Les coups de cœur #273

27 janvier 2020   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Les coups de cœur #273

Abel Llavall-Ubach et Tika Jabanashvili, nos coups de cœur #273 traquent tous deux, à leur manière, la spontanéité. Le premier la fige à travers des portraits, et la seconde la capture au Smartphone.

Abel Llavall-Ubach

Vidéaste de formation, Abel Llavall-Ubach s’est tourné vers la photographie pour « s’échapper de l’aspect parfois trop technique du travail de cadreur ou de monteur, et gagner en indépendance ». Se spécialisant dans l’art du portrait, il évolue rapidement, et se rapproche des agences de mannequins. Pour lui, photographier quelqu’un est une discipline se situant « à la frontière du documentaire et de la mode ». « J’utilise le portrait pour illustrer ce que je ressens du monde qui m’entoure. Je vois beaucoup de visages par jour, dans la rue ou sur internet, et parfois, sans raison, je m’arrête sur l’un d’eux. Je ne cherche pas à comprendre pourquoi, c’est cette spontanéité qui me plaît », explique-t-il. Il imagine alors un décor, une mise en scène en fonction de ce que son modèle lui inspire, révélant une certaine harmonie, soulignée par une lumière douce et naturelle. Une collection d’images intimistes et délicates.

© Abel Llavall-Ubach© Abel Llavall-Ubach
© Abel Llavall-Ubach© Abel Llavall-Ubach

© Abel Llavall-Ubach

 Tika Jabanashvili

Danseuse, actrice et photographe venue de Tbilissi, en Géorgie, Tika Jabanashvili a toujours été passionnée par les arts. « Lorsque le 8e art est apparu dans ma vie, il a complètement bouleversé ma vision du monde. Si avant je ne faisais pas forcément attention à mon environnement, aujourd’hui je n’en rate pas une miette », confie-t-elle. En photographiant uniquement au Smartphone, elle tente de figer l’instant, de capturer la spontanéité. « J’aime que la symétrie, la couleur, l’ombre et la lumière fusionnent pour former une petite histoire », poursuit-elle. Une harmonie qu’elle traque avec dévouement : « Une scène peut se présenter de manière si brève qu’il me faut réagir très rapidement », précise l’artiste. Inspirée par les dégradés que peint le soleil sur le monde et la grâce des femmes, elle réalise des images aux frontières de l’imaginaire, jouant avec les émotions et les sensations.

© Tika Jabanashvili

© Tika Jabanashvili© Tika Jabanashvili

© Tika Jabanashvili

© Tika Jabanashvili

Image d’ouverture : © Tika Jabanashvili

Explorez
Annabelle Foucher dévoile l’étoffe de l’être à la Fisheye Gallery
© Annabelle Foucher
Annabelle Foucher dévoile l’étoffe de l’être à la Fisheye Gallery
Le temps de L’Étoffe de l’être, les œuvres d’Annabelle Foucher, lauréate du Grand Prix Picto de la Photographie de mode en 2023, se...
29 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Bec Wood : le féminisme comme combat, la maternité comme armure
© Bec Wood
Bec Wood : le féminisme comme combat, la maternité comme armure
Depuis l'Australie, l’artiste émergeante et engagée, Bec Wood, capture la féminité en s’extrayant de toute injonction sociale.
27 février 2024   •  
Dans l’œil d’Annabelle Foucher : le pouvoir destructeur des mots
© Annabelle Foucher
Dans l’œil d’Annabelle Foucher : le pouvoir destructeur des mots
Cette semaine, plongée dans l’œil d’Annabelle Foucher. La photographe de mode, dont nous vous avions déjà présenté le travail, maîtrise...
26 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Le Bruit que font les animaux pour mourir : Samuel Lebon s’isole du désir pour mieux créer
© Samuel Lebon
Le Bruit que font les animaux pour mourir : Samuel Lebon s’isole du désir pour mieux créer
Croisant photographie et littérature, Samuel Lebon compose Le Bruit que font les animaux pour mourir. Un ouvrage hybride convoquant le...
21 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Les expositions photo à découvrir ce printemps !
© Paul Wolff, « Femme en maillot de bain avec ombres de plantes », 1932, tirage d'origine, Collection Christian Brandstätter / Courtesy of Pavillon Populaire
Les expositions photo à découvrir ce printemps !
Chaque saison fait fleurir de nouvelles expositions. À cet effet, la rédaction de Fisheye a répertorié toute une déclinaison...
Il y a 3 heures   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Road trip, violence et alpinisme : nos coups de cœur photos du mois
© Henri Kisielewski
Road trip, violence et alpinisme : nos coups de cœur photos du mois
Expositions, immersion dans une série, anecdotes, vidéos… Chaque mois, la rédaction Fisheye revient sur les actualités photo qui l’ont...
Il y a 10 heures   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Only the future revisits the past : le passé raconte l’avenir
© Marta Bogdanska
Only the future revisits the past : le passé raconte l’avenir
Pour le festival australien PHOTO 2024, qui se déroulera du 1er mars au 12 mai, l’exposition Only the future revisits the past se propose...
29 février 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Annabelle Foucher dévoile l’étoffe de l’être à la Fisheye Gallery
© Annabelle Foucher
Annabelle Foucher dévoile l’étoffe de l’être à la Fisheye Gallery
Le temps de L’Étoffe de l’être, les œuvres d’Annabelle Foucher, lauréate du Grand Prix Picto de la Photographie de mode en 2023, se...
29 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet