La sélection Instagram #136

La sélection Instagram #136

 Vous êtes en manque d’inspiration ? Découvrez les comptes Instagram qui nous ont tapé dans l’œil cette semaine.   

@oli_kellett

« Mon travail est une exploration continue des personnes dans le monde urbain. »

 Pour Oli Kellett, la ville est un décor de film, qui change au fil des rencontres. Sa photographie de rue aux clairs-obscurs contrastés invite au voyage.

© Oli Kellett / Instagram© Oli Kellett / Instagram

© Oli Kellett / Instagram

@vicer_

Vicente Manssur, photographe venu de l’Équateur présente ici un univers pastel, où paysages paradisiaques côtoient personnages figés dans d’étranges positions. Qu’ils soient en couleur ou en en noir et blanc, les clichés piquent notre curiosité.

© Vicente Manssur© Vicente Manssur

© Vicente Manssur / Instagram

@mood_75

Il y a quelques années, Maud découvre la photographie à l’occasion d’un voyage en Asie du Sud-Est. Depuis, il lui est impossible de se séparer de son boîtier, et heureusement, car ses images embarquent le spectateur aux quatre coins du globe : Inde, Bolivie, Tanzanie ou encore au Laos.

© Maud Audouin / Instagram

© Maud Audouin / Instagram

 

@jnurbsk

Le mystérieux Jan Urbášek propose, sur ce compte très récent, un tour du monde architectural. Constructions insolites ou bâtiments imposants, il semblerait que le photographe ait l’œil.

© Jan Urbášek /Instagram© Jan Urbášek /Instagram

© Jan Urbášek / Instagram

@black1969328

La ville est le terrain favori de Jian Wang, un photographe qui aime particulièrement le noir et blanc et le minimalisme. Une bonne leçon de composition et de cadrage pour qui aime les lignes dans l’espace urbain.

© Jian Wang / Instagram© Jian Wang / Instagram

 © Jian Wang / Instagram

@pratik8shah

Le compte Instagram de Pratik Shah est plongé dans l’obscurité. Pour lui, « la lumière est une force agressive et libératrice », qui doit être utilisée avec parcimonie pour révéler la beauté. Ses modèles deviennent donc des ombres chinoises, sublimées par des touches lumineuses délicates.

© Pratik Shah / Instagram

© Pratik Shah / Instagram

@masoud__gharaei

Masoud Gharaei photographie la ville où il a grandi et où il vit : Téhéran. À travers ce compte Instagram, on le suit dans les rues, les cafés ou encore les parcs, autant de lieux qu’il ne se lasse pas d’explorer. Un photographe de rue qu’il faut suivre de très, très près.

© Masoud Gharaei / Instagram© Masoud Gharaei / Instagram

© Masoud Gharaei / Instagram

Explorez
Les images de la semaine du 20.05.24 au 26.05.24 : là où nous nous mouvons
Les images de la semaine du 20.05.24 au 26.05.24 : là où nous nous mouvons
C’est l’heure du récap' ! Cette semaine, les photographes de la semaine immortalisent leurs propres visions de mondes qu’iels regrettent...
26 mai 2024   •  
Écrit par Milena Ill
À bord de la Volvo de Joël Meyerowitz au Museo Picasso Málaga
Malaga, 1966 © Joël Meyerowitz
À bord de la Volvo de Joël Meyerowitz au Museo Picasso Málaga
Il y a soixante ans, le photographe américain Joël Meyerowitz foulait le sol de la ville de Málaga, en Espagne. Cette année, du 15 juin...
24 mai 2024   •  
Écrit par Marie Baranger
Histoires de famille : la séance de rattrapage Focus !
© Irina Shkoda
Histoires de famille : la séance de rattrapage Focus !
Retour à ses racines, famille d’adoption, fantômes tenaces ou simples témoignages d’une connexion profonde, les photographes nous...
22 mai 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
La sélection Instagram #455 : Élément H2O
© Ezequiel Rivero / Instagram
La sélection Instagram #455 : Élément H2O
Par la puissance de son courant, l’eau s’impose comme élément d’inspiration pour les photographes de notre sélection Instagram de la...
21 mai 2024   •  
Écrit par Marie Baranger
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Paysages monstrueux : l'impact de la main humaine
© Grégoire Eloy / Grande commande photojournalisme
Paysages monstrueux : l’impact de la main humaine
Le Centre Claude Cahun s’aventure à la frontière entre les notions de paysage et de territoire dans une double exposition collective de...
Il y a 6 heures   •  
Écrit par Marie Baranger
Comment les photographes de Fisheye célèbrent la pride
© Rene Matić
Comment les photographes de Fisheye célèbrent la pride
Enjeux sociétaux, crise environnementale, représentation du genre… Les photographes publié·es sur Fisheye ne cessent de raconter, par le...
Il y a 10 heures   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Les coups de cœur #494 : Salome Jishkariani et Luthor
© Salome Jishkariani
Les coups de cœur #494 : Salome Jishkariani et Luthor
Salome Jishkariani et Luthor, nos coups de cœur de cette semaine, emploient le 8e art pour sonder le monde qui les environne. Si la...
27 mai 2024   •  
Les images de la semaine du 20.05.24 au 26.05.24 : là où nous nous mouvons
Les images de la semaine du 20.05.24 au 26.05.24 : là où nous nous mouvons
C’est l’heure du récap' ! Cette semaine, les photographes de la semaine immortalisent leurs propres visions de mondes qu’iels regrettent...
26 mai 2024   •  
Écrit par Milena Ill