La sombre histoire de Blackpool

08 janvier 2019   •  
Écrit par Lou Tsatsas
La sombre histoire de Blackpool

Avec The Black Pool, le photographe Miguel Brusch, installé à Berlin, signe le portrait poignant d’une ville balnéaire anglaise, touchée par la crise.

Miguel Brusch, photographe berlinois de 35 ans, a toujours été passionné par les arts visuels, notamment le cinéma. C’est en découvrant un documentaire dédié au photographe James Nachtwey (War Photographer de Christian Frei) que l’artiste a décidé de se consacrer au 8e art. « J’ai un profond respect pour cet homme, confie Miguel Brusch. Ses images présentent une réalité poignante, sans pour autant tout dévoiler. Il force ainsi le regardeur à s’interroger, à s’intéresser à ce que montrent les clichés. »

Inspiré par les récits de guerre du photojournaliste américain, Miguel Brusch adopte une approche « artistico-documentaire ». Son objectif ? « Capturer plusieurs aspects de la réalité. Si mon travail provoque de l’émotion et pousse les gens à se questionner, c’est une réussite », commente-t-il. Pour son projet The Black Pool, le photographe a effectué six voyages à Blackpool, une ville balnéaire d’Angleterre connue pour avoir majoritairement voté en faveur du Brexit. Un périple d’un an et demi durant lequel Miguel Brusch a oscillé entre violence et fantasme, rêve et réalité.

© Miguel Brusch© Miguel Brusch

Nostalgie et désillusion

« Si des millions de touristes voyagent à Blackpool chaque année, la ville est en pleine crise. Les hôtels se dégradent, et le taux de chômage est l’un des plus importants de Grande-Bretagne »,

précise le photographe. Un quotidien difficile pour les habitants. Pour eux, le Brexit s’est imposé comme un nouvel espoir, un moyen d’attirer plus de touristes nationaux.

En arrivant sur place, Miguel Brusch souhaitait documenter les contrastes entre l’industrie touristique et l’économie précaire de Blackpool. Pourtant, au fil de ses voyages, un autre récit s’est construit : « J’ai souhaité mettre en lumière la volonté de s’échapper de cette triste réalité. L’illusion que cet endroit essaie de créer », confie-t-il. Une émotion intense, qui marque les nombreux portraits du photographe. Dans les regards, se lisent nostalgie et désillusion. « Tous les habitants avaient ce quelque chose qui me faisait m’arrêter. Ils reflètent tous mon ressenti de Blackpool », précise le photographe. En contrepoint, la mer, omniprésente. Puissante et énigmatique, elle enferme les habitants de Blackpool dans leurs souffrances, et invite l’imaginaire dans la série. Une dimension onirique qui vient nourrir l’effroi, mais aussi l’espoir d’un jour meilleur.

© Miguel Brusch© Miguel Brusch
© Miguel Brusch© Miguel Brusch
© Miguel Brusch© Miguel Brusch
© Miguel Brusch© Miguel Brusch
© Miguel Brusch© Miguel Brusch
© Miguel Brusch© Miguel Brusch

© Miguel Brusch

Explorez
Les images de la semaine du 10.06.24 au 16.06.24 : la photo contre la violence de l'oppression
© Campbell Addy
Les images de la semaine du 10.06.24 au 16.06.24 : la photo contre la violence de l’oppression
C’est l’heure du récap‘ ! Les photographes de la semaine tentent de faire entendre les voix des marges et des personnes opprimé·es de la...
Il y a 4 heures   •  
Écrit par Milena Ill
Markowicz & Ackerman : à Arles, deux dialogues avec le temps
© Michael Ackerman
Markowicz & Ackerman : à Arles, deux dialogues avec le temps
Du 27 juin au 29 septembre 2024, la galerie Anne Clergue Galerie à Arles présente Le monde flottant, de Michael Ackerman et Maciej...
15 juin 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Les expositions photo à découvrir cet été !
Paris, 1967 © Joël Meyerowitz
Les expositions photo à découvrir cet été !
Chaque saison fait fleurir de nouvelles expositions. À cet effet, la rédaction de Fisheye a répertorié toute une déclinaison...
14 juin 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
How I Met Jiro : les marges d'Osaka révélées par Chloé Jafé
© Chloé Jafé
How I Met Jiro : les marges d’Osaka révélées par Chloé Jafé
Avec How I Met Jiro, livre édité conjointement par The(M) Editions et IBASHO, Chloé Jafé clôt une trilogie en trois chapitres qui conte...
13 juin 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Les images de la semaine du 10.06.24 au 16.06.24 : la photo contre la violence de l'oppression
© Campbell Addy
Les images de la semaine du 10.06.24 au 16.06.24 : la photo contre la violence de l’oppression
C’est l’heure du récap‘ ! Les photographes de la semaine tentent de faire entendre les voix des marges et des personnes opprimé·es de la...
Il y a 4 heures   •  
Écrit par Milena Ill
Markowicz & Ackerman : à Arles, deux dialogues avec le temps
© Michael Ackerman
Markowicz & Ackerman : à Arles, deux dialogues avec le temps
Du 27 juin au 29 septembre 2024, la galerie Anne Clergue Galerie à Arles présente Le monde flottant, de Michael Ackerman et Maciej...
15 juin 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
La fille du marin : les aventures océaniques de Katalin Száraz
© Katalin Száraz
La fille du marin : les aventures océaniques de Katalin Száraz
Katalin Száraz compose, avec La fille du marin, un hommage visuel à la profession de son père. Une série oscillant entre les fantasmes de...
14 juin 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Les expositions photo à découvrir cet été !
Paris, 1967 © Joël Meyerowitz
Les expositions photo à découvrir cet été !
Chaque saison fait fleurir de nouvelles expositions. À cet effet, la rédaction de Fisheye a répertorié toute une déclinaison...
14 juin 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine