Les Années Folles, film porno, et Frédéric Pierrot : le portrait chinois de Marie Rouge

19 mai 2021   •  
Écrit par Anaïs Viand
Les Années Folles, film porno, et Frédéric Pierrot : le portrait chinois de Marie Rouge

Photo de manifestations, portrait d’amis puis de personnes connues, ou images de soirées… L’écriture de Marie Rouge – toujours très colorée – est empreinte d’empathie, et de douceur. « Cette douceur, ça pouvait justement être une force dans la manière de diriger les modèles », déclare l’artiste installée à Paris. Pour cette dernière, la photo est une excuse pour approcher les gens. Bien que discrète, Marie Rouge ne masque pas son engagement. Elle milite pour de nombreuses causes parmi lesquelles la défense des minorités ou l’égalité des genres. « On est certes inondés par toutes ces images, sur Instagram notamment. Mais certaines ressortent, marquent les gens, et font bouger les choses. C’est à nous photographes de continuer à faire ces photos-là avec nos valeurs ». Découvrez l’artiste qui se cache derrière ces portraits puissants, aussi touchants qu’étranges.

© Marie Rouge

Si tu étais…

Une de tes images ?

Celle de Frédéric Pierrot (acteur de la série En Thérapie) avec les fleurs, pour la douceur.

Un sujet rêvé ?

Un reportage à l’étranger, n’importe où, tant que je puisse fuir !

Un métier ?

J’aurai rêvé être nez. En dehors de la photographie, je suis passionnée par les parfums.

© ​Marie Rouge

Un ou une artiste ?

Rainer Maria Rilke et ses Lettres à un jeune poète. 

Un morceau de musique ?

Gracias A La Vida de Mercedes Sosa, qui m’émeut toujours à chaque fois.

Une période historique ?

Les Années Folles !

Une émotion ?

L’euphoriiiiie.

© Marie Rouge

Un penseur et sa citation ?

« Il nous faut arracher la joie aux jours qui filent », du poète et dramaturge futuriste soviétique Vladimir Maïakovski. Elle est d’ailleurs écrite sur mon mur.

Une exposition ?

Lucian Freud, au Centre Pompidou. Elle m’a bouleversée.

Un décor insolite ?

Un sexclub !

Un compte Instagram ?

@o_exacoustos

Un secret ?

J’ai déjà été photographe de plateau sur un tournage de film porno (Hunger – Who’s in Charge d’Erika Lust).
© Marie Rouge

© Marie Rouge© Marie Rouge © Marie Rouge

© Marie Rouge

© Dorian Prost 

© Dorian Prost 

Explorez
Lydia Goldblatt : Fugue, un œil à soi
©Lydia Goldblatt
Lydia Goldblatt : Fugue, un œil à soi
Lydia Goldblatt parle des mères, de la sienne qu’elle a perdue, de celle qu’elle est devenue. De ce deuil enduré alors qu’elle était déjà...
24 mai 2024   •  
Écrit par Hugo Mangin
Contenu sensible
Sunsets de Jonas Van der Haegen : sexe radical et douce mélancolie
© Jonas Van der Haegen
Sunsets de Jonas Van der Haegen : sexe radical et douce mélancolie
Collection imposante de polaroïds intimes, l’ouvrage Sunsets de Jonas Van der Haegen propose une relecture poétique d’un langage sexuel...
23 mai 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Melody Melamed : corps, peaux, âmes
© Melody Melamed
Melody Melamed : corps, peaux, âmes
Inspirée par une utopie où tout ne serait qu'harmonie, Melody Melamed compose Shangri-La: The Book of Skin, un ouvrage où les peaux...
23 mai 2024   •  
Écrit par Ana Corderot
Les coups de cœur #493 : Albertine Hadj et Alessandro Truffa
© Albertine Hadj
Les coups de cœur #493 : Albertine Hadj et Alessandro Truffa
Nos coups de cœur de la semaine, Albertine Hadj et Alessandro Truffa, emploient la photographie comme une manière de retranscrire et...
20 mai 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Zooms 2024 : Fisheye soutient Juliette Alhmah
Zooms 2024 : Fisheye soutient Juliette Alhmah
Le Salon de la Photo présente les Zooms 2024 ! L’occasion de (re)découvrir Toujours Diane, le songe éveillé de Juliette Alhmah...
Il y a 8 heures   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Lydia Goldblatt : Fugue, un œil à soi
©Lydia Goldblatt
Lydia Goldblatt : Fugue, un œil à soi
Lydia Goldblatt parle des mères, de la sienne qu’elle a perdue, de celle qu’elle est devenue. De ce deuil enduré alors qu’elle était déjà...
24 mai 2024   •  
Écrit par Hugo Mangin
À bord de la Volvo de Joël Meyerowitz au Museo Picasso Málaga
Malaga, 1966 © Joël Meyerowitz
À bord de la Volvo de Joël Meyerowitz au Museo Picasso Málaga
Il y a soixante ans, le photographe américain Joël Meyerowitz foulait le sol de la ville de Málaga, en Espagne. Cette année, du 15 juin...
24 mai 2024   •  
Écrit par Marie Baranger
Enzo Lefort : un regard qui fait mouche
© Enzo Lefort
Enzo Lefort : un regard qui fait mouche
Enzo Lefort, le plus titré des escrimeurs français, est l’un des plus sûrs espoirs de médaille aux prochains Jeux olympiques. Dans...
23 mai 2024   •  
Écrit par Eric Karsenty