La sélection Instagram #325

23 novembre 2021   •  
Écrit par Fisheye Magazine
La sélection Instagram #325

Compositions vives et saturées, images graphiques et texturées, teintes solaires et bâtiments pastel… Dans notre sélection Instagram #325, la couleur se décline sous toutes ses nuances.

@inespouyanne

Née à Toulouse en 1997, Inès Pouyanne affirme que son destin photographique était écrit. Jaillissent de ses compositions visuelles des jeux de superpositions, de textures, de cadrages et d’ombres. Sur son compte, la lumière et les couleurs s’infiltrent toujours avec passion.

© Inès Pouyanne© Inès Pouyanne

© Inès Pouyanne / Instagram

@mara.trilla

« Documenter l’enfance à travers l’objectif d’une mère »,

voici l’objectif personnel et artistique de la photographe argentine Mara Trilla. Depuis plusieurs années, elle capture et partage le quotidien tendre et innocent de son enfant. Un plongeon réconfortant dans nos souvenirs juvéniles.

© Joana Fidalgo© Joana Fidalgo

© Mara Trilla / Instagram

@laurentixador

S’ils n’ont pas le dos tourné, un chapeau ou une rose dissimule toujours le visage des modèles de Laurent Tixador. Leur esprit, tout comme celui du spectateur, vagabonde sûrement dans les méandres d’un songe empreint de nostalgie

© Laurent Tuxidor / Instagram© Laurent Tuxidor / Instagram

© Laurent Tixador / Instagram

@fidalgo.photo

Dans l’univers photographique de Joana Fidalgo se côtoient scènes surnaturelles et éléments purement graphiques, aux symétries implacables. C’est avec un total lâcher prise qu’on se laisse porter par ses noirs et blancs épurés et magnétiques.

© Joana Fidalgo© Joana Fidalgo / Instagram

© Joana Fidalgo / Instagram

@erick_majora

Voitures anciennes, manèges vintage et devantures pastel… Les clichés argentiques d’Erick Majora donnent à voir une Amérique édulcorée. Ces multiples paysages s’inscrivent dans une temporalité abolie qui nous invite à retrouver la douceur d’une rêverie oubliée.

© Erick Majora / Instagram© Erick Majora / Instagram

© Erick Majora / Instagram

Image d’ouverture :  © Laurent Tuxidor / Instagram

Explorez
Bec Wood : le féminisme comme combat, la maternité comme armure
© Bec Wood
Bec Wood : le féminisme comme combat, la maternité comme armure
Depuis l'Australie, l’artiste émergeante et engagée, Bec Wood, capture la féminité en s’extrayant de toute injonction sociale.
Il y a 10 heures   •  
Dans l’œil d’Annabelle Foucher : le pouvoir destructeur des mots
© Annabelle Foucher
Dans l’œil d’Annabelle Foucher : le pouvoir destructeur des mots
Cette semaine, plongée dans l’œil d’Annabelle Foucher. La photographe de mode, dont nous vous avions déjà présenté le travail, maîtrise...
26 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Le Bruit que font les animaux pour mourir : Samuel Lebon s’isole du désir pour mieux créer
© Samuel Lebon
Le Bruit que font les animaux pour mourir : Samuel Lebon s’isole du désir pour mieux créer
Croisant photographie et littérature, Samuel Lebon compose Le Bruit que font les animaux pour mourir. Un ouvrage hybride convoquant le...
21 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Deborah Turbeville : réinventer le féminin en photographie
© Deborah Turbeville
Deborah Turbeville : réinventer le féminin en photographie
Photocollages est la première grande rétrospective consacrée à l’icone Deborah Turbeville. Artiste révolutionnaire, Turbeville a...
21 février 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Bec Wood : le féminisme comme combat, la maternité comme armure
© Bec Wood
Bec Wood : le féminisme comme combat, la maternité comme armure
Depuis l'Australie, l’artiste émergeante et engagée, Bec Wood, capture la féminité en s’extrayant de toute injonction sociale.
Il y a 10 heures   •  
Rendre visible le racisme : les photographes de Fisheye militent
© Lee Shulman / Omar Victor Diop
Rendre visible le racisme : les photographes de Fisheye militent
Les photographes publié·es sur Fisheye ne cessent de raconter, par le biais des images, les préoccupations de notre époque. À...
27 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
La sélection Instagram #443 : visions futuristes
© Sofia Sanchez et Mauro Mongiello / Instagram
La sélection Instagram #443 : visions futuristes
Cette semaine, les photographes de notre sélection Instagram esquissent des narrations aux accents futuristes. Pour ce faire, toutes et...
27 février 2024   •  
Dans l’œil d’Annabelle Foucher : le pouvoir destructeur des mots
© Annabelle Foucher
Dans l’œil d’Annabelle Foucher : le pouvoir destructeur des mots
Cette semaine, plongée dans l’œil d’Annabelle Foucher. La photographe de mode, dont nous vous avions déjà présenté le travail, maîtrise...
26 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet