La sélection Instagram #368

20 septembre 2022   •  
Écrit par Fisheye Magazine
La sélection Instagram #368

Par amour du médium et de l’autre, les photographes de notre sélection Instagram #368 composent avec douceur. Partout où les artistes passent, ils et elles marquent le paysage…

@millycope

« Quelques bribes d’un été surtout triste et difficile, mais où il avait encore ces petits moments de bonheur

 », écrit Milly Cope pour accompagner l’une de ses publications Instagram. Et en effet, c’est une sensation de tension latente, entre légèreté et désarroi, que nous procurent les images de l’artiste. Ici, elle nous rappelle que la jeunesse se vit comme un passage fait de désillusions, de questions existentielles, mais surtout de joies simples à chérir.

© Milly Cope / Instagram© Milly Cope / Instagram

© Milly Cope / Instagram

@maura12345

À la manière de peintures vieillies par le temps, les monochromes de Maura Sullivan dessinent sur la peau de ses modèles, des imperfections. Marquée par un visage, ou par la subtilité d’un détail, la photographe s’immisce dans les recoins de son paysage personnel. « L’argentique me parle, j’aime son côté imprévisible. La façon dont le grain capture une sensation similaire à celle d’un dessin au fusain. L’imperfection la rend réelle », affirme-t-elle lors d’une interview.

© Maura Sullivan / Instagram© Maura Sullivan / Instagram

© Maura Sullivan / Instagram

@melodierouxdufort

Dans sa galerie Instagram, Mélodie Roux-Dufort offre une imagerie de la féminité tout en délicatesse. Comme une ode à la légèreté, les corps graciles se meuvent alors tour à tour entre les coloris pastel des fleurs, des vagues et des coquillages.

© Mélodie Roux-Dufort© Mélodie Roux-Dufort / Instagram

© Mélodie Roux-Dufort / Instagram

@fionafilipidis

D’origine française et installée Londres, Fiona Filipidis semble vouloir assouvir une furieuse envie de soleil. Recherchant l’équilibre d’une image, elle produit une galerie Instagram chaleureuse, où les abricots juteux accompagnent les sourires et caresses de baigneurs en été.

© Fiona Filipidis / Instagram© Fiona Filipidis / Instagram

© Fiona Filipidis / Instagram

@nikkmartin

Au gré des clichés, les modèles du photographe de mode de Nikk Martin oscillent entre dévoilement et dissimulation de leur être. Caché derrière d’épaisses lunettes noires ou de vaporeux drapés, le corps anonyme s’affiche fièrement. Quelquefois, un regard découvert et frontal vient soutenir le nôtre avec tout autant d’assurance.

© Nikk Martin / Instagram© Nikk Martin / Instagram

© Nikk Martin / Instagram

Image d’ouverture © Nikk Martin / Instagram

Explorez
Quand l’étranger devient intime : les dialogues ininterrompus de Jana Sojka
© Jana Sojka
Quand l’étranger devient intime : les dialogues ininterrompus de Jana Sojka
Jana Sojka imagine des diptyques afin de donner cours à un dialogue ininterrompu. Dans un nuancier crépusculaire lui inspirant sérénité...
17 mai 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Charlie Tallott est le lauréat 2024 du prix Photo London x Nikon
© Charlie Tallott
Charlie Tallott est le lauréat 2024 du prix Photo London x Nikon
Le 15 mai 2024, à la Somerset House, le Photo London x Nikon Emerging Photography Award a annoncé son nouveau lauréat : Charlie Tallott....
16 mai 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Notre sélection de livres photo consacrés à la communauté LGBTQIA+
© Momo Okabe
Notre sélection de livres photo consacrés à la communauté LGBTQIA+
Dans le prolongement de Fisheye #65, tout juste sorti en kiosque, nous avons sélectionné une série d’ouvrages photographiques consacrés à...
14 mai 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
La sélection Instagram #454 : un message d'absence
© Luma Koklova / Instagram
La sélection Instagram #454 : un message d’absence
L’absence évoque souvent un sentiment de vide, mais il peut aussi faire écho à un sentiment d’apaisement, de nature, ou de calme....
14 mai 2024   •  
Écrit par Marie Baranger
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Behind the Facade : l’étrange huis clos de Jennifer McLain
© Jennifer McLain
Behind the Facade : l’étrange huis clos de Jennifer McLain
Dans Behind the Facade, Jennifer McLain compose un monde dans lequel elle tente de se soustraire à des évènements du quotidien qui...
Il y a 3 heures   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Lee Miller à Saint-Malo : une exposition présente de rares images de la Seconde Guerre mondiale
© Lee Miller Archives, Angleterre 2024
Lee Miller à Saint-Malo : une exposition présente de rares images de la Seconde Guerre mondiale
À l’occasion du 80e anniversaire de la libération de Saint-Malo, la chapelle de l’École nationale supérieure de la marine...
17 mai 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Quand l’étranger devient intime : les dialogues ininterrompus de Jana Sojka
© Jana Sojka
Quand l’étranger devient intime : les dialogues ininterrompus de Jana Sojka
Jana Sojka imagine des diptyques afin de donner cours à un dialogue ininterrompu. Dans un nuancier crépusculaire lui inspirant sérénité...
17 mai 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Charlie Tallott est le lauréat 2024 du prix Photo London x Nikon
© Charlie Tallott
Charlie Tallott est le lauréat 2024 du prix Photo London x Nikon
Le 15 mai 2024, à la Somerset House, le Photo London x Nikon Emerging Photography Award a annoncé son nouveau lauréat : Charlie Tallott....
16 mai 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas