La sélection Instagram #319

12 octobre 2021   •  
Écrit par Apolline Coëffet
La sélection Instagram #319

Ils photographient les femmes, la nature ou encore l’espace urbain dépeuplé. En réinventant notre rapport au monde, les artistes de la sélection Instagram #319 offrent de nouvelles perspectives.

@blandinegy

Les projets de Blandine Garchery se caractérisent par des clichés de mode aux nuances solaires. La photographe y sublime une féminité nonchalante qui ne manque pas de glamour.

© Blandine Garchery / Instagram© Blandine Garchery / Instagram

© Blandine Garchery / Instagram

@henrydiagne

L’œil d’Henry L. Diagne saisit le flou permanent qui suggère une autre vision, dissimulée du monde qui nous entoure. S’il photographie beaucoup l’autre, il prend aussi le temps d’admirer des objets du quotidien.

© Henry Diagne / Instagram© Henry Diagne / Instagram

© Henry L. Diagne / Instagram

@theshogunboi

Le temps file dans l’obscurité, de même que les sujets de @theshogunboi. S’ils courent se réfugier tantôt dans la nuit, tantôt dans les profondeurs du métro, jamais ils ne fuient le regard de l’artiste dont on ne connaît pas le prénom.

© @theshogunboi/ Instagram© @theshogunboi/ Instagram

© theshogunboi / Instagram

@elijahbrune

Les scènes que photographie Elijah Brune sont pareilles à des espaces dépeuplés, en l’attente de quelconques représentations. Un appel au voyage de l’esprit, doublé d’une invitation à projeter nos récits rêvés.

© Elijah Brune / Instagram© Elijah Brune / Instagram

© Elijah Brune / Instagram

@yangjihoon_

Les tonalités froides des images de @yangjihoon_ confèrent à la nature quelques airs austères. Pourtant, l’artiste parvient à réinventer notre rapport à celle-ci en montrant que l’être humain, dans le ciel ou les nénuphars, s’y confond volontiers.

© @yangjihoon_ / Instagram© @yangjihoon_ / Instagram

© yangjihoon_ / Instagram

Image d’ouverture © Henry L. Diagne / Instagram

Explorez
Constantin Schlachter et la matière de l'existence
© Constantin Schlachter
Constantin Schlachter et la matière de l’existence
Constantin Schlachter interroge les liens entre l’image et la psyché, à travers ses expérimentations sur la matière.
23 février 2024   •  
Écrit par Milena Ill
600° : à Bordeaux, LesAssociés plongent dans les décombres des incendies
© Alban Dejong
600° : à Bordeaux, LesAssociés plongent dans les décombres des incendies
Jusqu’au 17 mars 2024, le collectif LesAssociés présente l’exposition 600° au cœur de l’Espace Saint-Rémi, à Bordeaux. Un récit choral...
15 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Les photographes de Fisheye et la pollution sublimée
© Richard Pak
Les photographes de Fisheye et la pollution sublimée
Enjeux sociétaux, troubles politiques, crise environnementale, représentation du genre… Les photographes publié·es sur nos pages ne...
09 février 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Niort : la Jeune Photographie imagine le monde d’après
© Thomas Pendeliau
Niort : la Jeune Photographie imagine le monde d’après
Pour leur trentième anniversaire, les Rencontres de la Jeune Photographie Internationale de Niort nous invitent à réfléchir au monde...
06 février 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Au Jeu de Paume, l'activisme florissant de Tina Modotti
© Tina Modotti / Courtesy of Jeu de Paume
Au Jeu de Paume, l’activisme florissant de Tina Modotti
Jusqu’au 12 mai prochain, le Jeu de Paume accueille deux expositions qui, bien que distincts par les époques et les médiums employés...
23 février 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Du passé au présent : comment les photographes de Fisheye se réapproprient les images d’archives
Homme et chien avec un masque à gaz, source : Ullstein bild / Getty Images
Du passé au présent : comment les photographes de Fisheye se réapproprient les images d’archives
Enquête familiale, exploration d’un événement historique, temporalités confondues… Les artistes ne cessent de se plonger dans les images...
23 février 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Constantin Schlachter et la matière de l'existence
© Constantin Schlachter
Constantin Schlachter et la matière de l’existence
Constantin Schlachter interroge les liens entre l’image et la psyché, à travers ses expérimentations sur la matière.
23 février 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Mohamed Bourouissa : le chaos de ce que nous sommes, au Palais de Tokyo
Mohamed Bourouissa, Alyssia, 2022, Courtesy de l’artiste et Mennour Paris © Mohamed Bourouissa / ADAGP, Paris, 2023
Mohamed Bourouissa : le chaos de ce que nous sommes, au Palais de Tokyo
Jusqu’au 30 juin, le Palais de Tokyo accueille plusieurs expositions qui ouvrent les débats et les perspectives. En cette période...
22 février 2024   •  
Écrit par Milena Ill