Les errances hypnotiques de Dolorès Marat

21 juillet 2023   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Les errances hypnotiques de Dolorès Marat
© Dolorès Marat
© Dolorès Marat

Dans les images de Dolorès Marat, les jours et les nuits s’étirent dans une quiétude absolue. Le silence règne, le réel se brouille, comme pour nous signaler un départ vers l’imaginaire. Armée de son Leica, la photographe installée en Provence capture à l’instinct. Dans la pénombre d’un cinéma, le calme inquiétant d’une station de métro déserte, face à un arbre centenaire ou sous le ciel étoilé, elle fige des instants de grâce, des fragments de rêves échappés de nos esprits. Sans jamais recadrer ni retoucher ses clichés, elle revendique une œuvre à la poésie brute, où les silhouettes se font anonymes, les paysages grandioses, les récits multiples. Comme une invitation à franchir le seuil de l’inconscient d’autrui, à admirer la magnificence de la nature et des créations humaines. Les vagues à l’écume brillante, les pyramides en ombre chinoise, la force calme d’un taureau endormi, le corps virevoltant d’un voltigeur… Autant d’amorces d’histoires, d’illusions fulgurantes qui nous happent et nous invitent à ouvrir notre champ des possibles. Une plongée hypnotique à (re)vivre à la Croisière, aux Rencontres d’Arles.

© Dolorès Marat
© Dolorès Marat

© Dolorès Marat

© Dolorès Marat
© Dolorès Marat
© Dolorès Marat

© Dolorès Marat

© Dolorès Marat

© Dolorès Marat

© Dolorès Marat
Explorez
Rastchoutchas, la pop en béquille
© Rastchoutchas
Rastchoutchas, la pop en béquille
Entre les potes, les ombres et les mâchoires animales qu’une main de matrone serre, Rastchoutchas pope toujours la même et unique soirée...
16 avril 2024   •  
Écrit par Hugo Mangin
Paolo Roversi au Palais Galliera : la mode à la lisière des songes
Guinevere, Yohji Yamamoto, Paris, 2004 © Paolo Roversi
Paolo Roversi au Palais Galliera : la mode à la lisière des songes
En ce moment même, le Palais Galliera se fait le théâtre des silhouettes sibyllines de Paolo Roversi. La rétrospective, la première qu’un...
12 avril 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
100% L'EXPO : immersion magnétique dans l'art émergent
© Daria Svertilova, Maisons éphémères, 2023, ENSAD / Courtesy of 100% L'EXPO
100% L’EXPO : immersion magnétique dans l’art émergent
En accès libre et gratuit, le festival 100% L’EXPO revient pour une 6e édition au sein de la Grande Halle ainsi qu’en plein air dans le...
08 avril 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Tarek Mawad et les mouvements des corps
© Tarek Mawad
Tarek Mawad et les mouvements des corps
À l’instar de ses muses, Tarek Mawad, photographe de mode germano-égyptien, est porté par un mouvement permanent.
05 avril 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Les images de la semaine du 15.04.24 au 21.04.24 : pleins feux sur le potentiel du médium
© Maewenn Bourcelot
Les images de la semaine du 15.04.24 au 21.04.24 : pleins feux sur le potentiel du médium
C’est l’heure du récap‘ ! Les photographes de la semaine creusent l'énigme derrière les images, puisent dans les possibilités du 8e art...
Il y a 4 heures   •  
Écrit par Milena Ill
Ces corps qui nous traversent : réparer notre relation au vivant
© Chloé Milos Azzopardi
Ces corps qui nous traversent : réparer notre relation au vivant
Du 6 au 28 avril, Maison Sœur accueille Ces corps qui nous traversent, une exposition qui nous inivite à repenser notre rapport au vivant.
19 avril 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Photon Tide, le glitch à l'âme
© Photon Tide
Photon Tide, le glitch à l’âme
« Je voudrais que vous n'ayez pas peur de ce qui se trouve dans votre esprit, mais que vous l'embrassiez », déclare Photon Tide, ou « Pho...
19 avril 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Nicolas Jenot : le corps des machines et ses imperfections
© Nicolas Jenot
Nicolas Jenot : le corps des machines et ses imperfections
Expérimentant avec la photo, la 3D ou même le glitch art, l’artiste Nicolas Jenot imagine la machine – et donc l’appareil photo – comme...
18 avril 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas