Lao Xie Xie : « Shangai no why »

10 avril 2020   •  
Écrit par Anaïs Viand
Lao Xie Xie : « Shangai no why »

« Un homme pense au sexe 19 fois par jour et une femme environ 10 fois… Je suis l’addition des deux ! Le sexe fait partie intégrante de ma vie et je pense que les gens n’ont pas à avoir honte de le montrer ni de l’intégrer dans leur vie quotidienne. Durant cette période, la photographie est une manière de sublimer le corps et le sexe. Je n’ai pas l’intention de provoquer », annonce Lao Xie Xie. « Je suis un être humain qui aime exprimer sa propre vision du monde à travers l’’image. Je vis en Chine, et pour des raisons de sécurité, je préfère résumer mon identité ainsi ». L’artiste a découvert la photographie il y a deux ans et demi. Très libre, il ou elle ne se soucie aucunement des jugements, encore moins lorsqu’ils sont techniques : « je ne me considère pas être un.e photographe, je ne veux être en compétition avec aucun d’eux. Je suis content.e si les gens aiment ou non ma merde. C’est la première fois de ma vie que je fais quelque chose juste pour moi ». Avec sa série percutante Shangai no why, Lao Xie Xie propose une vision directe et punk de la vie.

© Lao Xie Xie

© Lao Xie Xie© Lao Xie Xie
© Lao Xie Xie© Lao Xie Xie

© Lao Xie Xie

© Lao Xie Xie© Lao Xie Xie

© Lao Xie Xie© Lao Xie Xie© Lao Xie Xie© Lao Xie Xie© Lao Xie Xie© Lao Xie Xie© Lao Xie Xie

© Lao Xie Xie© Lao Xie Xie

© Lao Xie Xie

Explorez
Focus : la voie des femmes
© Paola Paredes
Focus : la voie des femmes
Depuis plus de deux ans, Focus s’attache à raconter des histoires : celles qui enrichissent les séries des photographes publié·e·s dans...
Il y a 10 heures   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Lumière sur les lauréat·es de la Bourse du Talent 2024
© Guillaume Holzer
Lumière sur les lauréat·es de la Bourse du Talent 2024
Le 4 juillet 2024, durant la semaine d’inauguration des Rencontres d’Arles, la Bourse du Talent a distingué ses trois lauréat·es 2024....
17 juillet 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Stéphane Duroy : face à l’adversité
© Stéphane Duroy / Vu
Stéphane Duroy : face à l’adversité
De l’Europe aux États-Unis, le photographe français Stéphane Duroy, membre de l’agence Vu, a témoigné pendant plus de 40 ans des...
17 juillet 2024   •  
Écrit par Agathe Kalfas
Au Mémorial de Verdun, Anastasia Taylor-Lind témoigne du quotidien en Ukraine
Départ pour un point de contrôle, Donbass, 2019. © Anastasia Taylor-Lind
Au Mémorial de Verdun, Anastasia Taylor-Lind témoigne du quotidien en Ukraine
Jusqu’au 30 novembre 2024, le Mémorial de Verdun présente Ukraine: Photographs from the Frontline. L’exposition, d’abord conçue par...
16 juillet 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Focus : la voie des femmes
© Paola Paredes
Focus : la voie des femmes
Depuis plus de deux ans, Focus s’attache à raconter des histoires : celles qui enrichissent les séries des photographes publié·e·s dans...
Il y a 10 heures   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Lumière sur les lauréat·es de la Bourse du Talent 2024
© Guillaume Holzer
Lumière sur les lauréat·es de la Bourse du Talent 2024
Le 4 juillet 2024, durant la semaine d’inauguration des Rencontres d’Arles, la Bourse du Talent a distingué ses trois lauréat·es 2024....
17 juillet 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Stéphane Duroy : face à l’adversité
© Stéphane Duroy / Vu
Stéphane Duroy : face à l’adversité
De l’Europe aux États-Unis, le photographe français Stéphane Duroy, membre de l’agence Vu, a témoigné pendant plus de 40 ans des...
17 juillet 2024   •  
Écrit par Agathe Kalfas
Au Mémorial de Verdun, Anastasia Taylor-Lind témoigne du quotidien en Ukraine
Départ pour un point de contrôle, Donbass, 2019. © Anastasia Taylor-Lind
Au Mémorial de Verdun, Anastasia Taylor-Lind témoigne du quotidien en Ukraine
Jusqu’au 30 novembre 2024, le Mémorial de Verdun présente Ukraine: Photographs from the Frontline. L’exposition, d’abord conçue par...
16 juillet 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet