Les coups de cœur #299

27 juillet 2020   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Les coups de cœur #299

Frédéric Blanc nous invite à contempler la nature, tandis que Lara Micheli nous partage ses visions intimes du confinement. Voici nos photographes coups de cœur de la semaine.

Frédéric Blanc

Géographe, Frédéric Blanc a arpenté et contemplé la nature dès son plus jeune âge. C’est donc spontanément qu’il a commencé à la photographier. « Je l’ai d’abord capturé avec un boîtier argentique pour constituer un herbier photographique. Aujourd’hui, ma pratique tend vers le social », précise-t-il. Dans un univers monochrome, illuminé par une lueur naturelle, l’auteur réalise des images sensibles et intemporelles. Au cœur de son travail ? Un besoin de se rapprocher de son environnement. « Je trouve que nous sommes trop déconnectés de la nature. Il suffit de suivre l’actualité pour voir que l’homme tente de s’en affranchir, de la rendre malléable pour mieux la maîtriser… J’aime dire que la nature s’offre à qui sait prendre le temps de l’observer », raconte-t-il. À travers ses panoramas bucoliques, ses images de montagnes et du monde rural, les notions de solitudes et de transmission transparaissent. « La série que je réalise depuis six ans avec Pierre, un éleveur pyrénéen de 80 ans qui a consacré sa vie à ses brebis en est un bel exemple : un savoir appris à l’usage des montagnes », conclut-il. Une collection de clichés champêtres appelant à la sérénité.

© Frédéric Blanc© Frédéric Blanc

© Frédéric Blanc

© Frédéric Blanc© Frédéric Blanc

© Frédéric Blanc

Lara Micheli

Les images de Lara Micheli sont issues de trois séries, réalisées pendant les semaines de quarantaine et le premier jour du déconfinement. « Je crois qu’elles illustrent beaucoup de sentiments et de questionnements qui m’ont traversé pendant cette période. « Maintenant ou (peut-être) jamais ? » Ces mois d’isolation ont eu cet effet-là sur moi… J’ai senti l’urgence et bien sûr la peur omniprésente pour mes proches. Et puis je me sentais responsable d’avoir fait naître deux enfants dans « ce monde-là » », confie la photographe qui pratique depuis 2014. « Cette période a aussi été l’occasion de réaliser mes premiers autoportraits. Il m’était arrivé quelques fois de prendre mon reflet dans une glace, mais sans jamais chercher à documenter à ce point les émotions qui me traversent, à questionner qui je suis. Les contraintes techniques du Polaroïd ajoutées à celles engendrées par le confinement m’ont poussé à produire quelque chose d’assez intime », ajoute Lara Michelli. Elle signe-là des images empreintes de douceur.

© Lara Micheli© Lara Micheli
© Lara Micheli© Lara Micheli
© Lara Micheli© Lara Micheli

© Lara Micheli

Image d’ouverture © Lara Micheli

Explorez
Rastchoutchas, la pop en béquille
© Rastchoutchas
Rastchoutchas, la pop en béquille
Entre les potes, les ombres et les mâchoires animales qu’une main de matrone serre, Rastchoutchas pope toujours la même et unique soirée...
16 avril 2024   •  
Écrit par Hugo Mangin
Paolo Roversi au Palais Galliera : la mode à la lisière des songes
Guinevere, Yohji Yamamoto, Paris, 2004 © Paolo Roversi
Paolo Roversi au Palais Galliera : la mode à la lisière des songes
En ce moment même, le Palais Galliera se fait le théâtre des silhouettes sibyllines de Paolo Roversi. La rétrospective, la première qu’un...
12 avril 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
100% L'EXPO : immersion magnétique dans l'art émergent
© Daria Svertilova, Maisons éphémères, 2023, ENSAD / Courtesy of 100% L'EXPO
100% L’EXPO : immersion magnétique dans l’art émergent
En accès libre et gratuit, le festival 100% L’EXPO revient pour une 6e édition au sein de la Grande Halle ainsi qu’en plein air dans le...
08 avril 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Tarek Mawad et les mouvements des corps
© Tarek Mawad
Tarek Mawad et les mouvements des corps
À l’instar de ses muses, Tarek Mawad, photographe de mode germano-égyptien, est porté par un mouvement permanent.
05 avril 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Photon Tide, le glitch à l'âme
© Photon Tide
Photon Tide, le glitch à l’âme
« Je voudrais que vous n'ayez pas peur de ce qui se trouve dans votre esprit, mais que vous l'embrassiez », déclare Photon Tide, ou « Pho...
Il y a 1 heure   •  
Écrit par Milena Ill
Nicolas Jenot : le corps des machines et ses imperfections
© Nicolas Jenot
Nicolas Jenot : le corps des machines et ses imperfections
Expérimentant avec la photo, la 3D ou même le glitch art, l’artiste Nicolas Jenot imagine la machine – et donc l’appareil photo – comme...
18 avril 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Voyage aux quatre coins du monde : la séance de rattrapage Focus !
©Théo Saffroy / Courtesy of Point Éphémère
Voyage aux quatre coins du monde : la séance de rattrapage Focus !
De la Corée du Nord au fin fond des États-Unis en passant par des espaces imaginaires, des glitchs qui révèlent les tensions au sein d’un...
18 avril 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Les éternels éphémères : des abeilles et des hommes
© Maewenn Bourcelot
Les éternels éphémères : des abeilles et des hommes
C’est un monde sublime et violent, enchanté et tragique, énigmatique et d’une évidence terrible. Avec Les Éternels Éphémères, la...
18 avril 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine