maggy © Peyton Fulford

 

PeytonFulfordFisheyemagazineBecoming One (Annie and Trevor)


Girl Love © Peyton Fulford

 

Images extraites de la série “Infinite Tenderness”, © Peyton Fulford

Explorez
Bec Wood : le féminisme comme combat, la maternité comme armure
© Bec Wood
Bec Wood : le féminisme comme combat, la maternité comme armure
Depuis l'Australie, l’artiste émergeante et engagée, Bec Wood, capture la féminité en s’extrayant de toute injonction sociale.
27 février 2024   •  
Dans l’œil d’Annabelle Foucher : le pouvoir destructeur des mots
© Annabelle Foucher
Dans l’œil d’Annabelle Foucher : le pouvoir destructeur des mots
Cette semaine, plongée dans l’œil d’Annabelle Foucher. La photographe de mode, dont nous vous avions déjà présenté le travail, maîtrise...
26 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Le Bruit que font les animaux pour mourir : Samuel Lebon s’isole du désir pour mieux créer
© Samuel Lebon
Le Bruit que font les animaux pour mourir : Samuel Lebon s’isole du désir pour mieux créer
Croisant photographie et littérature, Samuel Lebon compose Le Bruit que font les animaux pour mourir. Un ouvrage hybride convoquant le...
21 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Deborah Turbeville : réinventer le féminin en photographie
© Deborah Turbeville
Deborah Turbeville : réinventer le féminin en photographie
Photocollages est la première grande rétrospective consacrée à l’icone Deborah Turbeville. Artiste révolutionnaire, Turbeville a...
21 février 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Focus #70 : Henri Kisielewski et les fictions qui naissent du réel
05:04
© Fisheye Magazine
Focus #70 : Henri Kisielewski et les fictions qui naissent du réel
C’est l’heure du rendez-vous Focus ! Ce mois-ci, Henri Kisielewski analyse, au cœur de Non Fiction, la puissance narrative de la...
28 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Tamasha : le spectacle d’images d’Abhishek Khedekar 
© Abhishek Khedekar 2023 courtesy Loose Joints
Tamasha : le spectacle d’images d’Abhishek Khedekar 
Pendant plusieurs années, Abhishek Khedekar s’est immiscé dans le quotidien d’une communauté nomade indienne composée d’une centaine de...
28 février 2024   •  
Écrit par Cassandre Thomas
Le Parti pris des choses sublime les objets du quotidien
Le Parti pris des choses sublime les objets du quotidien
L'exposition collective Le Parti pris des choses au Centre de la Photographie Hauts-de-France, se nourrit de l'oeuvre du poète Francis...
28 février 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Bec Wood : le féminisme comme combat, la maternité comme armure
© Bec Wood
Bec Wood : le féminisme comme combat, la maternité comme armure
Depuis l'Australie, l’artiste émergeante et engagée, Bec Wood, capture la féminité en s’extrayant de toute injonction sociale.
27 février 2024   •