La sélection Instagram #130

27 février 2018   •  
Écrit par Fisheye Magazine
La sélection Instagram #130

Vous êtes en manque d’inspiration ? Découvrez les comptes Instagram qui nous ont tapé dans l’œil cette semaine.

@tgrzunov

Tomislav Grzunov est un discret instagrameur pour qui l’architecture ne peut être dissociée de la couleur ! Mystérieux, symétrique, le monde qu’on découvre ici est aussi très harmonieux. Une belle prouesse géométrique.

© Tomislav Grzunov / Instagram

@francesco.sambati

Voici un compte dédié à la lumière. Francesco Sambati est un photographe autodidacte qui manie le Polaroid, l’iPhone comme les boîtiers numériques. Ses images, pourtant simples, sont teintées de singularité et d’imprévisibilité.

© Francesco Sambati / Instagram

@bryan.816

« J’essaye juste de rendre ma mère fière », confie Bryan Atkinson sur son compte Instagram. Son autre mission ? Tenter de présenter une vision alternative et honnête du monde qui nous entoure. Originaire de Kansas City, le photographe arpente les rues de la ville afin de pointer la beauté de l’environnement.

© Bryan Atkinson / Instagram

@almefer

Le photographe Al Mefer, basé à Alicante, en Espagne, affectionne le surnaturel. Ses photographies de paysages sont teintées de couleurs étranges, irréelles. Ses légendes nous guident dans un monde fantastique, inspiré par la mythologie et la science-fiction. Un ovni d’Instagram.

© Al Mefer / Instagram

© Al Mefer / Instagram

@dissociate_d

Dissocié. C’est ainsi que se définit Miguel Urbaneja, instagrameur espagnol basé à Reykjavik. Dans ses clichés, la beauté froide de l’Islande est sublimée, teintée d’une douce mélancolie. Les hommes y sont isolés, contemplant obstinément l’horizon. « Ce sont des éléments constants de ma vie ici. J’essaie de les représenter dans mon travail », explique le photographe.

© Miguel Urbaneja / Instagram

© Miguel Urbaneja / Instagram

@leo_berne

Images de voyage et portraits intimes, Léo Berne « poétise le passé ». Ses photographies – prises spontanées ou mises en scène – cherchent à figer un souvenir. Une certaine nostalgie s’échappe de ses portraits songeurs. Un compte à la fois doux et amer.

© Leo Berne / Instagram

© Leo Berne / Instagram

Explorez
Bec Wood : le féminisme comme combat, la maternité comme armure
© Bec Wood
Bec Wood : le féminisme comme combat, la maternité comme armure
Depuis l'Australie, l’artiste émergeante et engagée, Bec Wood, capture la féminité en s’extrayant de toute injonction sociale.
27 février 2024   •  
Dans l’œil d’Annabelle Foucher : le pouvoir destructeur des mots
© Annabelle Foucher
Dans l’œil d’Annabelle Foucher : le pouvoir destructeur des mots
Cette semaine, plongée dans l’œil d’Annabelle Foucher. La photographe de mode, dont nous vous avions déjà présenté le travail, maîtrise...
26 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Le Bruit que font les animaux pour mourir : Samuel Lebon s’isole du désir pour mieux créer
© Samuel Lebon
Le Bruit que font les animaux pour mourir : Samuel Lebon s’isole du désir pour mieux créer
Croisant photographie et littérature, Samuel Lebon compose Le Bruit que font les animaux pour mourir. Un ouvrage hybride convoquant le...
21 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Deborah Turbeville : réinventer le féminin en photographie
© Deborah Turbeville
Deborah Turbeville : réinventer le féminin en photographie
Photocollages est la première grande rétrospective consacrée à l’icone Deborah Turbeville. Artiste révolutionnaire, Turbeville a...
21 février 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Bec Wood : le féminisme comme combat, la maternité comme armure
© Bec Wood
Bec Wood : le féminisme comme combat, la maternité comme armure
Depuis l'Australie, l’artiste émergeante et engagée, Bec Wood, capture la féminité en s’extrayant de toute injonction sociale.
27 février 2024   •  
Rendre visible le racisme : les photographes de Fisheye militent
© Lee Shulman / Omar Victor Diop
Rendre visible le racisme : les photographes de Fisheye militent
Les photographes publié·es sur Fisheye ne cessent de raconter, par le biais des images, les préoccupations de notre époque. À...
27 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
La sélection Instagram #443 : visions futuristes
© Sofia Sanchez et Mauro Mongiello / Instagram
La sélection Instagram #443 : visions futuristes
Cette semaine, les photographes de notre sélection Instagram esquissent des narrations aux accents futuristes. Pour ce faire, toutes et...
27 février 2024   •  
Dans l’œil d’Annabelle Foucher : le pouvoir destructeur des mots
© Annabelle Foucher
Dans l’œil d’Annabelle Foucher : le pouvoir destructeur des mots
Cette semaine, plongée dans l’œil d’Annabelle Foucher. La photographe de mode, dont nous vous avions déjà présenté le travail, maîtrise...
26 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet