La sélection Instagram #285

16 février 2021   •  
Écrit par Fisheye Magazine
La sélection Instagram #285

Polaroïds, architecture et poésie – voilà ce qui vous attend dans les images de notre sélection Instagram #285. Mises en scène ou spontanées, elles reflètent la diversité des émotions liées à l’instant photographique.

@giovanni_previdi

Exclusivement dédiée aux Polaroïds, la galerie Instagram du photographe italien Giovanni Previdi recèle de paysages, de portraits et de natures mortes. Avec une grande maîtrise de la technique, il manipule flous et couleurs pour saisir la nostalgie du quotidien.

© Giovanni Previdi / Instagram© Giovanni Previdi / Instagram

© Giovanni Previdi / Instagram

@egyurkovska

Ciels azur, architecture méditerranéenne, tons pastel… Les photographies d’Eliya, artiste venue d’Espagne, nous transportent dans un espace paisible et estival. Minimalistes, ses images évoquent les productions du réalisateur Wes Anderson et nous invitent au dépaysement.

© egyurkovska / Instagram© egyurkovska / Instagram

© egyurkovska / Instagram

@hvorerduida

L’artiste norvégienne Ida Chloë Lou Olsen utilise sa galerie digitale comme un « journal argentique de la terre ». Minimalistes et élégantes, ses compositions illustrent la superposition des êtres et des choses – dans le vaste univers qui les accueille.

© Ida Chloë Lou Olsen / Instagram© Ida Chloë Lou Olsen / Instagram

© Ida Chloë Lou Olsen / Instagram

@shaoqi_____

On ne sait rien de l’Instagrameuse Shaoqi Hu, alors on se contente de s’immerger dans son monde. Un univers intimiste, où les jeux de reflets, les flous artistiques et les néons lumineux transforment les corps en œuvres d’art. Une collection de silhouettes aussi poétiques que sensuelles.

© Shaoqi Hu / Instagram© Shaoqi Hu / Instagram

© Shaoqi Hu / Instagram

@pfreeth

C’est à l’abstraction – simple et hasardeuse – que s’attarde le photographe Paul Freeth. Sans avoir recours à une quelconque présence humaine, le photographe observe l’agencement des choses qui peuplent ce monde, et livre sur son compte Instagram des compositions brutes, mais harmonieuses.

© Paul Freeth / Instagram© Paul Freeth / Instagram

© Paul Freeth / Instagram

Image d’ouverture : © Paul Freeth / Instagram

Explorez
Forgotten in The Dark : l’hommage dansant de Tom Kleinberg
© Tom Kleinberg
Forgotten in The Dark : l’hommage dansant de Tom Kleinberg
Le festival Circulation(s) n’en finit pas de faire briller la jeune photographie européenne. Dans l’un des cubes de l’espace central du...
20 mai 2024   •  
Écrit par Hugo Mangin
Dans l’œil de Pelle Cass : déchiffrer le chaos d’un terrain de sport
© Pelle Cass
Dans l’œil de Pelle Cass : déchiffrer le chaos d’un terrain de sport
Cette semaine, plongée dans l’œil de Pelle Cass. Dans Crowded Fields, le photographe américain immortalise des terrains de sport sur...
20 mai 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Behind the Facade : l’étrange huis clos de Jennifer McLain
© Jennifer McLain
Behind the Facade : l’étrange huis clos de Jennifer McLain
Dans Behind the Facade, Jennifer McLain compose un monde dans lequel elle tente de se soustraire à des évènements du quotidien qui...
18 mai 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Lancement de Fisheye Immersive La Revue : un observatoire annuel des arts numériques et immersifs
© Salome Chatriot
Lancement de Fisheye Immersive La Revue : un observatoire annuel des arts numériques et immersifs
Un an après le lancement du magazine en ligne, Fisheye Immersive sort sa revue papier. 192 pages, bilingues français-anglais, consacrées...
15 mai 2024   •  
Écrit par Marie Baranger
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Forgotten in The Dark : l’hommage dansant de Tom Kleinberg
© Tom Kleinberg
Forgotten in The Dark : l’hommage dansant de Tom Kleinberg
Le festival Circulation(s) n’en finit pas de faire briller la jeune photographie européenne. Dans l’un des cubes de l’espace central du...
20 mai 2024   •  
Écrit par Hugo Mangin
Les coups de cœur #493 : Albertine Hadj et Alessandro Truffa
© Albertine Hadj
Les coups de cœur #493 : Albertine Hadj et Alessandro Truffa
Nos coups de cœur de la semaine, Albertine Hadj et Alessandro Truffa, emploient la photographie comme une manière de retranscrire et...
20 mai 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Dans l’œil de Pelle Cass : déchiffrer le chaos d’un terrain de sport
© Pelle Cass
Dans l’œil de Pelle Cass : déchiffrer le chaos d’un terrain de sport
Cette semaine, plongée dans l’œil de Pelle Cass. Dans Crowded Fields, le photographe américain immortalise des terrains de sport sur...
20 mai 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Les images de la semaine du 13.05.24 au 19.05.24 : la fragilité de l’existence
© Jana Sojka
Les images de la semaine du 13.05.24 au 19.05.24 : la fragilité de l’existence
C’est l’heure du récap ! Cette semaine, les photographes donnent à voir les déclinaisons de la fragilité de l’existence.
19 mai 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet