Laura El-Tantawy récompensée à l’unanimité par le Prix Virginia

08 novembre 2022   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Laura El-Tantawy récompensée à l'unanimité par le Prix Virginia

Le 8 novembre, le Prix Virginia a dévoilé sa lauréate 2022 : Laura El-Tantawy. La photographe a su séduire le jury grâce à I’ll Die For You, une série dédiée aux agriculteurs indiens gagnés par le désespoir.

Initié en 2012, le Prix Virginia entend célébrer et soutenir le travail des femmes photographes professionnelles. Sans distinction d’âge ou de nationalité, l’événement récompense, depuis, une artiste tous les deux ans. Parmi elles ? Cristina De Middel, Cig Harvey, Siân Davey, Liz Hingley et Dina Goldstein – des autrices ayant pour vocation de raconter, d’illustrer, de partager le monde qui les entoure. Réuni le 9 septembre 2022, le jury de cette nouvelle édition (composé notamment de Sylvia Schildge, présidente et fondatrice du Prix, Lucy Conticello, directrice de la photographie au M, le Magazine du Monde et Marie Robert, conservatrice en chef – photographie et cinéma au Musée d’Orsay) a choisi d’attribuer, à l’unanimité, le 6e Prix Virginia à Laura El-Tantawy pour sa série I’ll Die For You. Une lauréate sélectionnée parmi plus de 1100 dossiers venus de près de 90 pays différents.

Une sombre mélancolie

Photographe d’origine anglo-égyptienne, Laura El-Tantawy a voyagé dans le monde entier pour aiguiser son regard et capter avec précision son environnement – de l’Asie au Proche et Moyen-Orient en passant par l’Europe et l’Amérique latine. Passionnée par les enjeux sociaux et environnementaux, l’autrice encourage un certain engagement, une prise de conscience, en soulignant notamment les notions d’appartenance et de foyer – ainsi que le déchirement auquel ses modèles font parfois face. Pour réaliser I’ll Die For You, elle s’est intéressée au destin tragique des agriculteurs indiens. « Laura El-Tantawy évoque l’hécatombe de suicides commis par les paysans du pays désemparés par l’industrialisation galopante. En imbriquant dans une même image les visages des invisibles et les terres qu’ils ne parviennent plus à cultiver, elle nous alerte sur le désastre en cours », explique Marie Robert. En double exposition, les portraits-paysages de la photographe deviennent des œuvres hybrides d’où s’échappe une sombre mélancolie. À ces compositions, des images floues s’ajoutent, semblant souligner l’anxiété d’un futur incertain. Un ensemble à la poésie lourde de sens sonnant l’alerte d’une crise assourdie par le bruit du monde. « Qu’elles se disent conteuse, artiste, photographe ou photoreporter, ce prix nous célèbre toutes et permet de faire entendre haut et fort nos voix : nous existons, nous excellons et nous continuerons d’avancer, car c’est ce que nous faisons », renchérit Laura El-Tantawy, comme un écho aux oublié·es qu’elle photographie.

© Laura El-Tantawy / Lauréate du Prix Virginia 2022© Laura El-Tantawy / Lauréate du Prix Virginia 2022

© Laura El-Tantawy / Lauréate du Prix Virginia 2022

© Laura El-Tantawy / Lauréate du Prix Virginia 2022© Laura El-Tantawy / Lauréate du Prix Virginia 2022

© Laura El-Tantawy / Lauréate du Prix Virginia 2022

Explorez
Found footage et IA : Jamie Harley met en musique les images schizophrènes
© Jamie Harley, « Kamanja Ice » de Hanaa Ouassim (2023)
Found footage et IA : Jamie Harley met en musique les images schizophrènes
Réalisateur de clips depuis une quinzaine d’années, Jamie Harley propose des formes alternatives d’association entre image et musique...
21 juin 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Åsa Johannesson : « Je cherche à diversifier la méthodologie queer dans la photographie »
© Mark McKnight, Him, Shadow (2020)
Åsa Johannesson : « Je cherche à diversifier la méthodologie queer dans la photographie »
Maîtresse de conférences à l’université de Brighton, en Angleterre, l’artiste suédoise multidisciplinaire Åsa Johannesson vient de...
20 juin 2024   •  
Écrit par Gwénaëlle Fliti
Le musée du quai Branly - Jacques Chirac dévoile les lauréat·es du Prix pour la photographie
Familia 1 © Felipe Romero Beltrán
Le musée du quai Branly – Jacques Chirac dévoile les lauréat·es du Prix pour la photographie
Julie Gough, Priyadarshini Ravichandran et Felipe Romero Beltrán sont les lauréat·es du Prix pour la photographie du musée du quai Branly...
20 juin 2024   •  
Écrit par Marie Baranger
Fernanda Tafner : fascismes en perspective
© Fernanda Tafner
Fernanda Tafner : fascismes en perspective
Pour son projet – toujours en cours – intitulé L’Objet, Fernanda Tafner replonge dans l’époque de la montée du fascisme, durant les...
19 juin 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Last Paradise : l’odyssée cinématographique de Kourtney Roy et Mathias Delplanque
© Kourtney Roy
Last Paradise : l’odyssée cinématographique de Kourtney Roy et Mathias Delplanque
Lauréat·e·s de la 6e édition du Prix Swiss Life à 4 mains, la photographe Kourtney Roy et le compositeur Mathias Delplanque lèvent le...
Il y a 10 heures   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Ces séries de photographies qui prennent vie en musique
Ces séries de photographies qui prennent vie en musique
En ce premier jour de l’été, partout en France, la musique est à l’honneur. À cet effet, nous vous avons sélectionné une série de...
21 juin 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Found footage et IA : Jamie Harley met en musique les images schizophrènes
© Jamie Harley, « Kamanja Ice » de Hanaa Ouassim (2023)
Found footage et IA : Jamie Harley met en musique les images schizophrènes
Réalisateur de clips depuis une quinzaine d’années, Jamie Harley propose des formes alternatives d’association entre image et musique...
21 juin 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Léna Maria : les femmes, au cœur du vivant
© Lena Maria
Léna Maria : les femmes, au cœur du vivant
De la pointe des cimes à l’œil d’un cheval ou d’un loup, Léna Maria, photographe du tellurique et du sensible, poursuis son exploration...
21 juin 2024   •  
Écrit par Hugo Mangin