Les coups de cœur #217

10 décembre 2018   •  
Écrit par Anaïs Viand
Les coups de cœur #217

Cette semaine, la rédaction a retenu le travail de deux femmes photographes. Clémentine Lassey sublime son quotidien à l’iPhone et Nieves Mingueza a choisi un sténopé pour documenter Londres. Les coups de cœur #217.

Clémentine Lassey

Baignée dès l’enfance dans un univers artistique, Clémentine Lassey pratique la photographie – argentique et numérique – depuis dix ans. Sur son Instagram, la photographe met « un point d’honneur à sublimer (son) quotidien en recherchant l’esthétisme face à l’apparente banalité de l’ordinaire. » C’est à l’iPhone qu’elle capture la réalité. Ses compositions, minimalistes et colorées empruntent chaleur et exotisme à la Méditerranée.

© Clémentine Lassey© Clémentine Lassey
© Clémentine Lassey© Clémentine Lassey

© Clémentine Lassey

Nieves Mingueza

Installée à Londres, Nieves Mingueza est une artiste expérimentale et photographe indépendante espagnole. « Je suis fascinée par le dessin, la poésie et les livres et boîtiers anciens.  Mon travail porte en fin de compte sur la relation brumeuse entre la fiction et la réalité », explique la photographe. Nieves Mingueza a réalisé sa série à son arrivée à Londres. « Je vivais dans une ville où je n’avais ni passé, ni souvenirs, ni relations, ni expériences, tout cela n’existait pas dans ce nouvel espace, comme un miroir vide », se souvient-elle. Parallelograms reflète ses promenades solitaires, réalisées avec un appareil Sténopé.

© Nieves Mingueza

© Nieves Mingueza

© Nieves Mingueza

Image d’ouverture © Nieves Mingueza

Explorez
30 ans après ? : à Niort, tous les futurs se déclinent
© Marine Combes
30 ans après ? : à Niort, tous les futurs se déclinent
Les Rencontres de la jeune photographie internationale célèbrent leurs 30 ans à Niort. Pour l’occasion, le festival propose aux neuf...
09 avril 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Dyal Thak : Kin Coedel, tisserand d'un Tibet onirique
© Kin Coedel
Dyal Thak : Kin Coedel, tisserand d’un Tibet onirique
Pour réaliser Dyal Thak, Kin Coedel s’est rendu à de multiples reprises sur le plateau tibétain. Là-bas, le photographe chinois a...
09 avril 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
La sélection Instagram #449 : émerger de la torpeur
© Federica Belli / Instagram
La sélection Instagram #449 : émerger de la torpeur
Les images de notre sélection Instagram de la semaine évoquent, par la lumière, le style pictural ou la présence des sujets, un grand...
09 avril 2024   •  
Le Japon dans l'œil des photographes de Fisheye
© Momo Okabe
Le Japon dans l’œil des photographes de Fisheye
Qu'iels y habitent, le visitent, où l'imaginent dans des envolées visuelles oniriques, les photographes présent·es sur nos pages sont...
06 avril 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Les images de la semaine du 08.04.24 au 14.04.24 : du bodybuilding au réalisme magique
© Kin Coedel
Les images de la semaine du 08.04.24 au 14.04.24 : du bodybuilding au réalisme magique
C’est l’heure du récap‘ ! Les photographes de la semaine s'immergent en profondeur dans diverses communautés, avec lesquelles iels...
Il y a 1 heure   •  
Écrit par Milena Ill
PERFORMANCE : des esthétiques du mouvement
© Nestor Benedini
PERFORMANCE : des esthétiques du mouvement
Du 6 avril au 22 septembre, l’exposition PERFORMANCE au MRAC Occitanie fait dialoguer art et sport. L’événement fait partie de...
13 avril 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Paolo Roversi au Palais Galliera : la mode à la lisière des songes
Guinevere, Yohji Yamamoto, Paris, 2004 © Paolo Roversi
Paolo Roversi au Palais Galliera : la mode à la lisière des songes
En ce moment même, le Palais Galliera se fait le théâtre des silhouettes sibyllines de Paolo Roversi. La rétrospective, la première qu’un...
12 avril 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Paris, Texas, Diane Arbus et Arménie, dans la photothèque d'Alexis Pazoumian
© Alexis Pazoumian
Paris, Texas, Diane Arbus et Arménie, dans la photothèque d’Alexis Pazoumian
Des premiers émois photographiques aux coups de cœur les plus récents, les auteurices publié·es sur les pages de Fisheye reviennent sur...
12 avril 2024   •  
Écrit par Milena Ill