Les coups de cœur #166

18 décembre 2017   •  
Écrit par Anaïs Viand
Les coups de cœur #166

Nous présentons, cette semaine, les travaux de deux lecteurs français. Deux photographes pour qui il est impossible de dissocier la photographie du voyage. Bastien nous emmène au Japon et Vincent au Maroc.

Bastien Deschamps

Bastien Deschamps, 27 ans, est un photographe nomade et autodidacte. C’est sa poétesse préférée, Esther Granek, qui lui a inspiré ces images. Un an après après sa disparition, alors qu’il se trouve à Tokyo, il décide de lui rendre hommage. Ces images sont à découvrir en même temps que le poème Ombres, dont voici un extrait : 

« Quand mes pensées s’arrêtent

Et figent les instants

Quand en moi se répètent

D’autres lieux d’autres temps

Quand d’un mot d’une phrase

S’estompe le décor

Et quand un ange passe

D’ennui ou de remords…

Je cours après mon ombre

Et nul ne sait […] »

Esther Granek, Ombres, 1981

© Bastien Deschamps
© Bastien Deschamps
© Bastien Deschamps
© Bastien Deschamps

© Bastien Deschamps © Bastien Deschamps

© Bastien Deschamps

Vincent Prayal 

À 16 ans, Vincent Prayal hérite d’un appareil argentique et a une révélation : devenir photographe. Aujourd’hui, il a 21 ans et il pratique la photographie documentaire. Le médium est un bon prétexte pour voyager et s’ouvrir aux autres. Il nous rapporte par exemple de Casablanca ces images colorées et délicates. 

© Vincent Prayal© Vincent Prayal© Vincent Prayal

© Vincent Prayal

Explorez
30 ans après ? : à Niort, tous les futurs se déclinent
© Marine Combes
30 ans après ? : à Niort, tous les futurs se déclinent
Les Rencontres de la jeune photographie internationale célèbrent leurs 30 ans à Niort. Pour l’occasion, le festival propose aux neuf...
09 avril 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Dyal Thak : Kin Coedel, tisserand d'un Tibet onirique
© Kin Coedel
Dyal Thak : Kin Coedel, tisserand d’un Tibet onirique
Pour réaliser Dyal Thak, Kin Coedel s’est rendu à de multiples reprises sur le plateau tibétain. Là-bas, le photographe chinois a...
09 avril 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
La sélection Instagram #449 : émerger de la torpeur
© Federica Belli / Instagram
La sélection Instagram #449 : émerger de la torpeur
Les images de notre sélection Instagram de la semaine évoquent, par la lumière, le style pictural ou la présence des sujets, un grand...
09 avril 2024   •  
Le Japon dans l'œil des photographes de Fisheye
© Momo Okabe
Le Japon dans l’œil des photographes de Fisheye
Qu'iels y habitent, le visitent, où l'imaginent dans des envolées visuelles oniriques, les photographes présent·es sur nos pages sont...
06 avril 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Paolo Roversi au Palais Galliera : la mode à la lisière des songes
Guinevere, Yohji Yamamoto, Paris, 2004 © Paolo Roversi
Paolo Roversi au Palais Galliera : la mode à la lisière des songes
En ce moment même, le Palais Galliera se fait le théâtre des silhouettes sibyllines de Paolo Roversi. La rétrospective, la première qu’un...
12 avril 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Paris, Texas, Diane Arbus et Arménie, dans la photothèque d'Alexis Pazoumian
© Alexis Pazoumian
Paris, Texas, Diane Arbus et Arménie, dans la photothèque d’Alexis Pazoumian
Des premiers émois photographiques aux coups de cœur les plus récents, les auteurices publié·es sur les pages de Fisheye reviennent sur...
12 avril 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Bodyland : déluge de chairs
© Kristina Rozhkova
Bodyland : déluge de chairs
C’est l’Amérique contemporaine que Kristina Rozhkova photographie dans sa série Bodyland. Une Amérique de la peau orange comme le...
12 avril 2024   •  
Écrit par Hugo Mangin
Entre deux mondes : NYC en IA par Robin Lopvet
© Robin Lopvet
Entre deux mondes : NYC en IA par Robin Lopvet
Du 17 février au 5 mai 2024, Robin Lopvet présente sept séries qui ont toutes en commun l’utilisation de la retouche numérique et/ou de...
11 avril 2024   •  
Écrit par Agathe Kalfas