La sélection Instagram #363

16 août 2022   •  
Écrit par Fisheye Magazine
La sélection Instagram #363

Noirs et blancs vibrants, couleurs saturées et soleil vivifiant… Les photographes de notre sélection Instagram #363 font de la lumière un compagnon de voyage.

@waterchouffe

Il y a, dans les clichés du photographe au pseudonyme @waterchouffe sur Instagram, une appétence certaine pour l’imagerie citadine. Des femmes étendant leur linge à la fenêtre ou jour de marché à Chinatown, ces images sont de véritables flâneries urbaines.

© @waterchouffe / Instagram© @waterchouffe / Instagram

© @waterchouffe / Instagram

@alexandreplaisant_

Amoureux de l’argentique et de ses rendus granuleux, Alexandre Plaisant joue de la lumière pour composer une œuvre aux contours texturés. Au sein de sa galerie Instagram se côtoient natures mortes enivrantes et portraits captivants.

© @alexandreplaisant_ / Instagram© @alexandreplaisant_ / Instagram

© Alexandre Plaisant / Instagram

@docpado

Ciels crépusculaires, urbanité endormie, lumières tamisées… Dans les images de Raynald Vasseur, l’obscurité est reine. L’auteur venu de Lille multiplie les fragments de récits dans une pénombre picturale où se cachent de nombreux mystères. Une collection poétique évoquant les tableaux photographiques de Todd Hido.

© Raynald Vasseur / Instagram© Raynald Vasseur / Instagram

© Raynald Vasseur / Instagram

@enrico_matarazz

C’est dans la rue, au contact des gens, qu’Enrico Matarazzo puise son inspiration. En couleur comme en noir et blanc, il transforme les silhouettes d’inconnu·es en sculptures énigmatiques qui stimulent notre imagination. Un monde graphique aux nuances oniriques qu’on se plaît à contempler.

© Enrico Matarazzo / Instagram© Enrico Matarazzo / Instagram

© Enrico Matarazzo / Instagram

@claris.berra

Tendres détails floraux, siestes improvisées au petit déjeuner… Dans la galerie Instagram de Clarisse Berrada, le temps s’écoule tout doucement. « Rien ne sert de courir, il faut partir à point », tel pourrait être son adage favori.

© Clarisse Berrada / Instagram© Clarisse Berrada / Instagram

© Clarisse Berrada / Instagram

Image d’ouverture © Enrico Matarazzo / Instagram

Explorez
La sélection Instagram #442 : parades fantasmées
© Pauline Suzor / Instagram
La sélection Instagram #442 : parades fantasmées
Cette semaine, notre sélection Instagram vous plonge au cœur d'un évènement folklorique, festif et coloré : le carnaval. Retrouvez, en ce...
20 février 2024   •  
PhotoBrussels : la capitale belge fait son festival
© Jacques Sonck / Courtesy Gallery FIFTY ONE
PhotoBrussels : la capitale belge fait son festival
La 8e édition du Photo Brussels Festival vient d’ouvrir dans la capitale européenne. Avec au menu 56 expositions réunissant 300 artistes...
07 février 2024   •  
Écrit par Eric Karsenty
Kidnapping, animaux-espions et bad trip au LSD : la séance de rattrapage Focus !
© Karolina Wojtas
Kidnapping, animaux-espions et bad trip au LSD : la séance de rattrapage Focus !
Paysages japonais, matchs de catch mexicains, guerre centenaire, religions futuristes, soirées érotiques, amitiés artificielles… Comme...
07 février 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Dans Élan, Nico Therin ancre les « moments d’apesanteur »
© Nico Therin
Dans Élan, Nico Therin ancre les « moments d’apesanteur »
Influencé par l’écriture documentaire, Nico Therin trouve l’inspiration dans la narration des moments ordinaires, ceux qui charment par...
02 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Mohamed Bourouissa : le chaos de ce que nous sommes, au Palais de Tokyo
Mohamed Bourouissa, Alyssia, 2022, Courtesy de l’artiste et Mennour Paris © Mohamed Bourouissa / ADAGP, Paris, 2023
Mohamed Bourouissa : le chaos de ce que nous sommes, au Palais de Tokyo
Jusqu’au 30 juin, le Palais de Tokyo accueille plusieurs expositions qui ouvrent les débats et les perspectives. En cette période...
Il y a 4 heures   •  
Écrit par Milena Ill
Orianne Ciantar Olive : lumières de résistance
© Orianne Ciantar Olive
Orianne Ciantar Olive : lumières de résistance
Dans After War Parallax, Orianne Ciantar Olive esquisse les contours de Sarajevo et de Beyrouth, deux villes distinctes dont la...
Il y a 8 heures   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Le Bruit que font les animaux pour mourir : Samuel Lebon s’isole du désir pour mieux créer
© Samuel Lebon
Le Bruit que font les animaux pour mourir : Samuel Lebon s’isole du désir pour mieux créer
Croisant photographie et littérature, Samuel Lebon compose Le Bruit que font les animaux pour mourir. Un ouvrage hybride convoquant le...
21 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Deborah Turbeville : réinventer le féminin en photographie
© Deborah Turbeville
Deborah Turbeville : réinventer le féminin en photographie
Photocollages est la première grande rétrospective consacrée à l’icone Deborah Turbeville. Artiste révolutionnaire, Turbeville a...
21 février 2024   •  
Écrit par Costanza Spina