La sélection Instagram #159

18 septembre 2018   •  
Écrit par Fisheye Magazine
La sélection Instagram #159

Poésie, photographie de rue ou minimalisme… les comptes Instagram retenus cette semaine sauront vous inspirer ! Voici la sélection Instagram #159.

@ayelet_tamari

En plus d’être styliste, Ayelet Tamari, basée en Israël, est une photographe de mode. Elle expose sur son Instagram ses derniers shooting. Parmi eux, de jolis portraits.

© Ayelet Tamari / Instagram© Ayelet Tamari / Instagram

© Ayelet Tamari / Instagram

@fay_thedreamer

Douceur et poésie émanent de ce compte Instagram. Son propriétaire ? La photographe grecque Fay Papanastasiou. Espace feutré, lumière tamisée… un univers parfait pour questionner les relations personnelles.

© Fay Papanastasiou / Instagram© Fay Papanastasiou / Instagram

© Fay Papanastasiou / Instagram

@micheleiacobini

Michele Iacobini est un photographe italien basé à Dublin. Il présente, sur son compte Instagram, un univers intime et coloré. Amoureux de la photographie argentique, il capture des paysages silencieux et des modèles charismatiques avec beaucoup d’originalité.

© Michele Iacobini / Instagram© Michele Iacobini / Instagram

© Michele Iacobini / Instagram

@chatelp

Voici un compte dédié à l’architecture. Pierre Châtel-Innocenti s’intéresse aux constructions futuristes du monde entier. En déroulant son compte, on y découvre des bâtiments surréalistes, touchant les nuages. Un ensemble minimaliste fascinant.

© Pierre Châtel-Innocenti / Instagram© Pierre Châtel-Innocenti / Instagram

© Pierre Châtel-Innocenti / Instagram

@matialonsor

Venu d’Argentine, Matias Alonso Revelli a la tête dans les nuages. Des clichés de couchers de soleil rougeoyants colorent son Instagram et subliment les quelques portraits délicats qui apparaissent à leurs côtés.

© Matias Alonso Revelli / Instagram© Matias Alonso Revelli / Instagram

© Matias Alonso Revelli / Instagram

@jorgedelgadophoto

Jorge Delgado-Ureña est un photographe de rue globetrotteur et son Instagram est l’outil adéquat pour le suivre dans des aventures. Quand il n’est pas en Espagne, il explore Cuba, ou le Maroc. Il révèle, dans quelques-unes de ses images, des anecdotes et conseils techniques. Voici un compte qu’il ne faut pas perdre de vue.

© Jorge Delgado-Ureña / Instagram© Jorge Delgado-Ureña / Instagram

 © Jorge Delgado-Ureña / Instagram

@setex

Sergio Texeira aime raconter des histoires et notamment des histoires de rues. Espagnol d’origine, il vit et travaille maintenant à Londres, le terrain idéal pour un photographe de rue. Sa maîtrise de la lumière et des lignes saura vous inspirer.

© Sergio Texeira / Instagram 

© Sergio Texeira / Instagram

Explorez
Ces corps qui nous traversent : réparer notre relation au vivant
© Chloé Milos Azzopardi
Ces corps qui nous traversent : réparer notre relation au vivant
Du 6 au 28 avril, Maison Sœur accueille Ces corps qui nous traversent, une exposition qui nous inivite à repenser notre rapport au vivant.
19 avril 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Les éternels éphémères : des abeilles et des hommes
© Maewenn Bourcelot
Les éternels éphémères : des abeilles et des hommes
C’est un monde sublime et violent, enchanté et tragique, énigmatique et d’une évidence terrible. Avec Les Éternels Éphémères, la...
18 avril 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Ces séries photographiques qui apprivoisent la ville
© Craig-Whitehead
Ces séries photographiques qui apprivoisent la ville
Dans la rue, au cœur du fourmillement de la foule ou au fil des bâtiments qui façonnent la réalité urbaine, les photographes n’ont de...
16 avril 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Fotohaus Bordeaux 2024 : appréhender le littoral et ses territoires autrement
© Nancy Jesse
Fotohaus Bordeaux 2024 : appréhender le littoral et ses territoires autrement
En ce mois d’avril, la ville de Bordeaux célèbre le 8e art. Parmi les nombreuses expositions à découvrir figure Fotohaus Bordeaux, qui...
11 avril 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Ces corps qui nous traversent : réparer notre relation au vivant
© Chloé Milos Azzopardi
Ces corps qui nous traversent : réparer notre relation au vivant
Du 6 au 28 avril, Maison Sœur accueille Ces corps qui nous traversent, une exposition qui nous inivite à repenser notre rapport au vivant.
19 avril 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Photon Tide, le glitch à l'âme
© Photon Tide
Photon Tide, le glitch à l’âme
« Je voudrais que vous n'ayez pas peur de ce qui se trouve dans votre esprit, mais que vous l'embrassiez », déclare Photon Tide, ou « Pho...
19 avril 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Nicolas Jenot : le corps des machines et ses imperfections
© Nicolas Jenot
Nicolas Jenot : le corps des machines et ses imperfections
Expérimentant avec la photo, la 3D ou même le glitch art, l’artiste Nicolas Jenot imagine la machine – et donc l’appareil photo – comme...
18 avril 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Voyage aux quatre coins du monde : la séance de rattrapage Focus !
©Théo Saffroy / Courtesy of Point Éphémère
Voyage aux quatre coins du monde : la séance de rattrapage Focus !
De la Corée du Nord au fin fond des États-Unis en passant par des espaces imaginaires, des glitchs qui révèlent les tensions au sein d’un...
18 avril 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine