Les fantasmagories de Xiangyu Liu

10 janvier 2020   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Les fantasmagories de Xiangyu Liu

« Mes modèles sont mes muses. Je ne photographie que les personnes qui m’intéressent. Des individus ordinaires qui ne correspondent pas aux critères de beauté, mais qui dégagent une fantaisie qui me plaît », déclare Xiangyu Liu. Ce photographe chinois s’est rendu en Russie pour étudier les Beaux-Arts avant de se tourner vers la photographie. Là-bas, il a découvert une autre manière de voir le monde. « J’adore la culture, l’énergie, les habitants de Moscou. Je voyage aujourd’hui beaucoup, mais je passe la plupart de mon temps libre dans cette ville – c’est mon foyer », confie-t-il. Privilégiant une approche spontanée, le photographe capte des instants étranges, parfois bruts et violents, parfois sensuels et poétiques. Prises au flash, ses images semblent figer l’aura surréaliste de l’ordinaire. « Mon travail reflète ma personnalité : il est positif et énergique. Il me permet d’exprimer mes émotions les plus secrètes », précise-t-il. Une virée fantasmagorique dans l’imaginaire d’un artiste en quête de liberté.

© Xiangyu Liu

© Xiangyu Liu© Xiangyu Liu

© Xiangyu Liu

© Xiangyu Liu© Xiangyu Liu

© Xiangyu Liu

© Xiangyu Liu© Xiangyu Liu

© Xiangyu Liu

© Xiangyu Liu© Xiangyu Liu

© Xiangyu Liu

© Xiangyu Liu© Xiangyu Liu

© Xiangyu Liu

Explorez
Dans l’œil de Katya Kalyska : l'importance des relations humaines
© Katya Kalyska
Dans l’œil de Katya Kalyska : l’importance des relations humaines
Cette semaine, plongée dans l’œil de Katya Kalyska, photographe biélorusse dont nous vous avions déjà présenté le travail. Pour Fisheye...
Il y a 5 heures   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Annabelle Foucher dévoile l’étoffe de l’être à la Fisheye Gallery
© Annabelle Foucher
Annabelle Foucher dévoile l’étoffe de l’être à la Fisheye Gallery
Le temps de L’Étoffe de l’être, les œuvres d’Annabelle Foucher, lauréate du Grand Prix Picto de la Photographie de mode en 2023, se...
29 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Bec Wood : le féminisme comme combat, la maternité comme armure
© Bec Wood
Bec Wood : le féminisme comme combat, la maternité comme armure
Depuis l'Australie, l’artiste émergeante et engagée, Bec Wood, capture la féminité en s’extrayant de toute injonction sociale.
27 février 2024   •  
Dans l’œil d’Annabelle Foucher : le pouvoir destructeur des mots
© Annabelle Foucher
Dans l’œil d’Annabelle Foucher : le pouvoir destructeur des mots
Cette semaine, plongée dans l’œil d’Annabelle Foucher. La photographe de mode, dont nous vous avions déjà présenté le travail, maîtrise...
26 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Olivier Metzger : radiographie de la nuit française
© Olivier Metzger
Olivier Metzger : radiographie de la nuit française
Jusqu’au 23 mars, la galerie Arrêt sur l’image rend hommage à Olivier Metzger, le photographe qui arpentait la nuit en en capturant...
Il y a 1 heure   •  
Écrit par Costanza Spina
Dans l’œil de Katya Kalyska : l'importance des relations humaines
© Katya Kalyska
Dans l’œil de Katya Kalyska : l’importance des relations humaines
Cette semaine, plongée dans l’œil de Katya Kalyska, photographe biélorusse dont nous vous avions déjà présenté le travail. Pour Fisheye...
Il y a 5 heures   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Les images de la semaine du 26.02.24 au 03.03.24 : montrer le méconnu
© Lee Shulman / Omar Victor Diop
Les images de la semaine du 26.02.24 au 03.03.24 : montrer le méconnu
C’est l’heure du récap ! Cette semaine, les photographes s’attachent à rendre visibles des sujets méconnus ou peu représentés.
03 mars 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Les expositions photo à découvrir ce printemps !
© Paul Wolff, « Femme en maillot de bain avec ombres de plantes », 1932, tirage d'origine, Collection Christian Brandstätter / Courtesy of Pavillon Populaire
Les expositions photo à découvrir ce printemps !
Chaque saison fait fleurir de nouvelles expositions. À cet effet, la rédaction de Fisheye a répertorié toute une déclinaison...
01 mars 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine