Les coups de cœur #468 : Sven Jan De Vuyst et Farhad Babayev

20 novembre 2023   •  
Écrit par Cassandre Thomas
Les coups de cœur #468 : Sven Jan De Vuyst et Farhad Babayev
© Sven Jan De Vuyst
© Sven Jan De Vuyst

De New York à Berlin, les coups de cœur de la semaine, Sven Jan De Vuyst et Farhad Babayev, nous font voyager dans l’effervescence de grandes villes. Tandis que l’un mêle ses pratiques argentique et numérique pour capturer la frénésie de ses voyages, l’autre immortalise des moments aléatoires dans le flux infini de la vie. 

Sven Jan De Vuyst

À l’âge de 12 ans, Sven Jan De Vuyst se voit offrir par ses parents un cadeau changeant à jamais le cours de son existence : un appareil argentique. « L’excitation de transporter ce boîtier, de capturer le monde à travers son objectif, était une ivresse sans pareille. Chaque rouleau de pellicule était une promesse, un chef-d’œuvre potentiel qui attendait d’être dévoilé », se remémore l’artiste belge né en 1981. Les années passent, et le jeune photographe en herbe ne cesse de saisir son environnement et de s’investir davantage dans cette nouvelle passion. Il découvre par la suite le numérique sans jamais pour autant abandonner sa pratique analogique. « Je danse sans effort entre deux mondes, mêlant le charme tactile de la pellicule à la précision de l’ère numérique », indique-t-il. Fasciné par les grandes villes, Sven Jan de Vuyst s’applique à capturer la frénésie qui anime New York, son rythme, ses couleurs ou encore Paris… Lorsqu’il a besoin de calme, l’artiste immortalise, par exemple, la sensualité et l’atmosphère paisible de villages italiens. Pour sûr, il ne se laisse pas enfermer dans des cases. « Certaines personnes parleront de mes images comme de la photographie de rue, d’autres de documentaire… mais honnêtement, il s’agit simplement de saisir les passions de la vie », conclut le photographe exalté.

© Sven Jan De Vuyst
© Sven Jan De Vuyst
© Sven Jan De Vuyst
© Sven Jan De Vuyst
© Farhad Babayev

Farhad Babayev

Originaire de Bakou, en Azerbaïdjan Farhad Babayev découvre le médium il y a trois ans. Architecte de profession, il trouve à travers la photographie la créativité qui lui manquait cruellement dans son métier. Désormais installé dans la dynamique ville de Berlin, après avoir vécu plus de quinze ans à Dresden, l’artiste saisit des instantanés du quotidien. « Plutôt que de réaliser des projets spécifiques, je trouve la magie dans le hasard de la vie. Chaque image capture une “scène” non provoquée ou non créée, formant une collection de mes moments personnels qui, avec le temps, dévoilent des fils visuels et thématiques. Ces moments agissent comme des négatifs attendant d’être révélés et mélangés, telles des cartes à jouer », souligne Farhad Babayev. Sa devise ? « Photographier maintenant, réfléchir plus tard ». Ses clichés figent des personnes inconnues arpentant les rues de la capitale allemande et mettent en lumière une beauté instinctive et naturelle de la vie quotidienne. 

© Farhad Babayev
© Farhad Babayev
© Farhad Babayev
© Farhad Babayev
© Farhad Babayev
À lire aussi
Photographies de rue, couleurs et lumières : le vif héritage de Saul Leiter
© Saul Leiter. Autoportrait, vers 1942. Avec l’aimable autorisation de la Saul Leiter Foundation.
Photographies de rue, couleurs et lumières : le vif héritage de Saul Leiter
Maître de la couleur et photographe de rue de génie, Saul Leiter a exercé une vive influence sur les générations qui l’ont suivi….
05 août 2023   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Les coups de cœur #467 : Lucas Frangella et Chloé Destuynder
© Chloé Destuynder
Les coups de cœur #467 : Lucas Frangella et Chloé Destuynder
L’argentique unit les deux univers emplis de sensibilité de Lucas Frangella et Chloé Destuynder, nos coups de cœur de la semaine.
13 novembre 2023   •  
Les coups de cœur #466 : Céline Guillerm, Noémie Lecampion et Léo Duthoit
© Noémie Lecampion et Léo Duthoit
Les coups de cœur #466 : Céline Guillerm, Noémie Lecampion et Léo Duthoit
Céline Guillerm et le duo composé par Noémie Lecampion et Léo Duthoit, nos coups de cœur #466, utilisent le médium pour cristalliser des…
06 novembre 2023   •  
Explorez
Voyage aux quatre coins du monde : la séance de rattrapage Focus !
©Théo Saffroy / Courtesy of Point Éphémère
Voyage aux quatre coins du monde : la séance de rattrapage Focus !
De la Corée du Nord au fin fond des États-Unis en passant par des espaces imaginaires, des glitchs qui révèlent les tensions au sein d’un...
18 avril 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
La sélection Instagram #450 : les déclinaisons du grain
© Veronique Van Hoorick / Instagram
La sélection Instagram #450 : les déclinaisons du grain
Cette semaine, les photographes de notre sélection Instagram partagent un attrait pour les images au grain saillant. Dans des approches...
16 avril 2024   •  
30 ans après ? : à Niort, tous les futurs se déclinent
© Marine Combes
30 ans après ? : à Niort, tous les futurs se déclinent
Les Rencontres de la jeune photographie internationale célèbrent leurs 30 ans à Niort. Pour l’occasion, le festival propose aux neuf...
09 avril 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Dyal Thak : Kin Coedel, tisserand d'un Tibet onirique
© Kin Coedel
Dyal Thak : Kin Coedel, tisserand d’un Tibet onirique
Pour réaliser Dyal Thak, Kin Coedel s’est rendu à de multiples reprises sur le plateau tibétain. Là-bas, le photographe chinois a...
09 avril 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Photon Tide, le glitch à l'âme
© Photon Tide
Photon Tide, le glitch à l’âme
« Je voudrais que vous n'ayez pas peur de ce qui se trouve dans votre esprit, mais que vous l'embrassiez », déclare Photon Tide, ou « Pho...
À l'instant   •  
Écrit par Milena Ill
Nicolas Jenot : le corps des machines et ses imperfections
© Nicolas Jenot
Nicolas Jenot : le corps des machines et ses imperfections
Expérimentant avec la photo, la 3D ou même le glitch art, l’artiste Nicolas Jenot imagine la machine – et donc l’appareil photo – comme...
18 avril 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Voyage aux quatre coins du monde : la séance de rattrapage Focus !
©Théo Saffroy / Courtesy of Point Éphémère
Voyage aux quatre coins du monde : la séance de rattrapage Focus !
De la Corée du Nord au fin fond des États-Unis en passant par des espaces imaginaires, des glitchs qui révèlent les tensions au sein d’un...
18 avril 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Les éternels éphémères : des abeilles et des hommes
© Maewenn Bourcelot
Les éternels éphémères : des abeilles et des hommes
C’est un monde sublime et violent, enchanté et tragique, énigmatique et d’une évidence terrible. Avec Les Éternels Éphémères, la...
18 avril 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine