La sélection Instagram #82

28 mars 2017   •  
Écrit par Fisheye Magazine
La sélection Instagram #82

@d_goldy2

Le compte de d_goldy2 est intriguant. D’abord parce que son photographe est anonyme. Ensuite, il donne à voir des paysages naturels où la couleur tient une place toute particulière. Ici, l’homme et la nature font un très bon ménage.

Voir sur instagram

Fisheye Magazine | © d_goldy2 / Instagram
© d_goldy2 / Instagram

@brian_bainbridge

Spécialiste de la photographie minimale, Brian capture des paysages marins avec toujours beaucoup de douceur. Entre ciel et mer, tous ses clichés nous emmènent au large et nous apaisent.

Voir sur instagram

Fisheye Magazine | La sélection Instagram #82
brian_bainbridge © / Instagram
Fisheye Magazine | brian_bainbridge © / Instagram
brian_bainbridge © / Instagram

@javmlro

Chacune des photos de Javier Melero raconte une histoire, une belle histoire. Au jeu des superpositions, il est brillant ! Cette femme au regard “tracé” nous a tout de suite emmené dans son univers poétique.

Voir sur instagram

Fisheye Magazine | © Javier Melero / Instagram
© Javier Melero / Instagram
Fisheye Magazine | © Javier Melero / Instagram
© Javier Melero / Instagram

@victorlimaphoto

Élu par la rédaction, Victor est le grand gagnant du concours Instagram #CarrémentCanon, qui se tenait dans notre galerie le 23 mars dernier. Le photographe nous a séduit par la maîtrise technique, la beauté de ses clichés de paysages urbains et naturels.

Voir sur instagram

Fisheye Magazine | La sélection Instagram #82
© Victor Lima / Instagram
Fisheye Magazine | © Victor Lima / Instagram
© Victor Lima / Instagram

@stelios_papadopoulos_

Adepte du noir et blanc, le photographe Stelios Papadopoulos capture avec justesse de brefs instants de grâce. Il crée ainsi dans chaque image une atmosphère nostalgique et des souvenirs inspirants.

Voir sur instagram

Fisheye Magazine | © Stelios Papadopoulos / Instagram
© Stelios Papadopoulos / Instagram
Fisheye Magazine | © Stelios Papadopoulos / Instagram
© Stelios Papadopoulos / Instagram

@cathyland1

Bercés d’une lumière aveuglante, les paysages de Cathy sont des clichés à la fois minimalistes et grandioses. Ils proposent une réflexion sur l’homme et l’environnement. Chaque présence y est infime, presque noyée dans la grandeur des reliefs saisis par la photographe.

Voir sur instagram

Fisheye Magazine | © Cathy Land / Instagram
© Cathy Land
Fisheye Magazine | © Cathy Land / Instagram
© Cathy Land / Instagram
Explorez
600° : à Bordeaux, LesAssociés plongent dans les décombres des incendies
© Alban Dejong
600° : à Bordeaux, LesAssociés plongent dans les décombres des incendies
Jusqu’au 17 mars 2024, le collectif LesAssociés présente l’exposition 600° au cœur de l’Espace Saint-Rémi, à Bordeaux. Un récit choral...
15 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Les photographes de Fisheye et la pollution sublimée
© Richard Pak
Les photographes de Fisheye et la pollution sublimée
Enjeux sociétaux, troubles politiques, crise environnementale, représentation du genre… Les photographes publié·es sur nos pages ne...
09 février 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Niort : la Jeune Photographie imagine le monde d’après
© Thomas Pendeliau
Niort : la Jeune Photographie imagine le monde d’après
Pour leur trentième anniversaire, les Rencontres de la Jeune Photographie Internationale de Niort nous invitent à réfléchir au monde...
06 février 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Dans l’œil d’Alice Pallot : la métamorphose d'un marcassin 
© Alice Pallot
Dans l’œil d’Alice Pallot : la métamorphose d’un marcassin 
Cette semaine, plongée dans l’œil d’Alice Pallot. À la frontière de l’art et de la science, la photographe française s’intéresse...
05 février 2024   •  
Écrit par Cassandre Thomas
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Mohamed Bourouissa : le chaos de ce que nous sommes, au Palais de Tokyo
Mohamed Bourouissa, Alyssia, 2022, Courtesy de l’artiste et Mennour Paris © Mohamed Bourouissa / ADAGP, Paris, 2023
Mohamed Bourouissa : le chaos de ce que nous sommes, au Palais de Tokyo
Jusqu’au 30 juin, le Palais de Tokyo accueille plusieurs expositions qui ouvrent les débats et les perspectives. En cette période...
22 février 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Orianne Ciantar Olive : lumières de résistance
© Orianne Ciantar Olive
Orianne Ciantar Olive : lumières de résistance
Dans After War Parallax, Orianne Ciantar Olive esquisse les contours de Sarajevo et de Beyrouth, deux villes distinctes dont la...
22 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Le Bruit que font les animaux pour mourir : Samuel Lebon s’isole du désir pour mieux créer
© Samuel Lebon
Le Bruit que font les animaux pour mourir : Samuel Lebon s’isole du désir pour mieux créer
Croisant photographie et littérature, Samuel Lebon compose Le Bruit que font les animaux pour mourir. Un ouvrage hybride convoquant le...
21 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Deborah Turbeville : réinventer le féminin en photographie
© Deborah Turbeville
Deborah Turbeville : réinventer le féminin en photographie
Photocollages est la première grande rétrospective consacrée à l’icone Deborah Turbeville. Artiste révolutionnaire, Turbeville a...
21 février 2024   •  
Écrit par Costanza Spina