Les coups de cœur #349

19 juillet 2021   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Les coups de cœur #349

Charles-Aymeric Esteve et Young Ha Kim, nos coups de cœur #349, sont tous deux intrigués par la dimension énigmatique du médium photographique. En couleur comme en noir et blanc, ils explorent et captent différentes perceptions du réel.

Charles-Aymeric Esteve

À tout juste 18 ans, le photographe Charles-Aymeric Esteve signe déjà des créations singulières. Des mises en scène complexes fleurissent comme autant de pièces pop et colorées, où toute l’esthétique des années 1980 infuse le visage de ses modèles. « Je cherche toujours à aller au-delà du figuratif dans mes réalisations », avance l’artiste. Bien qu’il prépare méticuleusement ses shooting, il laisse toujours place à la spontanéité. Grandement influencé par l’univers de la mode, l’artiste met l’accent sur des couleurs vives, des éléments graphiques assumés et un usage méthodique du flou artistique. « L’aspect énigmatique que peut dégager une photo me passionne. C’est pour cela que je réalise des images qui peuvent être interprétées différemment par chacun », poursuit-il. Dans son travail, à l’ombre d’une esthétique polychrome, le mystère flirte avec la séduction, et l’élégance dérive de l’insaisissable – pour le plus grand plaisir du regardeur.

© Charles-Aymeric Esteve

© Charles-Aymeric Esteve© Charles-Aymeric Esteve

© Charles-Aymeric Esteve

© Charles-Aymeric Esteve© Charles-Aymeric Esteve

© Charles-Aymeric Esteve

Young Ha Kim

Artiste et photographe installé à Melbourne, en Australie, Young Ha Kim s’est initié au 8e art alors qu’il étudiait l’animation. « J’utilisais alors le médium comme un outil de référence pour dessiner, et j’ai finalement passé de plus en plus de temps à pratiquer, lorsque j’en ai eu assez de rester devant mon ordinateur », précise-t-il. Scènes urbaines, clichés noir et blanc, grain prononcé… L’auteur développe depuis une esthétique bien particulière, lui permettant de jouer avec notre vision du monde. « J’aime l’idée que la photographie ne soit qu’une perception de la réalité. Je fais en sorte que mes images s’en éloignent un peu, tout en conservant une certaine familiarité », explique-t-il. Inspiré par Ralph Gibson, Duane Michals ou encore Daido Moriyama, Young Ha Kim explore de nouveaux espaces, à la recherche des nombreux contrastes qui composent une ville. « Les thèmes que je développe sont tous influencés par les comportements humains. Je m’intéresse en ce moment à la mort, et à notre manière de réagir face à elle », confie l’artiste. Et, dans l’anonymat des grandes métropoles, les instants qu’il capte et les silhouettes solitaires qu’il remarque érigent des récits prometteurs.

© Young Ha Kim© Young Ha Kim
© Young Ha Kim© Young Ha Kim
© Young Ha Kim© Young Ha Kim

© Young Ha Kim

Image d’ouverture : © Charles-Aymeric Esteve

Explorez
Du passé au présent : comment les photographes de Fisheye se réapproprient les images d’archives
Homme et chien avec un masque à gaz, source : Ullstein bild / Getty Images
Du passé au présent : comment les photographes de Fisheye se réapproprient les images d’archives
Enquête familiale, exploration d’un événement historique, temporalités confondues… Les artistes ne cessent de se plonger dans les images...
23 février 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Feng Li : les incroyables aventures de Pig 
© Feng Li
Feng Li : les incroyables aventures de Pig 
Connu pour sa photographie de rue insolite, l’artiste chinois Feng Li présente à travers Pig un aspect plus intimiste de son existence....
19 février 2024   •  
Écrit par Cassandre Thomas
Sophie Calle, étrangeté et lapins nains : dans la photothèque de Caroline Heinecke
Un événement photographique que tu n’oublieras jamais ? © Caroline Heinecke
Sophie Calle, étrangeté et lapins nains : dans la photothèque de Caroline Heinecke
Des premiers émois photographiques aux coups de cœur les plus récents, les auteurices publié·es sur les pages de Fisheye reviennent sur...
16 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
WhiteWall met en lumière l'œuvre monochrome de Alexandre Souêtre
© Alexandre Souêtre / Courtesy of Whitewall
WhiteWall met en lumière l’œuvre monochrome de Alexandre Souêtre
Le laboratoire WhiteWall met en avant, imprime et édite l'œuvre toute en noir et blanc de Alexandre Souêtre, grâce à un livre haut de...
14 février 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Les images de la semaine du 19.02.24 au 25.02.24 : déclinaison d’archives
© Feng Li
Les images de la semaine du 19.02.24 au 25.02.24 : déclinaison d’archives
C’est l’heure du récap ! Cette semaine, les photographes nous plongent dans des archives en tous genres.
Il y a 1 heure   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Focus fête ses deux ans à la Gaîté Lyrique !
L'anniversaire de Focus par Fisheye Magazine à la Gaîté Lyrique
Focus fête ses deux ans à la Gaîté Lyrique !
Depuis deux ans, Focus s’attache à raconter des histoires : celles qui enrichissent les séries des photographes publié·e·s dans nos...
24 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Au Jeu de Paume, l'activisme florissant de Tina Modotti
© Tina Modotti / Courtesy of Jeu de Paume
Au Jeu de Paume, l’activisme florissant de Tina Modotti
Jusqu’au 12 mai prochain, le Jeu de Paume accueille deux expositions qui, bien que distincts par les époques et les médiums employés...
23 février 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Du passé au présent : comment les photographes de Fisheye se réapproprient les images d’archives
Homme et chien avec un masque à gaz, source : Ullstein bild / Getty Images
Du passé au présent : comment les photographes de Fisheye se réapproprient les images d’archives
Enquête familiale, exploration d’un événement historique, temporalités confondues… Les artistes ne cessent de se plonger dans les images...
23 février 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine