Les coups de cœur #299

27 juillet 2020   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Les coups de cœur #299

Frédéric Blanc nous invite à contempler la nature, tandis que Lara Micheli nous partage ses visions intimes du confinement. Voici nos photographes coups de cœur de la semaine.

Frédéric Blanc

Géographe, Frédéric Blanc a arpenté et contemplé la nature dès son plus jeune âge. C’est donc spontanément qu’il a commencé à la photographier. « Je l’ai d’abord capturé avec un boîtier argentique pour constituer un herbier photographique. Aujourd’hui, ma pratique tend vers le social », précise-t-il. Dans un univers monochrome, illuminé par une lueur naturelle, l’auteur réalise des images sensibles et intemporelles. Au cœur de son travail ? Un besoin de se rapprocher de son environnement. « Je trouve que nous sommes trop déconnectés de la nature. Il suffit de suivre l’actualité pour voir que l’homme tente de s’en affranchir, de la rendre malléable pour mieux la maîtriser… J’aime dire que la nature s’offre à qui sait prendre le temps de l’observer », raconte-t-il. À travers ses panoramas bucoliques, ses images de montagnes et du monde rural, les notions de solitudes et de transmission transparaissent. « La série que je réalise depuis six ans avec Pierre, un éleveur pyrénéen de 80 ans qui a consacré sa vie à ses brebis en est un bel exemple : un savoir appris à l’usage des montagnes », conclut-il. Une collection de clichés champêtres appelant à la sérénité.

© Frédéric Blanc© Frédéric Blanc

© Frédéric Blanc

© Frédéric Blanc© Frédéric Blanc

© Frédéric Blanc

Lara Micheli

Les images de Lara Micheli sont issues de trois séries, réalisées pendant les semaines de quarantaine et le premier jour du déconfinement. « Je crois qu’elles illustrent beaucoup de sentiments et de questionnements qui m’ont traversé pendant cette période. « Maintenant ou (peut-être) jamais ? » Ces mois d’isolation ont eu cet effet-là sur moi… J’ai senti l’urgence et bien sûr la peur omniprésente pour mes proches. Et puis je me sentais responsable d’avoir fait naître deux enfants dans « ce monde-là » », confie la photographe qui pratique depuis 2014. « Cette période a aussi été l’occasion de réaliser mes premiers autoportraits. Il m’était arrivé quelques fois de prendre mon reflet dans une glace, mais sans jamais chercher à documenter à ce point les émotions qui me traversent, à questionner qui je suis. Les contraintes techniques du Polaroïd ajoutées à celles engendrées par le confinement m’ont poussé à produire quelque chose d’assez intime », ajoute Lara Michelli. Elle signe-là des images empreintes de douceur.

© Lara Micheli© Lara Micheli
© Lara Micheli© Lara Micheli
© Lara Micheli© Lara Micheli

© Lara Micheli

Image d’ouverture © Lara Micheli

Explorez
Annabelle Foucher dévoile l’étoffe de l’être à la Fisheye Gallery
© Annabelle Foucher
Annabelle Foucher dévoile l’étoffe de l’être à la Fisheye Gallery
Le temps de L’Étoffe de l’être, les œuvres d’Annabelle Foucher, lauréate du Grand Prix Picto de la Photographie de mode en 2023, se...
29 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Bec Wood : le féminisme comme combat, la maternité comme armure
© Bec Wood
Bec Wood : le féminisme comme combat, la maternité comme armure
Depuis l'Australie, l’artiste émergeante et engagée, Bec Wood, capture la féminité en s’extrayant de toute injonction sociale.
27 février 2024   •  
Dans l’œil d’Annabelle Foucher : le pouvoir destructeur des mots
© Annabelle Foucher
Dans l’œil d’Annabelle Foucher : le pouvoir destructeur des mots
Cette semaine, plongée dans l’œil d’Annabelle Foucher. La photographe de mode, dont nous vous avions déjà présenté le travail, maîtrise...
26 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Le Bruit que font les animaux pour mourir : Samuel Lebon s’isole du désir pour mieux créer
© Samuel Lebon
Le Bruit que font les animaux pour mourir : Samuel Lebon s’isole du désir pour mieux créer
Croisant photographie et littérature, Samuel Lebon compose Le Bruit que font les animaux pour mourir. Un ouvrage hybride convoquant le...
21 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Les expositions photo à découvrir ce printemps !
© Paul Wolff, « Femme en maillot de bain avec ombres de plantes », 1932, tirage d'origine, Collection Christian Brandstätter / Courtesy of Pavillon Populaire
Les expositions photo à découvrir ce printemps !
Chaque saison fait fleurir de nouvelles expositions. À cet effet, la rédaction de Fisheye a répertorié toute une déclinaison...
Il y a 3 heures   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Road trip, violence et alpinisme : nos coups de cœur photos du mois
© Henri Kisielewski
Road trip, violence et alpinisme : nos coups de cœur photos du mois
Expositions, immersion dans une série, anecdotes, vidéos… Chaque mois, la rédaction Fisheye revient sur les actualités photo qui l’ont...
Il y a 10 heures   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Only the future revisits the past : le passé raconte l’avenir
© Marta Bogdanska
Only the future revisits the past : le passé raconte l’avenir
Pour le festival australien PHOTO 2024, qui se déroulera du 1er mars au 12 mai, l’exposition Only the future revisits the past se propose...
29 février 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Annabelle Foucher dévoile l’étoffe de l’être à la Fisheye Gallery
© Annabelle Foucher
Annabelle Foucher dévoile l’étoffe de l’être à la Fisheye Gallery
Le temps de L’Étoffe de l’être, les œuvres d’Annabelle Foucher, lauréate du Grand Prix Picto de la Photographie de mode en 2023, se...
29 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet