La sélection Instagram #251

La sélection Instagram #251

Entre rêverie et engagement, la sélection Instagram de cette semaine réunit des travaux modernes et humanistes.

@sebh__

Graphiste de formation, Sébastien livre sur son compte Instagram une version abstraite et personnelle de ses voyages aux quatre coins du monde. « Light, light, light… » annonce-t-il en guise de description. Et quand elle (la lumière) rencontre la couleur, le résultat est enivrant !

© Sébastien H / Instagram© Sébastien H / Instagram

© Sébastien H / Instagram

@lexts

Thomas Dziak alias @lexts accorde lui aussi une attention particulière à la lumière. Elle est un paramètre indispensable dans ses mises en scène. Elle prend le pas sur l’homme – peu visible, mais pourtant suggéré.

© lexts / Instagram© lexts / Instagram

© lexts / Instagram

@little_feministe

Photographe engagée, Kassia partage sa vision jeune et dynamique de la vie. Marquée par les valeurs de sa génération, elle n’hésite pas à mettre en scène ses idées. Un compte rafraîchissant et rempli d’éthique.

© Kassia / Instagram© Kassia / Instagram

© Kassia / Instagram

@luminous_kid_

Moments volés et éphémères… Nous plongeons ici dans un monde poétique et rêveur. Chaque image nous laisse la liberté d’imaginer l’histoire que nous voulons entendre.

© luminous_kid / Instagram© luminous_kid / Instagram

© luminous_kid / Instagram

@joerdis.samland

Jördis Samland floute les frontières entre les médiums. Ses photographies, argentiques ou Polaroïd, frôlent la peinture. Elle partage sur sa gallery des images abstraites et sensibles.

© Jördis Samland / Instagram© Jördis Samland / Instagram

© Jördis Samland / Instagram

Image d’ouverture © luminous_kid / Instagram

Explorez
Courrier des photographes #1 : être ou ne pas être photographe, telle est la question
© Roman Jehanno / Instagram
Courrier des photographes #1 : être ou ne pas être photographe, telle est la question
Vous êtes photographe ou vous souhaitez le devenir ? Vous avez des questions sur cette profession qui fait rêver, mais ne savez pas où...
29 mai 2024   •  
Écrit par Agathe Kalfas
La sélection Instagram #456 : lumières extatiques
© Georgiana Feidi / Instagram
La sélection Instagram #456 : lumières extatiques
Notre sélection Instagram de la semaine brille de milles éclats naturels et fantasmés. Qu'elle fasse émerger une dimension fantastique à...
28 mai 2024   •  
Écrit par Milena Ill et Marie Baranger
Les coups de cœur #494 : Salome Jishkariani et Luthor
© Salome Jishkariani
Les coups de cœur #494 : Salome Jishkariani et Luthor
Salome Jishkariani et Luthor, nos coups de cœur de cette semaine, emploient le 8e art pour sonder le monde qui les environne. Si la...
27 mai 2024   •  
Zooms 2024 : Fisheye soutient Juliette Alhmah
Zooms 2024 : Fisheye soutient Juliette Alhmah
Le Salon de la Photo présente les Zooms 2024 ! L’occasion de (re)découvrir Toujours Diane, le songe éveillé de Juliette Alhmah...
24 mai 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Focus #73 : les mutations sacrées de Zoé Chauvet
05:07
© Fisheye Magazine
Focus #73 : les mutations sacrées de Zoé Chauvet
C’est l’heure du rendez-vous Focus ! Ce mois-ci, Zoé Chauvet croise le documentaire et l'abstraction et tisse les liens du corporel au...
29 mai 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Courrier des photographes #1 : être ou ne pas être photographe, telle est la question
© Roman Jehanno / Instagram
Courrier des photographes #1 : être ou ne pas être photographe, telle est la question
Vous êtes photographe ou vous souhaitez le devenir ? Vous avez des questions sur cette profession qui fait rêver, mais ne savez pas où...
29 mai 2024   •  
Écrit par Agathe Kalfas
Photographier en Normandie : un laboratoire de créativité
Hippolyte MACAIRE, Louis Cyrus MACAIRE, Navire quittant le port du Havre, 1851, daguerréotype, 15 x 11 cm, Paris, Bibliothèque nationale de France
Photographier en Normandie : un laboratoire de créativité
Dans le cadre de la 5e édition du festival pluridisciplinaire Normandie Impressionniste, le MuMa – Musée d’art moderne André Malraux au...
29 mai 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
À Bildhalle, Chantal Elisabeth Ariëns explore notre langage émotionnel
© Chantal Elisabeth Ariëns
À Bildhalle, Chantal Elisabeth Ariëns explore notre langage émotionnel
Jusqu’au 20 juillet, le centre d’art Bildhalle à Amsterdam, accueille la photographe et artiste visuelle Chantal Elisabeth Ariëns, qui se...
28 mai 2024   •  
Écrit par Costanza Spina