Les coups de cœur #217

10 décembre 2018   •  
Écrit par Anaïs Viand
Les coups de cœur #217

Cette semaine, la rédaction a retenu le travail de deux femmes photographes. Clémentine Lassey sublime son quotidien à l’iPhone et Nieves Mingueza a choisi un sténopé pour documenter Londres. Les coups de cœur #217.

Clémentine Lassey

Baignée dès l’enfance dans un univers artistique, Clémentine Lassey pratique la photographie – argentique et numérique – depuis dix ans. Sur son Instagram, la photographe met « un point d’honneur à sublimer (son) quotidien en recherchant l’esthétisme face à l’apparente banalité de l’ordinaire. » C’est à l’iPhone qu’elle capture la réalité. Ses compositions, minimalistes et colorées empruntent chaleur et exotisme à la Méditerranée.

© Clémentine Lassey© Clémentine Lassey
© Clémentine Lassey© Clémentine Lassey

© Clémentine Lassey

Nieves Mingueza

Installée à Londres, Nieves Mingueza est une artiste expérimentale et photographe indépendante espagnole. « Je suis fascinée par le dessin, la poésie et les livres et boîtiers anciens.  Mon travail porte en fin de compte sur la relation brumeuse entre la fiction et la réalité », explique la photographe. Nieves Mingueza a réalisé sa série à son arrivée à Londres. « Je vivais dans une ville où je n’avais ni passé, ni souvenirs, ni relations, ni expériences, tout cela n’existait pas dans ce nouvel espace, comme un miroir vide », se souvient-elle. Parallelograms reflète ses promenades solitaires, réalisées avec un appareil Sténopé.

© Nieves Mingueza

© Nieves Mingueza

© Nieves Mingueza

Image d’ouverture © Nieves Mingueza

Explorez
Archevêché by Fisheye : une programmation à ne manquer sous aucun prétexte !
© Gioia Cheung
Archevêché by Fisheye : une programmation à ne manquer sous aucun prétexte !
Du 1er au 6 juillet, Fisheye investit la cour de l’Archevêché, ce lieu emblématique des Rencontres, en plein centre d’Arles. Au programme...
18 juin 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
La fille du marin : les aventures océaniques de Katalin Száraz
© Katalin Száraz
La fille du marin : les aventures océaniques de Katalin Száraz
Katalin Száraz compose, avec La fille du marin, un hommage visuel à la profession de son père. Une série oscillant entre les fantasmes de...
14 juin 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
L’éternel été de Beatrice Salomone
© Beatrice Salomone
L’éternel été de Beatrice Salomone
À l’argentique, Beatrice Salomone capture une saison estivale infinie, dont la chaleur pousse les corps à se détendre et les...
14 juin 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Au début de la photographie : des femmes pionnières au Pavillon Populaire
© Eudora Welty
Au début de la photographie : des femmes pionnières au Pavillon Populaire
Du 26 juin au 29 septembre le Pavillon Populaire de Montpellier exposera Eudora Welty et Gabriele Münter, deux femmes artistes majeures...
13 juin 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Fernanda Tafner : fascismes en perspective
© Fernanda Tafner
Fernanda Tafner : fascismes en perspective
Pour son projet – toujours en cours – intitulé L’Objet, Fernanda Tafner replonge dans l’époque de la montée du fascisme, durant les...
19 juin 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Sinjar, naissance des fantômes : panser les cicatrices d’un génocide
still de Sinjar, naissance des fantômes
Sinjar, naissance des fantômes : panser les cicatrices d’un génocide
En salle à partir du 19 juin 2024, le film Sinjar, naissance des fantômes, réalisé par Alexe Liebert, avec les photographies de Michel...
19 juin 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Archevêché by Fisheye : une programmation à ne manquer sous aucun prétexte !
© Gioia Cheung
Archevêché by Fisheye : une programmation à ne manquer sous aucun prétexte !
Du 1er au 6 juillet, Fisheye investit la cour de l’Archevêché, ce lieu emblématique des Rencontres, en plein centre d’Arles. Au programme...
18 juin 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Calques, la poésie plastique de Margaux Roy
© Margaux Roy
Calques, la poésie plastique de Margaux Roy
Avec Calques, Margaux Roy explore le quotidien intimiste des maîtres de la retouche. En dispersant ou en superposant les couches, elle...
18 juin 2024   •  
Écrit par Marie Baranger