La sélection Instagram #288

09 mars 2021   •  
Écrit par Fisheye Magazine
La sélection Instagram #288

Spécialisés dans le portrait ou dans la street photography, les artistes de notre sélection Instagram #288 explorent des univers singuliers, emprunts de surréalisme et de symbolisme.

@jaysprogell

Sur son compte Instagram, l’artiste-photographe Jay Sprogell – installé à New York – mêle brillamment ses propres portraits avec des images de modes détournées avec du collage et de la peinture. En résulte un ensemble pop, symbolique et haut en couleurs.

© Jay Sprogell / Instagram© Jay Sprogell / Instagram

© Jay Sprogell / Instagram

@clotilde_bl

Installée à Angoulême, la photographe française Clotilde BL multiplie les expérimentations sur sa galerie digitale. En installant un flou artistique, elle joue avec les reflets, le grain et la sensibilité de ses pellicules pour créer un univers surréaliste.

© Clotilde BL / Instagram© Clotilde BL / Instagram

© Clotilde BL / Instagram

@zhang_ahuei

Zhang Ahuei, photographe installée à Taiwan, se spécialise dans le portrait. Sur Instagram, elle publie une collection d’images délicates, où les visages, les corps féminins entrent en osmose avec leur environnement. Dans la nature, au cœur des métropoles ou ornées de végétaux, ses modèles resplendissent.

© zhang_ahuei / Instagram© zhang_ahuei / Instagram

© Zhang Ahuei / Instagram

@sigitzero

« Chaque instant raconte une histoire »

, peut-on lire sur le compte Instagram du photographe indonésien Sigit Zero. Fidèle à cette maxime, l’artiste s’amuse des silhouettes et capture dans la rue des instants furtifs qui sauraient évoquer récits et légendes.

© Sigit Zero / Instagram© Sigit Zero / Instagram

© Sigit Zero / Instagram

@eme.amala

On ne sait rien de l’Instagrameuse @eme.amala, si ce n’est qu’elle peint et photographie. Entre symbolisme et minimalisme, la mystérieuse artiste publie, sur sa galerie numérique, des images monochromes où objets, corps et paysages paradisiaques fusionnent. Un compte qui plaira aux rêveurs.

© eme.amala / Instagram© eme.amala / Instagram

© eme.amala / Instagram

Image d’ouverture : © Zhang Ahuei / Instagram

Explorez
Forgotten in The Dark : l’hommage dansant de Tom Kleinberg
© Tom Kleinberg
Forgotten in The Dark : l’hommage dansant de Tom Kleinberg
Le festival Circulation(s) n’en finit pas de faire briller la jeune photographie européenne. Dans l’un des cubes de l’espace central du...
Il y a 11 heures   •  
Écrit par Hugo Mangin
Dans l’œil de Pelle Cass : déchiffrer le chaos d’un terrain de sport
© Pelle Cass
Dans l’œil de Pelle Cass : déchiffrer le chaos d’un terrain de sport
Cette semaine, plongée dans l’œil de Pelle Cass. Dans Crowded Fields, le photographe américain immortalise des terrains de sport sur...
20 mai 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Behind the Facade : l’étrange huis clos de Jennifer McLain
© Jennifer McLain
Behind the Facade : l’étrange huis clos de Jennifer McLain
Dans Behind the Facade, Jennifer McLain compose un monde dans lequel elle tente de se soustraire à des évènements du quotidien qui...
18 mai 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Lancement de Fisheye Immersive La Revue : un observatoire annuel des arts numériques et immersifs
© Salome Chatriot
Lancement de Fisheye Immersive La Revue : un observatoire annuel des arts numériques et immersifs
Un an après le lancement du magazine en ligne, Fisheye Immersive sort sa revue papier. 192 pages, bilingues français-anglais, consacrées...
15 mai 2024   •  
Écrit par Marie Baranger
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Forgotten in The Dark : l’hommage dansant de Tom Kleinberg
© Tom Kleinberg
Forgotten in The Dark : l’hommage dansant de Tom Kleinberg
Le festival Circulation(s) n’en finit pas de faire briller la jeune photographie européenne. Dans l’un des cubes de l’espace central du...
Il y a 11 heures   •  
Écrit par Hugo Mangin
Les coups de cœur #493 : Albertine Hadj et Alessandro Truffa
© Albertine Hadj
Les coups de cœur #493 : Albertine Hadj et Alessandro Truffa
Nos coups de cœur de la semaine, Albertine Hadj et Alessandro Truffa, emploient la photographie comme une manière de retranscrire et...
20 mai 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Dans l’œil de Pelle Cass : déchiffrer le chaos d’un terrain de sport
© Pelle Cass
Dans l’œil de Pelle Cass : déchiffrer le chaos d’un terrain de sport
Cette semaine, plongée dans l’œil de Pelle Cass. Dans Crowded Fields, le photographe américain immortalise des terrains de sport sur...
20 mai 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Les images de la semaine du 13.05.24 au 19.05.24 : la fragilité de l’existence
© Jana Sojka
Les images de la semaine du 13.05.24 au 19.05.24 : la fragilité de l’existence
C’est l’heure du récap ! Cette semaine, les photographes donnent à voir les déclinaisons de la fragilité de l’existence.
19 mai 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet