Le BAL et les corps morcelés de Mark Cohen

01 octobre 2013   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Le BAL et les corps morcelés de Mark Cohen

© Mark Cohen, Blackberries, 2008 / Courtesy ROSEGALLERY.

Une paire de jambes, un buste, une épaule, un bout de visage… Mark Cohen capture à bout de bras le monde qui l’entoure. Ce monde, c’est Wilkes-Barre. Né en 1943 dans cette ville minière de Pennsylvanie, le photographe américain en arpente les rues et les environs depuis quarante ans pour saisir des instantanés éparses, des fragments de vie. Ces natures mortes morcelées et sans visage forment une œuvre “compilative”, mais dénuée de toute volonté documentaire. Il s’agit ici de découpages des compositions, de sculptures des corps, de lignes, de visions, de répétitions. Le BAL vous invite à découvrir le travail de Mark Cohen à travers la première exposition majeure qui lui est consacrée en Europe. G.L.

Mark Cohen, Dark Knees, jusqu’au 8 décembre 2013 au BAL, 6, impasse de la Défense, 75018 Paris.

© Mark Cohen, Torn shirt, Wilkes-Barre, 2012.
© Mark Cohen, Torn shirt, Wilkes-Barre, 2012.

 

© Mark Cohen, pink jumprope, 1975 / Courtesy ROSEGALLERY.

 

© Mark Cohen, Woman with red lips smoking, 1975 / Courtesy ROSEGALLERY.
Explorez
Tamasha : le spectacle d’images d’Abhishek Khedekar 
© Abhishek Khedekar 2023 courtesy Loose Joints
Tamasha : le spectacle d’images d’Abhishek Khedekar 
Pendant plusieurs années, Abhishek Khedekar s’est immiscé dans le quotidien d’une communauté nomade indienne composée d’une centaine de...
28 février 2024   •  
Écrit par Cassandre Thomas
La sélection Instagram #443 : visions futuristes
© Sofia Sanchez et Mauro Mongiello / Instagram
La sélection Instagram #443 : visions futuristes
Cette semaine, les photographes de notre sélection Instagram esquissent des narrations aux accents futuristes. Pour ce faire, toutes et...
27 février 2024   •  
Les coups de cœur #482 : Tetiana Tytova et Lauren Gueydon
© Lauren Gueydon
Les coups de cœur #482 : Tetiana Tytova et Lauren Gueydon
Tetiana Tytova et Lauren Gueydon, nos coups de cœur de la semaine, s’intéressent toutes deux à la photographie de mode. La première s’en...
26 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Du passé au présent : comment les photographes de Fisheye se réapproprient les images d’archives
Homme et chien avec un masque à gaz, source : Ullstein bild / Getty Images
Du passé au présent : comment les photographes de Fisheye se réapproprient les images d’archives
Enquête familiale, exploration d’un événement historique, temporalités confondues… Les artistes ne cessent de se plonger dans les images...
23 février 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Les expositions photo à découvrir ce printemps !
© Paul Wolff, « Femme en maillot de bain avec ombres de plantes », 1932, tirage d'origine, Collection Christian Brandstätter / Courtesy of Pavillon Populaire
Les expositions photo à découvrir ce printemps !
Chaque saison fait fleurir de nouvelles expositions. À cet effet, la rédaction de Fisheye a répertorié toute une déclinaison...
Il y a 4 heures   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Road trip, violence et alpinisme : nos coups de cœur photos du mois
© Henri Kisielewski
Road trip, violence et alpinisme : nos coups de cœur photos du mois
Expositions, immersion dans une série, anecdotes, vidéos… Chaque mois, la rédaction Fisheye revient sur les actualités photo qui l’ont...
Il y a 11 heures   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Only the future revisits the past : le passé raconte l’avenir
© Marta Bogdanska
Only the future revisits the past : le passé raconte l’avenir
Pour le festival australien PHOTO 2024, qui se déroulera du 1er mars au 12 mai, l’exposition Only the future revisits the past se propose...
29 février 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Annabelle Foucher dévoile l’étoffe de l’être à la Fisheye Gallery
© Annabelle Foucher
Annabelle Foucher dévoile l’étoffe de l’être à la Fisheye Gallery
Le temps de L’Étoffe de l’être, les œuvres d’Annabelle Foucher, lauréate du Grand Prix Picto de la Photographie de mode en 2023, se...
29 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet