La sélection Instagram #379

06 décembre 2022   •  
Écrit par Fisheye Magazine
La sélection Instagram #379

Cette semaine, les comptes de notre sélection Instagram #379 nous réservent autant de surprises que d’enchantement. Paysages remplis d’espoir, compositions insolites… Laissez-vous guider en douceur.

@vrindajelinek

Co-fondatrice de Terrible Magazine et diplômée de design, Vrinda Jelinek développe une imagerie de mode sobrement originale. Installée entre Vienne et Londres, elle diffuse des images aux inspirations nordiques.

© Vrinda Jelinek / Instagram© Vrinda Jelinek / Instagram

© Vrinda Jelinek / Instagram

@manuelobadiawills

À l’abri des regards, dans l’intimité d’un studio de photo ou d’un appartement en ville, Manuel Obadia Wills photographie des personnalités publiques. Jonglant entre commandes commerciales et projets personnels, l’artiste fait de la lumière son associé préféré. 

© Manuel Obadia-Wills / Instagram© Manuel Obadia-Wills / Instagram

© Manuel Obadia-Wills / Instagram

@mooncrystalight

Photographe coréenne installée en France, Suji Park immortalise les paysages qui l’entourent avec poésie et sens du détail. Ses couchers et levers de soleil convoquent une myriade de couleurs, à l’aube comme au crépuscule, dans une ambiance paradoxalement sombre et emplie d’espoir.

© Suji Park / Instagram© Suji Park / Instagram

© Suji Park / Instagram

@charlesnegre

Avec Charles Negre, la nature morte est plus vivante que jamais. Pour créer ses compositions ludiques et excentriques, le photographe s’enchante à détourner, tordre, emmêler ses objets et sujets.

© Charles Negre / Instagram© Charles Negre / Instagram

© Charles Negre / Instagram

@doomstache

Jonathan Moore, photographe freelance américain, surprend par la variété de ses oeuvres. Ses portraits puissants et lumineux se mêlent à des paysages éthérés de l’Oregon, où il s’est installé en 2015.

© Jonathan Moore / Instagram© Jonathan Moore / Instagram

© Jonathan Moore / Instagram

Image d’ouverture © Jonathan Moore / Instagram

Explorez
30 ans après ? : à Niort, tous les futurs se déclinent
© Marine Combes
30 ans après ? : à Niort, tous les futurs se déclinent
Les Rencontres de la jeune photographie internationale célèbrent leurs 30 ans à Niort. Pour l’occasion, le festival propose aux neuf...
09 avril 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Dyal Thak : Kin Coedel, tisserand d'un Tibet onirique
© Kin Coedel
Dyal Thak : Kin Coedel, tisserand d’un Tibet onirique
Pour réaliser Dyal Thak, Kin Coedel s’est rendu à de multiples reprises sur le plateau tibétain. Là-bas, le photographe chinois a...
09 avril 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
La sélection Instagram #449 : émerger de la torpeur
© Federica Belli / Instagram
La sélection Instagram #449 : émerger de la torpeur
Les images de notre sélection Instagram de la semaine évoquent, par la lumière, le style pictural ou la présence des sujets, un grand...
09 avril 2024   •  
Le Japon dans l'œil des photographes de Fisheye
© Momo Okabe
Le Japon dans l’œil des photographes de Fisheye
Qu'iels y habitent, le visitent, où l'imaginent dans des envolées visuelles oniriques, les photographes présent·es sur nos pages sont...
06 avril 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Bodyland : déluge de chairs
© Kristina Rozhkova
Bodyland : déluge de chairs
C’est l’Amérique contemporaine que Kristina Rozhkova photographie dans sa série Bodyland. Une Amérique de la peau orange comme le...
Il y a 3 heures   •  
Écrit par Hugo Mangin
Paris, Texas, Diane Arbus et Arménie, dans la photothèque d'Alexis Pazoumian
© Alexis Pazoumian
Paris, Texas, Diane Arbus et Arménie, dans la photothèque d’Alexis Pazoumian
Des premiers émois photographiques aux coups de cœur les plus récents, les auteurices publié·es sur les pages de Fisheye reviennent sur...
Il y a 11 heures   •  
Écrit par Milena Ill
Entre deux mondes : NYC en IA par Robin Lopvet
© Robin Lopvet
Entre deux mondes : NYC en IA par Robin Lopvet
Du 17 février au 5 mai 2024, Robin Lopvet présente sept séries qui ont toutes en commun l’utilisation de la retouche numérique et/ou de...
11 avril 2024   •  
Écrit par Agathe Kalfas
Fotohaus Bordeaux 2024 : appréhender le littoral et ses territoires autrement
© Nancy Jesse
Fotohaus Bordeaux 2024 : appréhender le littoral et ses territoires autrement
En ce mois d’avril, la ville de Bordeaux célèbre le 8e art. Parmi les nombreuses expositions à découvrir figure Fotohaus Bordeaux, qui...
11 avril 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet