Les coups de cœur #315

16 novembre 2020   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Les coups de cœur #315

Ce qui inspire Jean Hervoche et Marion Romagnan, nos coups de cœur #315 ? Les voyages. L’un y recherche l’émotion brute, et l’autre, un moyen d’éprouver les distances.

Jean Hervoche

« Je suis attiré par la puissance des éléments, leur violence, parfois. L’immensité des déserts ou des océans, qui nous ramènent à la solitude et à notre dimension humaine »,

déclare Jean Hervoche. Le photographe breton a sorti son premier ouvrage, Bretagne, Espaces et Solitudes, en 1983 et a publié une nouvelle monographie, intitulée Terres Nues, en novembre 2018. Deux livres illustrant son amour du noir et blanc et des territoires sauvages. « Je ressens le voyage comme une nécessité, confie-t-il. La découverte provoque en moi le choc nécessaire pour ressentir les émotions dont j’ai besoin pour photographier. J’appartiens à cette école d’auteurs pour lesquels cet acte relève de l’instinct et de l’émotion. » Ses thèmes de prédilection ? « Les grands espaces naturels, les images insolites, les lieux chargés d’émotion ou de signification, les situations humaines non anecdotiques, où les personnes semblent exister en marge des événements et de la vie qui les entoure ».

© Jean Hervoche

© Jean Hervoche© Jean Hervoche
© Jean Hervoche© Jean Hervoche

© Jean Hervoche

© Jean Hervoche

Marion Romagnan

C’est en arrivant à Paris il y a 14 ans, pour intégrer une école de théâtre, que Marion Romagnan, 36 ans, a commencé à s’interroger sur sa relation au corps et à sa propre image. Une recherche qui l’a rapidement conduit vers la photographie. Puis, en 2017, lors d’une traversée des États-Unis, elle découvre l’argentique. « Le paysage défilait avec une lenteur déroutante, le temps semblait se disloquer. J’étais fascinée par ce nouveau rapport au temps, induit aussi par cette pratique. À mon retour, j’ai décidé de ne plus faire que cela : prendre des trains et des photos », se souvient-elle. Capturant ses périples, l’auteure fige ce qui défile sous ses yeux – ses errances, ses rencontres. « Ma série Dérives est née du constat que ce qui m’importait n’était pas tant le lieu de ma fuite que le moyen d’y parvenir. Je devais mériter ce qui m’attendait. Éprouver les distances. Prendre le temps de vagabonder, de m’ennuyer, de penser », explique-t-elle. Une collection d’instants suspendus trouvés quelque part, dans l’immensité du monde.

© Marion Romagnan

© Marion Romagnan© Marion Romagnan
© Marion Romagnan© Marion Romagnan

© Marion Romagnan

© Marion Romagnan

Image d’ouverture : © Jean Hervoche

Explorez
Annabelle Foucher dévoile l’étoffe de l’être à la Fisheye Gallery
© Annabelle Foucher
Annabelle Foucher dévoile l’étoffe de l’être à la Fisheye Gallery
Le temps de L’Étoffe de l’être, les œuvres d’Annabelle Foucher, lauréate du Grand Prix Picto de la Photographie de mode en 2023, se...
29 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Bec Wood : le féminisme comme combat, la maternité comme armure
© Bec Wood
Bec Wood : le féminisme comme combat, la maternité comme armure
Depuis l'Australie, l’artiste émergeante et engagée, Bec Wood, capture la féminité en s’extrayant de toute injonction sociale.
27 février 2024   •  
Dans l’œil d’Annabelle Foucher : le pouvoir destructeur des mots
© Annabelle Foucher
Dans l’œil d’Annabelle Foucher : le pouvoir destructeur des mots
Cette semaine, plongée dans l’œil d’Annabelle Foucher. La photographe de mode, dont nous vous avions déjà présenté le travail, maîtrise...
26 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Le Bruit que font les animaux pour mourir : Samuel Lebon s’isole du désir pour mieux créer
© Samuel Lebon
Le Bruit que font les animaux pour mourir : Samuel Lebon s’isole du désir pour mieux créer
Croisant photographie et littérature, Samuel Lebon compose Le Bruit que font les animaux pour mourir. Un ouvrage hybride convoquant le...
21 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Les expositions photo à découvrir ce printemps !
© Paul Wolff, « Femme en maillot de bain avec ombres de plantes », 1932, tirage d'origine, Collection Christian Brandstätter / Courtesy of Pavillon Populaire
Les expositions photo à découvrir ce printemps !
Chaque saison fait fleurir de nouvelles expositions. À cet effet, la rédaction de Fisheye a répertorié toute une déclinaison...
Il y a 4 heures   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Road trip, violence et alpinisme : nos coups de cœur photos du mois
© Henri Kisielewski
Road trip, violence et alpinisme : nos coups de cœur photos du mois
Expositions, immersion dans une série, anecdotes, vidéos… Chaque mois, la rédaction Fisheye revient sur les actualités photo qui l’ont...
Il y a 11 heures   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Only the future revisits the past : le passé raconte l’avenir
© Marta Bogdanska
Only the future revisits the past : le passé raconte l’avenir
Pour le festival australien PHOTO 2024, qui se déroulera du 1er mars au 12 mai, l’exposition Only the future revisits the past se propose...
29 février 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Annabelle Foucher dévoile l’étoffe de l’être à la Fisheye Gallery
© Annabelle Foucher
Annabelle Foucher dévoile l’étoffe de l’être à la Fisheye Gallery
Le temps de L’Étoffe de l’être, les œuvres d’Annabelle Foucher, lauréate du Grand Prix Picto de la Photographie de mode en 2023, se...
29 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet