Lomo’Instant : un instantané rétro sur Kickstarter

10 juin 2014   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Lomo'Instant : un instantané rétro sur Kickstarter

L’argentique n’est pas mort ! Lomography a lancé sur Kickstarter  son nouveau concept à tirage instantané : le Lomo’Instant.

La production de ce nouveau bébé rétro aura bien lieu puisqu’après un objectif de 100 000 dollars atteint en 24h, le projet est en route pour le million de dollars. Lomography a annoncé que si ce pallier était atteint d’ici le 27 juin, un objectif gros-plan serait envoyé à tous ceux qui auront soutenu le projet.

 

mood shot - lomo'instant

 

Présenté comme “l’appareil instantané le plus créatif au monde“, le Lomo’Instant est armé d’un objectif grand-angle intégré, de fixations pour objectifs Fisheye et Portrait et de 4 filtres de couleurs pour flash.

5c7c4a5f6bc0a4e47a72bec4280c5372_large

C’est la porte ouverte à toutes les expérimentations au format carte de visite avec son mode pose longue infini, un mode Bulb pour tester le light painting et la possibilité de désactiver le flash ou de travailler en flash manuel.

 

Img-012

 

Pour ne rien gâcher, le Lomo’Instant fonctionne avec du Fuji Instax Mini, un papier facile à trouver.

 

IMG001

 

Caractéristiques techniques :

  • Distance de mise au point minimum de 40 cm
  • Flash intégré désactivable totalement
  • Mode pause longue
  • Mode double exposition
  • Taille des photos 42 x 64 mm
  • Vitesse d’obturation : 1/125s – Bulb
  • Ouvertures : F/8 ; F11 ; F/16 ; F/22 ; F/32
  • Nombre guide du flash intégré : 9
  • Emplacement pour trépied
  • Angle de prise de vue pour l’objectif de l’appareil : 82° (équivalent 27 mm)
  • Angle de prise de vue pour l’objectif fisheye : 170°
  • Angle de prise de vue pour l’objectif à portraits : 64° (équivalent 35 mm) avec mise au point mini de 0,6m

 

CL

Explorez
Rendre visible le racisme : les photographes de Fisheye militent
© Lee Shulman / Omar Victor Diop
Rendre visible le racisme : les photographes de Fisheye militent
Les photographes publié·es sur Fisheye ne cessent de raconter, par le biais des images, les préoccupations de notre époque. À...
27 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Les images de la semaine du 19.02.24 au 25.02.24 : déclinaison d’archives
© Feng Li
Les images de la semaine du 19.02.24 au 25.02.24 : déclinaison d’archives
C’est l’heure du récap ! Cette semaine, les photographes nous plongent dans des archives en tous genres.
25 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Au Jeu de Paume, l'activisme florissant de Tina Modotti
© Tina Modotti / Courtesy of Jeu de Paume
Au Jeu de Paume, l’activisme florissant de Tina Modotti
Jusqu’au 12 mai prochain, le Jeu de Paume accueille deux expositions qui, bien que distincts par les époques et les médiums employés...
23 février 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Mohamed Bourouissa : le chaos de ce que nous sommes, au Palais de Tokyo
Mohamed Bourouissa, Alyssia, 2022, Courtesy de l’artiste et Mennour Paris © Mohamed Bourouissa / ADAGP, Paris, 2023
Mohamed Bourouissa : le chaos de ce que nous sommes, au Palais de Tokyo
Jusqu’au 30 juin, le Palais de Tokyo accueille plusieurs expositions qui ouvrent les débats et les perspectives. En cette période...
22 février 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Bec Wood : le féminisme comme combat, la maternité comme armure
© Bec Wood
Bec Wood : le féminisme comme combat, la maternité comme armure
Depuis l'Australie, l’artiste émergeante et engagée, Bec Wood, capture la féminité en s’extrayant de toute injonction sociale.
27 février 2024   •  
Rendre visible le racisme : les photographes de Fisheye militent
© Lee Shulman / Omar Victor Diop
Rendre visible le racisme : les photographes de Fisheye militent
Les photographes publié·es sur Fisheye ne cessent de raconter, par le biais des images, les préoccupations de notre époque. À...
27 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
La sélection Instagram #443 : visions futuristes
© Sofia Sanchez et Mauro Mongiello / Instagram
La sélection Instagram #443 : visions futuristes
Cette semaine, les photographes de notre sélection Instagram esquissent des narrations aux accents futuristes. Pour ce faire, toutes et...
27 février 2024   •  
Dans l’œil d’Annabelle Foucher : le pouvoir destructeur des mots
© Annabelle Foucher
Dans l’œil d’Annabelle Foucher : le pouvoir destructeur des mots
Cette semaine, plongée dans l’œil d’Annabelle Foucher. La photographe de mode, dont nous vous avions déjà présenté le travail, maîtrise...
26 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet