Les coups de cœur #203

03 septembre 2018   •  
Écrit par Anaïs Viand
Les coups de cœur #203

Cette semaine, la rédaction a sélectionné le travail de deux photographes français : les rappeurs de Jason Piekar et les paysages colorés d’Audrey Meffray. Voici les coups de cœur #203

Jason Piekar

Jason Piekar, 23 ans, pratique la photographie depuis ses 14 ans. « Je shootais mes amis quand on allait skater après les cours », se souvient-il. Une école en photographie lui a permis d’affirmer sa passion pour le médium. « Je travaille en numérique comme au moyen format carré argentique. Deux formats complémentaires me permettant d’avoir des images différentes d’une même scène. Ce que j’essaye de capter ? Les regards et les attitudes  », explique l’artiste. La mode, le voyage ou le portrait, rien n’arrête Jason qui photographie aussi des chanteurs. « J’ai notamment photographié Lord Espêranza et Neliclk, des personnes que j’apprécie et que je respecte. Je voulais montrer les deux facettes de l’artiste : la personne qui monte sur scène et celle que l’on côtoie tous les jours ».

© Jason Piekar© Jason Piekar
© Jason Piekar© Jason Piekar

© Jason Piekar© Jason Piekar

© Jason Piekar

Audrey Meffray

Audrey Meffray, 30 ans, vit en région parisienne et travaille en tant que juriste. Durant son temps libre, elle photographie. « J’ai commencé à pratiquer en 2010, en documentant un peu au hasard les abords de la fac de droit où j’étudiais. » Aujourd’hui, elle continue de photographier les lieux qui l’entourent, à Paris ou ailleurs. « J’essaye de faire ressortir de la photo un instant suspendu, découpé par un mélange de ligne et de couleurs », précise-t-elle. Ces images nous viennent d’un récent voyage aux États-Unis, entre la Floride et la Louisiane. « La voiture est un élément incontournable là bas », explique la photographe qui a choisi de capturer les paysages depuis la place du passager.

© Audrey Meffray 

© Audrey Meffray © Audrey Meffray 

© Audrey Meffray 

© Audrey Meffray

Image d’ouverture © Audrey Meffray

Explorez
Au Jeu de Paume, l'activisme florissant de Tina Modotti
© Tina Modotti / Courtesy of Jeu de Paume
Au Jeu de Paume, l’activisme florissant de Tina Modotti
Jusqu’au 12 mai prochain, le Jeu de Paume accueille deux expositions qui, bien que distincts par les époques et les médiums employés...
23 février 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Mohamed Bourouissa : le chaos de ce que nous sommes, au Palais de Tokyo
Mohamed Bourouissa, Alyssia, 2022, Courtesy de l’artiste et Mennour Paris © Mohamed Bourouissa / ADAGP, Paris, 2023
Mohamed Bourouissa : le chaos de ce que nous sommes, au Palais de Tokyo
Jusqu’au 30 juin, le Palais de Tokyo accueille plusieurs expositions qui ouvrent les débats et les perspectives. En cette période...
22 février 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Orianne Ciantar Olive : lumières de résistance
© Orianne Ciantar Olive
Orianne Ciantar Olive : lumières de résistance
Dans After War Parallax, Orianne Ciantar Olive esquisse les contours de Sarajevo et de Beyrouth, deux villes distinctes dont la...
22 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Dans l’œil d’Andrea Sena : faire la fête, pas la guerre
© Andrea Sena
Dans l’œil d’Andrea Sena : faire la fête, pas la guerre
Cette semaine, plongée dans l’œil d’Andrea Sena, qui s’est attachée à capturer la fête comme acte de résistance en temps de guerre. Pour...
19 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Focus fête ses deux ans à la Gaîté Lyrique !
L'anniversaire de Focus par Fisheye Magazine à la Gaîté Lyrique
Focus fête ses deux ans à la Gaîté Lyrique !
Depuis deux ans, Focus s’attache à raconter des histoires : celles qui enrichissent les séries des photographes publié·e·s dans nos...
24 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Au Jeu de Paume, l'activisme florissant de Tina Modotti
© Tina Modotti / Courtesy of Jeu de Paume
Au Jeu de Paume, l’activisme florissant de Tina Modotti
Jusqu’au 12 mai prochain, le Jeu de Paume accueille deux expositions qui, bien que distincts par les époques et les médiums employés...
23 février 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Du passé au présent : comment les photographes de Fisheye se réapproprient les images d’archives
Homme et chien avec un masque à gaz, source : Ullstein bild / Getty Images
Du passé au présent : comment les photographes de Fisheye se réapproprient les images d’archives
Enquête familiale, exploration d’un événement historique, temporalités confondues… Les artistes ne cessent de se plonger dans les images...
23 février 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Constantin Schlachter et la matière de l'existence
© Constantin Schlachter
Constantin Schlachter et la matière de l’existence
Constantin Schlachter interroge les liens entre l’image et la psyché, à travers ses expérimentations sur la matière.
23 février 2024   •  
Écrit par Milena Ill