L’équipe de Fisheye partage ses coups de coeur : Sheida Soleimani

04 janvier 2022   •  
Écrit par Fisheye Magazine
L’équipe de Fisheye partage ses coups de coeur : Sheida Soleimani

Découverte récente, coup de foudre artistique, ou même artiste phare… Dans chaque numéro, différents membres de l’équipe Fisheye prennent la parole et partagent leur obsession photographique du moment. Lumière aujourd’hui sur Sheida Soleimani, choisie par Salomé d’Ornano, responsable de la Fisheye Gallery

Ce n’est pas tant pour l’absurdité de ses photos que j’admire le travail de Sheida Soleimani, mais bien pour son engagement. Née en Iran en 1990, elle a fui le pays avec sa famille pour s’installer aux États-Unis. Elle cultive une aversion radicale pour le régime violent et totalitaire iranien, mais aussi pour l’égocentrisme exacerbé du modèle américain. Utilisant l’humour et la dérision, elle crée des collages en 3D – sans utiliser Photoshop – dans son studio à Rhode Island afin de critiquer les dérives politiques de l’Orient et de l’Occident. Ses montages se composent comme une narration vivante ou une scène de théâtre. Les éléments sont agilement balancés dans son studio, méticuleusement broyés sur le sol, et soigneusement placardés aux murs, symbolisant la violence des conflits de notre monde. Ses modèles incarnent des figures comme un ayatollah, des femmes iraniennes exécutées par le régime ou, comme sur cette image, la figure de Mohammed ben Salmane (alias MBS, prince héritier d’Arabie saoudite) en slip… On y découvre une satire évidente de la monarchie, où le roi figuré par une marionnette est entouré de pipeline, d’un petit bidon de fuel et de son fidèle faucon, coiffé lui aussi du shemagh (keffieh à damier rouge et blanc servant à se protéger de la chaleur). Une représentation qui traduit toute l’irrévérence de l’artiste. Au-delà de la dimension géopolitique, toutes ces mises en scène offrent une multiplicité d’interprétations et nous invitent à nous questionner sur l’authenticité même des images. Des images qui se trouvent partout autour de nous, auxquelles nous accordons trop facilement notre confiance sans jamais les remettre en question. 

© Sheida Soleimani

© Sheida Soleimani

Explorez
Dans l’œil d’Andrea Sena : faire la fête, pas la guerre
© Andrea Sena
Dans l’œil d’Andrea Sena : faire la fête, pas la guerre
Cette semaine, plongée dans l’œil d’Andrea Sena, qui s’est attachée à capturer la fête comme acte de résistance en temps de guerre. Pour...
19 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Les images de la semaine du 12.02.24 au 18.02.24 : un éveil réparateur
© Maurine Tric
Les images de la semaine du 12.02.24 au 18.02.24 : un éveil réparateur
C’est l’heure du récap’ ! Cette semaine, les photographes mis·es en avant par Fisheye ont en commun de transmettre des valeurs de soin et...
18 février 2024   •  
Écrit par Milena Ill
La RATP invite Fisheye à célébrer la diversité de la photographie de sport
© Cait Oppermann
La RATP invite Fisheye à célébrer la diversité de la photographie de sport
Cette année encore, la RATP a convié Fisheye à investir des stations de son réseau métropolitain. Cette invitation prend place dans le...
17 février 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Le regard entier de Lucie Moriceau-Chastagner
Sans titre, de la série Théâtre de guerre, photographies avec un groupe de guérilla kurde, Irak, 2011-2012 © Émeric Lhuisset- Musée de l’Armée, Paris – achat auprès de l’artiste
Le regard entier de Lucie Moriceau-Chastagner
La responsable des collections de photographies au musée de l’Armée pose sur les images du fait militaire une vision nuancée, recherchant...
15 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Les Aventures de Guille et Belinda : Alessandra Sanguinetti documente les étapes de la vie
The Necklace, 1999 © 2021, Alessandra Sanguinetti / Magnum Photos
Les Aventures de Guille et Belinda : Alessandra Sanguinetti documente les étapes de la vie
Pendant plus de deux décennies, Alessandra Sanguinetti a documenté, au travers de mises en scène, le quotidien de deux petites filles de...
Il y a 11 heures   •  
Écrit par Apolline Coëffet
La sélection Instagram #442 : parades fantasmées
© Pauline Suzor / Instagram
La sélection Instagram #442 : parades fantasmées
Cette semaine, notre sélection Instagram vous plonge au cœur d'un évènement folklorique, festif et coloré : le carnaval. Retrouvez, en ce...
20 février 2024   •  
Feng Li : les incroyables aventures de Pig 
© Feng Li
Feng Li : les incroyables aventures de Pig 
Connu pour sa photographie de rue insolite, l’artiste chinois Feng Li présente à travers Pig un aspect plus intimiste de son existence....
19 février 2024   •  
Écrit par Cassandre Thomas
Les coups de cœur #481 : Lara Lussheimer et Sara Tontorova
© Lara Lussheimer
Les coups de cœur #481 : Lara Lussheimer et Sara Tontorova
Lara Lussheimer et Sara Tontorova, nos coups de cœur de la semaine, sont toutes deux en quête de métaphores. La première les fait émerger...
19 février 2024   •