Les coups de cœur #313

02 novembre 2020   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Les coups de cœur #313

Valérian Nicolas et Océane Feld, nos coups de cœur #313, pratiquent tous deux la photographie argentique. L’un capture la magie du monde urbain, tandis que l’autre s’attache à représenter les minorités de genre.

Valérian Nicolas

Valérian Nicolas, 29 ans, a débuté la photographie argentique en 2015, en capturant les sessions de skateboard de ses amis. De fil en aiguille, il étend son terrain de jeu à Paris, et sa banlieue. « Puis en 2018, j’ai décidé de tout quitter pour réaliser un rêve un peu fou. Je suis parti vivre à Tokyo pendant un an. Là-bas, j’avais l’habitude de monter sur mon vélo et de me perdre dans des quartiers que je n’avais encore jamais explorés. Je pouvais parcourir jusqu’à 30 kilomètres pour saisir ces petits détails que personne ne remarque : des gens dans la rue, un chat derrière une fenêtre, une lumière, une ombre particulières… Il se passe tellement de choses sous nos yeux que chaque jour est différent ! », raconte l’auteur. De manière spontanée, Valérian Nicolas s’attache à capter l’ordinaire, le réel, et leur charme magique. Ancrées dans l’urbain, ses images donnent à voir sa propre vision des métropoles dans lesquelles il aime tant s’immerger.

© Valérian Nicolas© Valérian Nicolas
© Valérian Nicolas© Valérian Nicolas
© Valérian Nicolas© Valérian Nicolas

© Valérian Nicolas

Océane Feld

Artiste féministe queer, Océane Feld, 21 ans, a découvert la photographie alors qu’elle recherchait « un exutoire, une raison de pouvoir sortir et [s]’isoler ». « À l’âge de quinze ans, j’ai commencé l’argentique, et tout a changé. C’est quelque chose qui m’a animé.e. Puis, j’ai réalisé des portraits et me suis essayé.e au nu. Au fil des rencontres, et en grandissant, j’ai souhaité parler de mon rapport au genre, puis de ma propre sexualité. C’est ainsi que j’ai débuté Life on Mars », raconte l’auteur.e. Véritable journal visuel, le projet illustre les interrogations d’une jeune personne, tentant de trouver sa place, un sens à sa vie. « D’où la référence à David Bowie, poursuit Océane Feld. Finalement, lorsqu’on ne rentre pas dans les codes de la société, lorsqu’on ne veut pas intégrer les diktats et les injonctions, on se sent à part. Dans Life on Mars j’essaie au mieux de représenter les minorités de genre, et je fais en sorte que tout le monde puisse s’identifier à mes photos. Je pense que ce sont des représentations que j’aurais aimé voir, plus jeune. » Une collection de clichés sensibles, inspirée par les liens humains.

© Océane Feld© Océane Feld

© Océane Feld

© Océane Feld© Océane Feld

© Océane Feld

© Océane Feld

Image d’ouverture : © Océane Feld

Explorez
La sélection Instagram #464 : à vos marques, prêt·e, partez !
© Scott Boldt Lotz / Instagram
La sélection Instagram #464 : à vos marques, prêt·e, partez !
Le compte à rebours est lancé. Dans trois jours, les Jeux olympiques de Paris 2024 s’ouvriront sur la Seine. Pour marquer cet événement...
Il y a 5 heures   •  
Écrit par Marie Baranger
Les coups de cœur #502 : Dominik Scharf et Rafael Fabrés
© Rafael Fabrés
Les coups de cœur #502 : Dominik Scharf et Rafael Fabrés
Dominik Scharf et Rafael Fabrés, nos coups de cœur de la semaine, enregistrent le monde grâce à leur boîtier. Le premier se considère...
22 juillet 2024   •  
Voir le temps en couleurs : le laboratoire de l'histoire photographique imaginé par Sam Stourdzé
Yevonde Middleton Vivex, *John Gielgud as Richard II in 'Richard of Bordeaux'*, 1933 by colour print NPG x11658. © National Portrait Gallery, London
Voir le temps en couleurs : le laboratoire de l’histoire photographique imaginé par Sam Stourdzé
Jusqu’au 18 novembre, les 1 200 mètres carrés du deuxième étage du Centre Pompidou-Metz se transforment en une promenade temporelle pour...
20 juillet 2024   •  
Écrit par Marie Baranger
Les Cowboys Créoles dans l'objectif de Chloé Kerleroux
© Chloé Kerleroux
Les Cowboys Créoles dans l’objectif de Chloé Kerleroux
Avec la série Cowboys Créoles, Chloé Kerleroux rend hommage à la figure du vacher noir, personnage emblématique de l’histoire...
18 juillet 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Gangs de chats, pigeons dérobés ou espions : ces séries de photos sur les animaux
© Chloé Lamidey
Gangs de chats, pigeons dérobés ou espions : ces séries de photos sur les animaux
Chiens, chats, ours, éléphants ou encore pigeons, apprivoisés, sauvages ou même espions, parmi les séries présentées sur les pages de...
À l'instant   •  
Écrit par Fisheye Magazine
La sélection Instagram #464 : à vos marques, prêt·e, partez !
© Scott Boldt Lotz / Instagram
La sélection Instagram #464 : à vos marques, prêt·e, partez !
Le compte à rebours est lancé. Dans trois jours, les Jeux olympiques de Paris 2024 s’ouvriront sur la Seine. Pour marquer cet événement...
Il y a 5 heures   •  
Écrit par Marie Baranger
Dans l’œil de Juliette-Andréa Élie : éprouver le paysage qui se transforme
© Juliette-Andréa Élie, œuvre réalisée dans le cadre d'une résidence au musée Nicéphore Niépce
Dans l’œil de Juliette-Andréa Élie : éprouver le paysage qui se transforme
Cette semaine, plongée dans l’œil de Juliette-Andréa Élie. Au moyen de diverses techniques, la photographe et plasticienne compose des...
22 juillet 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Les coups de cœur #502 : Dominik Scharf et Rafael Fabrés
© Rafael Fabrés
Les coups de cœur #502 : Dominik Scharf et Rafael Fabrés
Dominik Scharf et Rafael Fabrés, nos coups de cœur de la semaine, enregistrent le monde grâce à leur boîtier. Le premier se considère...
22 juillet 2024   •