Lisa Habets : Alone, Together ou la photographie pour s’éblouir de sa propre solitude

05 juillet 2023   •  
Écrit par Milena Ill
Lisa Habets : Alone, Together ou la photographie pour s’éblouir de sa propre solitude
© Lisa Habets

« J’étais en Espagne, avec un ancien petit ami, et après une longue marche, nous sommes arrivé·es à un phare. Je l’ai vue debout, je crois qu’elle pleurait, et cela ressemblait à une scène de film, ou à quelque chose qu’Edward Hopper aurait pu peindre. Je me suis toujours demandée à quoi elle pensait, et si elle savait qu’elle était à l’intérieur d’un tableau… » En décrivant l’une de ses images, Lisa Habets confie son amour pour les œuvres du peintre, faites « de ces couleurs italiennes terriblement belles », et dont elle s’inspire elle-même à l’infini dans sa pratique photographique. L’artiste part de sa propre solitude intérieure – tournée en lumière – pour porter un regard sur les êtres, qu’elle contemple dans la rue, à la plage, face à des paysages ordinaires ou fascinants. Cette ancienne mannequin, qui déclare l’avoir fui pendant longtemps, a fini peu à peu par ressentir une certaine forme de pouvoir en étant solitaire. « J’ai commencé à faire des voyages, à manger au restaurant seule, et pendant ce temps, j’ai continué à photographier des personnes solitaires », confie-t-elle. À en croire ses images, Lisa Habets est de ces personnes qui ont mauvaise mémoire, mais s’accrochent à certains souvenirs, et revivent les moments passés dans toute leur intensité grâce aux traces qu’il en demeure. Aujourd’hui, l’artiste conçoit un livre rassemblant ces images, dans l’espoir de partager, avec d’autres, le charme d’être non-accompagné·e. Autrement dit, célébrer « le fait que nous sommes tous·tes seul·es ensemble », d’après le nom de l’une de ses séries (Alone, Together).

© Lisa Habets
© Lisa Habets
© Lisa Habets
© Lisa Habets
© Lisa Habets
© Lisa Habets

© Lisa Habets
© Lisa Habets

© Lisa Habets
© Lisa Habets
© Lisa Habets
© Lisa Habets
© Lisa Habets
© Lisa Habets

© Lisa Habets
© Lisa Habets

© Lisa Habets
© Lisa Habets
© Lisa Habets
© Lisa Habets

© Lisa Habets
© Lisa Habets
© Lisa Habets
© Lisa Habets
© Lisa Habets
© Lisa Habets

© Lisa Habets
© Lisa Habets

Explorez
Bec Wood : le féminisme comme combat, la maternité comme armure
© Bec Wood
Bec Wood : le féminisme comme combat, la maternité comme armure
Depuis l'Australie, l’artiste émergeante et engagée, Bec Wood, capture la féminité en s’extrayant de toute injonction sociale.
27 février 2024   •  
Dans l’œil d’Annabelle Foucher : le pouvoir destructeur des mots
© Annabelle Foucher
Dans l’œil d’Annabelle Foucher : le pouvoir destructeur des mots
Cette semaine, plongée dans l’œil d’Annabelle Foucher. La photographe de mode, dont nous vous avions déjà présenté le travail, maîtrise...
26 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Le Bruit que font les animaux pour mourir : Samuel Lebon s’isole du désir pour mieux créer
© Samuel Lebon
Le Bruit que font les animaux pour mourir : Samuel Lebon s’isole du désir pour mieux créer
Croisant photographie et littérature, Samuel Lebon compose Le Bruit que font les animaux pour mourir. Un ouvrage hybride convoquant le...
21 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Deborah Turbeville : réinventer le féminin en photographie
© Deborah Turbeville
Deborah Turbeville : réinventer le féminin en photographie
Photocollages est la première grande rétrospective consacrée à l’icone Deborah Turbeville. Artiste révolutionnaire, Turbeville a...
21 février 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Nos derniers articles
Voir tous les articles
L’écocide en ligne de mire
© Oleksandra Zborovska, When The River Left The Shores, 2023
L’écocide en ligne de mire
Ce terme est brutalement réapparu dans l’actualité avec la guerre en Ukraine et la destruction du barrage de Kakhovka, dans le sud du...
Il y a 3 heures   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Focus #70 : Henri Kisielewski et les fictions qui naissent du réel
05:04
© Fisheye Magazine
Focus #70 : Henri Kisielewski et les fictions qui naissent du réel
C’est l’heure du rendez-vous Focus ! Ce mois-ci, Henri Kisielewski analyse, au cœur de Non Fiction, la puissance narrative de la...
28 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Tamasha : le spectacle d’images d’Abhishek Khedekar 
© Abhishek Khedekar 2023 courtesy Loose Joints
Tamasha : le spectacle d’images d’Abhishek Khedekar 
Pendant plusieurs années, Abhishek Khedekar s’est immiscé dans le quotidien d’une communauté nomade indienne composée d’une centaine de...
28 février 2024   •  
Écrit par Cassandre Thomas
Le Parti pris des choses sublime les objets du quotidien
Le Parti pris des choses sublime les objets du quotidien
L'exposition collective Le Parti pris des choses au Centre de la Photographie Hauts-de-France, se nourrit de l'oeuvre du poète Francis...
28 février 2024   •  
Écrit par Costanza Spina