La sélection Instagram #433 : paysages enneigés

19 décembre 2023   •  
La sélection Instagram #433 : paysages enneigés
© @benj.story / Instagram

Le plus grand délice de l’hiver est peut-être la beauté de ses atmosphères, de ses textures et de ses paysages. La neige, particulièrement photogénique, habille les choses comme le ferait une photographie en noir et blanc. Notre sélection Instagram de la semaine réchauffera à coup sûr le cœur des grand·es amoureux·ses de cette saison !

@lvh_n

Jeune photographe belge de 25 ans, Lore Van Houte travaille le format du cyanotype pour le plus grand bonheur de nos yeux : plantes, nature et peaux humaines se retrouvent magiquement enveloppées par les nuances de bleu – comme la glace – qui viennent s’imprimer sur une blancheur à la texture neigeuse.

@ Lore Van Houte / Instagram
@ Lore Van Houte / Instagram

@chro.matus

À l’aide de son boitier argentique, Nina Crouzet immortalise son environnement et ses pérégrinations. Qu’elles soient en couleurs ou en noir et blanc, ses images dévoilent un grain brut rappelant tant la rudesse de certains hivers que la poésie immuable émanant de cette saison.

© Nina Crouzet / Instagram
© Nina Crouzet / Instagram

@mhacalaki

Artiste visuel, photographe de rue et illustrateur installé à Montréal, Mustafa Hacalaki a plusieurs cordes à son arc, de la lithographie sur pierre à la conception de livres. De son point de vue, il observe le passage du temps, s’amuse des couleurs qui font les saisons, et chérit la grâce du silence. Celle qui se donne le mieux à entendre se niche d’ailleurs peut-être au cœur de l’hiver…

© Mustafa Hacalaki / Instagram
© Mustafa Hacalaki / Instagram

@benj.story

Au fil des pellicules, Benj capture les voyages qu’il réalise. La montagne apparait sur son compte Instagram comme sa destination de prédilection. Dans une atmosphère vintage, le photographe anglais nous transporte dans un univers chaleureux qui nous donne envie de chausser les skis et dévaler les massifs enneigés.

© @benj.story / Instagram
© @benj.story / Instagram

@m_s_mercer_

Les paysages saisis par Michael Mercer composent un conte visuel silencieux et graphique où la nature devient reine. Installé à Chico, en Californie, l’artiste met un point d’honneur à réaliser des clichés minimalistes, où les lignes et textures se suffisent à elles-mêmes.

© Michael Mercer / Instagram
© Michael Mercer / Instagram
À lire aussi
Sélection Instagram #432 : recueil de bisous
© Rob Tennent / Instagram
Sélection Instagram #432 : recueil de bisous
Ils fascinent autant qu’ils émoustillent. Découvrez dans la sélection Instagram de la semaine un florilège de baisers tendres, sensuels…
12 décembre 2023   •  
Écrit par Cassandre Thomas
Sélection Instagram #431 : s'évader à l'étranger
© @robertenbalade / Instagram
Sélection Instagram #431 : s’évader à l’étranger
Les photographes de la sélection Instagram #431 nous font rêver à nos prochaines vacances. Au bord de l’eau ou en haut d’une montagne…
05 décembre 2023   •  
La sélection Instagram #430 : heureux hasards
© @young.ansel / Instagram
La sélection Instagram #430 : heureux hasards
Les comptes de notre sélection Instagram de la semaine racontent, chacun à leur manière, leur propre rencontre avec le hasard.
28 novembre 2023   •  
Explorez
Archevêché by Fisheye : un bilan réjouissant
© Claire Jaillard
Archevêché by Fisheye : un bilan réjouissant
Le 6 juillet s’est clôturé la première semaine des Rencontres d’Arles 2024. À la cour de l’Archevêché, lieu historique du...
13 juillet 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Les images de la semaine du 01.07.24 au 07.07.24 : cap sur Arles !
© Joachim Haslinger, Tribute to Egon Schiele, 2022 courtesy www.atelierjungwirth.com
Les images de la semaine du 01.07.24 au 07.07.24 : cap sur Arles !
C’est l’heure du récap‘ ! Cette semaine, Fisheye se plonge dans la 55e édition des Rencontres d'Arles et revient sur quelques-unes de ses...
07 juillet 2024   •  
Écrit par Milena Ill
La vitalité des ama se diffuse dans le langage visuel d'Uraguchi Kusukazu
© Uraguchi Kusukazu. Au large, 1974. Avec l’aimable autorisation d’Uraguchi Nozomu.
La vitalité des ama se diffuse dans le langage visuel d’Uraguchi Kusukazu
Des photographies inédites de la monumentale archive d’Uraguchi Kusukazu prennent vie aux Rencontres d’Arles. Le photographe japonais a...
04 juillet 2024   •  
Écrit par Marie Baranger
Wagon-bar : les grandes lignes de la restauration ferroviaire
Petite restauration servie au bar Corail, 1985. © Fonds de dotation Orient Express
Wagon-bar : les grandes lignes de la restauration ferroviaire
Historien des chemins de fer et spécialiste du patrimoine ferroviaire et industriel, Arthur Mettetal présente Wagon-bar aux Rencontres...
03 juillet 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Les images de la semaine du 08.07.24 au 14.07.24 : visions du futur
© Damien Krisl
Les images de la semaine du 08.07.24 au 14.07.24 : visions du futur
C’est l’heure du récap ! Cette semaine, les photographes de Fisheye sondent le futur en interrogeant le temps présent.
Il y a 11 heures   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Corps hybride, le regard sensible d’Hélène Mastrandréas sur le handicap invisible
Lorine © Hélène Mastrandréas
Corps hybride, le regard sensible d’Hélène Mastrandréas sur le handicap invisible
Après avoir perdu une partie de son autonomie, la photographe de réalisatrice Hélène Mastrandréas réalise que sa vie a changé à jamais....
13 juillet 2024   •  
Écrit par Marie Baranger
Archevêché by Fisheye : un bilan réjouissant
© Claire Jaillard
Archevêché by Fisheye : un bilan réjouissant
Le 6 juillet s’est clôturé la première semaine des Rencontres d’Arles 2024. À la cour de l’Archevêché, lieu historique du...
13 juillet 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Géographie de la domination : l'horreur vue du ciel
© Paul Mesnager
Géographie de la domination : l’horreur vue du ciel
Projet multiforme à la croisée du livre et de l’exposition virtuelle, Géographie de la domination nous fait prendre de la hauteur pour...
12 juillet 2024   •  
Écrit par Hugo Mangin